Mercredi 17 novembre

Coronavirus

Bilan

• Personnes contaminées : 662 739 (+3869 en 24h, dont 84.98% non-vaccinés)
• Guérisons : 524 401 (+ 4 193 en 24h)
• Décès : 26 676 (+ 121 en 24h, dont 90.08 % non vaccinés)
• Hospitalisations : 7 737 (dont 767 en soins intensifs)
• Vaccins administrés : 3 108 947 (+22 153 en 24h)
• Personnes avec un parcours vaccinal complet : 1 647 300
• Personnes avec 3ème dose de vaccin : 47 868

Élections

La CEC a annoncé les résultats définitifs des élections

La Commission électorale centrale (CEC) a annoncé hier soir, les résultats définitifs des élections législatives, sur la base du traitement de 100% des procès-verbaux du scrutin. Selon ces données, les forces politiques qui formeront la 47e Assemblée nationale sont :

1. La coalition « Poursuivons le changement » (PLC) : 25,67%, soit 673 141 voix
2. La coalition GERB-UFD : 22,74%, soit 596 456 voix
3. Le parti MDL : 13,0%, soit 340 997 voix
4. La coalition « PSB pour la Bulgarie : 10,21%, soit 267 816 voix
5. Le parti « Il y a un tel peuple » (ITP) : 9,52%, soit 249 726 voix
6. La coalition Bulgarie démocratique (BD) : 6,37%, soit 166 966 voix
7. Le parti « Renaissance » : 4,86%, soit 127 549 voix.

La répartition des sièges se présente ainsi :
PLC : 67 sièges
GERB-UFD : 59 sièges
MDL : 34 sièges
PSB : 26 sièges
ITP : 25 sièges
BD : 16 sièges
Renaissance : 13 sièges

PNG

Sur la base de 100% de procès-verbaux traités de l’élection présidentielle, la CEC a annoncé les résultats suivants :

1. Roumen Radev et Iliana Yotova : 49,41%, soit 1 322 128 voix
2. Anastas Guerdjikov et Neviana Miteva : 22,82%, soit 610 710 voix
3. Moustafa Karadaya et Iskra Mihaïlova-Koparova : 11,57%, soit 309 675 voix
4. Kostadin Kostadinov et Elena Gountcheva : 3,93%, soit 105 039 voix
5. Lozan Panov et Maria Kassimova-Moisset : 3,68%, soit 98 422 voix.

Compte tenu de ces résultats, la CEC convoque un second tour de l’élection présidentielle qui aura lieu le 21 novembre prochain entre les candidats Roumen Radev, candidat indépendant soutenu par le PSB, PLC et ITP, et Anastas Guerdjikov, candidat indépendant soutenu par GERB-UFD. Par ailleurs, un débat public a été annoncé entre ces deux candidats, qui aura lieu jeudi, 18 novembre, à 20h00, sur la télévision publique BNT. (tous media)

Comment se poursuit le changement ?

Le parti « Poursuivons le changement » (PLC) est la première force politique et recevra donc le premier mandat présidentiel de formation d’un gouvernement. Les leaders du PLC ont déjà déclaré qu’ils mèneront des négociations avec tous les groupes parlementaires à l’exclusion du GERB, du MDL, et de Renaissance. Afin d’avoir un gouvernement stable, ils devront s’assurer une majorité formée avec le soutien des trois autres forces politiques : « Bulgarie démocratique », le PSB et « Il y a un tel peuple ». Les leaders du PLC ont déjà expliqué qu’ils souhaitent changer la manière de faire de la politique et qu’ils adopteront une approche innovante lors des discussions préalables visant la formation d’une coalition. Des groupes de travails incluant des experts de tous les partis vont examiner des politiques en commun par secteur. Kiril Petkov a indiqué deux sujets principaux sur lesquels son parti insistera : i) une réforme du parquet - en supprimant le « contrôle de la légalité et la direction méthodique sur l’activité de tous les procureurs » qui figure parmi les compétences du procureur général et ii) une réforme de la Commission de lutte contre la corruption (KPKONPI) « si la KONPI était une structure en état de marche, les autorités publiques disposeraient d’information sur Delyan Peevski qui est sanctionné en vertu de la Loi globale Magnistky ». De plus, les dirigeants de « Poursuivons le changement » affirment souvent que l’application de « la politique visant à éradiquer la corruption » est la clé vers la résolution des problèmes dans le domaine de l’énergie, de la politique sociale, de la santé ainsi que dans la construction de grands projets d’infrastructure publics. A part la réforme judiciaire et la lutte contre la corruption, lors de sa campagne électorale « Poursuivons le changement » avait développé certaines idées sociales dont l’actualisation des retraites et la définition des standards sociaux minimales conformément à la Charte des droits fondamentaux. (Svobodna Evropa)

