Mercredi 18 décembre

Politique

Prise de fonction officielle du nouveau procureur général Ivan Guechev

Ce matin, lors d’une cérémonie officielle au Palais de la Justice, Ivan Guechev a prêté serment comme procureur général. La passation des pouvoirs entre le chef sortant du Parquet Sotir Tsatsarov et M. Guechev, s’est déroulée en présence de la présidente du Parlement Tsveta Karayantcheva, des ministres de la Justice et de l’Intérieur, de juges constitutionnels, de membres du Conseil supérieur de la magistrature, d’anciens procureurs généraux. « La récompense se trouve dans l’effort car nous devons laisser à nos enfants et petits-enfants un meilleur État et un État de droit », a indiqué le nouveau procureur général. Selon lui, son mandat sera particulièrement difficile du fait des nombreuses attaques visant à saboter le fonctionnement du Parquet.

Dans son dernier mot comme procureur général, M. Tsatsarov a souligné qu’il partait avec la satisfaction d’un travail bien accompli. Il a également indiqué le premier défi devant son successeur : le débat et les consultations entamées par le président de la République sur le modèle constitutionnel du Parquet bulgare. « J’espère fortement que ce débat ne vise pas à provoquer un bruit politique ou électoral sans valeur, mais qu’il aura pour objectif le bien de l’institution et de l’ensemble des citoyens bulgares », a déclaré M. Tsatsarov. (dnevnik.bg, mediapool.bg)

Le président de la République a débuté les consultations en vue d’une révision de la Constitution

« Le débat sur la nécessité d’amendements constitutionnels est lié à la volonté de la Bulgarie de se développer en tant qu’État de droit, démocratique et européen qui protège les droits des citoyens bulgares et se porte garant de la suprématie de la loi et de la séparation des trois pouvoirs » a déclaré le Président de la République en conclusion des consultations entamées hier, en vue d’une révision de la Constitution. Des représentants de la communauté académique et des magistrats ont débattu de questions constitutionnelles. La proposition de cette discussion publique a été formulée par le Président suite à sa signature du décret portant la nomination du nouveau Procureur général, et à ses propos soulignant que « l’obligation du Procureur général à rendre des comptes s’achève avec son élection ». Les échanges ont porté sur les questions relatives au fonctionnement du Parquet, aux compétences du Procureur général, et à son rôle au sein du système judiciaire. Les experts ont exprimé leurs positions à l’égard de la conception d’un mécanisme d’enquête en cas de crime commis par le Procureur général. Les juristes ont mis l’accent sur le projet de création d’une nouvelle autorité de « procureur indépendant », ainsi que la possibilité d’introduction d’un appel individuel auprès de la Cour constitutionnelle. Demain, le Président rencontrera les représentants des organisations non gouvernementales et des associations professionnelles de magistrats.

France-Bulgarie

L’ambassadrice de France reçue par le premier ministre

Hier, l’ambassadrice de France, Florence Robine, a été reçue, par le premier ministre, Boïko Borissov, pour discuter de l’intensification de la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, notamment l’éducation et la science. M. Borissov a rappelé que l’éducation est l’une des priorités de son gouvernement, en ajoutant que celui-ci œuvre activement pour l’introduction de la formation professionnelle dans les écoles bulgares afin de répondre aux besoins du marché du travail. Mme Robine et M. Borissov ont parlé de la mise en place de projets bilatéraux concrets liés à l’éducation et à la science, ainsi que de la coopération sur des sujets de l’actualité européenne. (24 Heures, Troud, BNR, Dnevnik)

Environnement

Un tribunal oblige les autorités à divulguer des informations sur l’importation de déchets

Le tribunal de grande instance de Sofia a obligé l’Agence exécutive pour l’environnement et les eaux (AEEE) à rendre publics les formulaires relatifs à l’importation de déchets en Bulgarie pour la période 2017-2018. L’arrêt fait suite à une demande de Capital, déposée en août dernier auprès du ministère de l’Environnement, d’accéder aux formulaires en question. Ces documents contiennent toute l’information sur le processus d’importation de déchets, dont les transporteurs, les importateurs, les sources des déchets et leur description, ainsi que le lieu et la manière de leur valorisation. Le ministère a transmis la demande à l’AEEE, qui a refusé de donner ces informations sous prétexte qu’elles ne sont pas publiques. L’AEEE dispose de 14 jours pour respecter les instructions du tribunal, celles-ci ne pouvant pas faire l’objet d’un appel.

Capital rappelle que le sujet de l’importation des déchets jouit d’un intérêt particulier. En septembre dernier, le Parquet a annoncé avoir reçu des informations de l’Agence pour la sécurité nationale sur l’incinération non-réglementée de déchets dans plusieurs centrales thermiques liées à l’homme d’affaires Hristo Kovatchki. Le ministère public a alors entamé une enquête, dont les résultats n’ont pas encore été annoncés. La semaine dernière, les autorités italiennes ont lancé une enquête sur le destinataire en Bulgarie d’environ 800 tonnes de déchets, découverts par les carabiniers aux alentours de Milan, sans aucune documentation. (Capital)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 18/12/2019

Haut de page