La présidente du Parti socialiste prend ses distances avec le chef d’État

Dans une interview pour la bTV, la présidente du Parti socialiste bulgare (PSB), Kornélia Ninova, a refusé de dire si elle voterait au second tour des élections présidentielles : « vous allez voir, dimanche prochain », a-t-elle répondu. Elle a en outre mentionné qu’elle ne partageait pas certaines opinions exprimées par le chef d’État actuel, Roumen Radev, et a qualifié « Poursuivons le changement » de « parti présidentiel », en raison du soutien que lui a apporté le Président de la République. Pour mémoire, le PSB avait officiellement déclaré son soutien à M. Radev pour un second mandat à la tête du pays.
Mme Ninova a en outre affirmé que le leader du GERB et ancien premier ministre, Boïko Borissov, aurait « nourri » l’opposition interne au sein du PSB via la passation de marchés publics au profit de certains socialistes, et que « les forces cachées derrière les coulisses » autour de lui se seraient transférées au sein du gouvernement intérimaire. (bTV)
Energie

Le nouveau Conseil d’administration de la BEH révoque le directeur Valentin Nikolov

Les quatre nouveaux membres du conseil d’administration de la Holding énergétique bulgare (BEH) et le co-directeur exécutif Ivan Andreev, nommé il y a seulement une semaine, ont révoqué Valentin Nikolov, nommé au poste de directeur unique durant les derniers jours du gouvernement Borissov. La réunion a eu lieu le 15 novembre dernier, en l’absence de Nikolov et des quatre autres administrateurs, nommés comme lui par l’ancien gouvernement.

Devant Mediapool, V. Nikolov a indiqué qu’il n’avait pas été informé de la réunion, en ajoutant qu’à présent il ne voyait pas l’intérêt de porter plainte en justice contre une décision adoptée avec les voix de cinq membres du Conseil d’administration. En effet, depuis l’été dernier, celui-ci compte 9 membres, au lieu de 5, après la décision du ministre de l’Energie Andreï Jivkov d’augmenter le nombre des membres faute de pouvoir renouveler le Conseil. Selon Mediapool, après l’éviction de V. Nikolov, trop lié au GERB, l’étape suivante serait de réduire de nouveau le nombre des membres du conseil d’administration à cinq, en modifiant, une fois de plus, les statuts de la BEH. Cependant, selon Mediapool, tout va dépendre du point suivant : un gouvernement régulier sera-t-il élu et si oui, le ministre de l’Energie Jivkov conservera-t-il son poste ou non (mediapool.bg).
Environnement

La Cour administrative suprême confirme la nullité de l’autorisation de construction à Alépou

La Cour administrative suprême a confirmé la décision de l’instance inférieure qui avait déclaré la nullité du permis de construction d’un village de vacances dans la zone protégée Alépou, sur le littoral sud de la Bulgarie. Ce recours avait été initié par le Ministère public sur fond de manifestations, le permis initialement délivré par la commune de Sozopol pour la stabilisation d’un glissement de terrain à proximité immédiate d’une plage ayant été transformé par la suite en permis de construction d’un village de vacances, qui reste à ce jour inachevé. S’exprimant devant la BNT, l’investisseur, Stoïan Vassilev, a fait part de son désaccord avec ce jugement, et a déclaré qu’il ne démantèlerait pas la construction existante et qu’il chercherait à « faire valoir [s]es droits en dehors du pays ». (tous médias)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français. Retour ligne automatique
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 17/11/2021

Haut de page