Mercredi 19 février

Politique

L’ancien ministre de l’environnement maintenu en détention provisoire

Le Tribunal spécialisé s’est prononcé en faveur de la prolongation de la détention provisoire de l’ancien ministre de l’environnement, Neno Dimov accusé de négligence intentionnelle ayant provoqué la crise de l’eau à Pernik. La décision du tribunal n’est pas définitive et peut faire l’objet d’un recours. Les avocats de l’ancien ministre ont déjà annoncé que la défense fera appel de cette décision, au motif que le Parquet a procédé à une arrestation infondée. (Svobodna Evropa)

Enquête journalistique contre le maire de Stamboliyski : le GERB refuse d’accepter sa démission

Un reportage de la bTV a révélé que Gueorgui Maradjiev, maire de Stamboliyski (région de Plovdiv), a déclaré 2,5 millions de leva de revenus en 2016, suite au rachat, par son fils, de 0.6 hectares appartenant au maire et à son épouse. Selon l’enquête, entre 2017 et 2019, le maire a acheté cinq appartements au bord de la mer, dont trois au nom de son épouse, un au nom de son fils et un au nom de sa petite-fille qui est mineure. Après les révélations, le maire a déposé sa démission en tant que coordinateur régional du GERB à Plovdiv, mais la commission exécutive du parti a refusé de l’entériner. Cette commission a exprimé son appréciation pour le travail de M. Maradjiev, « grâce auquel le GERB a remporté six nouvelles mairies aux dernières élections municipales dans la région de Plovdiv. »

Dans une interview à la bTV, le maire a qualifié de « fausses » les alertes déposées à son encontre par un conseiller municipal et un homme d’affaires locaux. Il a en outre ajouté que les 0.6 hectares en question comprenaient la base de production de son ancienne entreprise dans le domaine du plastique, et qu’ils ont été vendus à la société, dirigée par son fils, et non pas directement à lui. Enfin, le maire s’est attaqué au conseiller municipal et à l’homme d’affaires, affirmant que l’un aurait été condamné avec sursis pour usage abusif de fonds européens, alors que l’autre aurait perdu son cinéma au profit de la commune pour non-paiement de taxes. (tous médias)

Justice

Le CSM décide d’ouvrir une enquête disciplinaire contre le juge Mitalov

Avec 7 voix « pour » et 4 « contre », le collège des juges, au sein du Conseil supérieur de la magistrature, a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire contre Andon Mitalov, juge au Tribunal pénal spécialisé, sanctionné par les États-Unis pour des faits allégués de corruption. La décision des membres du collège des juges intervient à la suite de la demande adressée par le ministre de la Justice, Danaïl Kirilov, que le juge Mitalov soit révoqué pour non-exécution de ses fonctions et atteinte au prestige de la justice. Pour mémoire, la semaine dernière, les juges avaient rejeté cette demande comme incomplète et non motivée. Depuis, le ministre Kirilov a introduit des éléments complémentaires, notamment le dossier de la vérification effectuée par l’Inspection judiciaire du CSM sur l’autorisation accordée par le juge Mitalov à Nikolaï Malinov, mis en examen pour espionnage, de sortir de Bulgarie [en novembre dernier, l’inspection avait conclu qu’il n’y a pas lieu d’ouvrir une enquête disciplinaire] ; la Commission de lutte contre la corruption a informé le CSM qu’elle dispose d’éléments sur le juge Mitalov, mais qu’il s’agit d’informations classifiées qui ne peuvent pas être communiquées ; et les demandes d’information adressées par le CSM au Parquet et aux autorités américaines sont restées sans réponse. (tous media)

Europe

Jock Palfreeman, ancien prisonnier en Bulgarie, invité à un débat sur l’univers carcéral au Parlement européen

Le ressortissant australien Jock Palfreeman, condamné en 2009 en Bulgarie pour meurtre, et sorti de prison à la suite d’une décision de libération anticipée prononcée en sa faveur en septembre 2019, est invité à participer, le 5 mars prochain, à un débat au Parlement européen, consacré aux « conditions de détention inhumaines dans les prisons européennes ». Lors de cet événement, organisé par le Groupe de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, M. Palfreeman interviendra sur le thème de l’isolement pénitentiaire en Bulgarie. Des organisations travaillant sur les problèmes pénitentiaires, mais aussi des juristes, d’anciens ministres de la justice, etc. prendront également part à ce débat. (tous media)

Médias

« Reporters sans frontières » dénonce de nouvelles attaques contre des journalistes en Bulgarie

L’association « Reporters sans frontières a publié un communiqué dans lequel elle dénonce trois exemples récents d’attaques verbales et de menaces dont les journalistes bulgares font l’objet. Elle exhorte les autorités à cesser toute tentative d’intimidation à l’encontre des journalistes et fait appel au président du Parlement européen à « clairement condamner ces attaques indignes ». “Il est affligeant de constater qu’en Bulgarie les attaques personnelles et offensantes de la part des plus hautes instances du pouvoir contre les journalistes ne sont pas des cas isolés mais bien une tendance durable. L’Union européenne ne peut accepter que les journalistes soient menacés de manière institutionnelle et systématique dans l’un des États membre“ déplore RSF. (bTV, site officiel de l’association)

International

Le Président Radev se rendra à Moscou à l’occasion des célébrations du 9 mai (Jour de la Victoire)

Le président de la République, Roumen Radev, a eu une conversation téléphonique avec son homologue russe, Vladimir Poutine, initiée par le côté bulgare. M. Radev a confirmé sa participation aux célébrations du 9 mai à Moscou, à l’occasion du 75ème anniversaire de la victoire de l’URSS lors de la Seconde guerre mondiale (Jour de la Victoire). Les deux chefs d’État ont également discuté de la coopération bilatérale, avec un accent sur le domaine de l’énergie. M. Radev a exprimé l’espoir « de parvenir, avec la volonté politique des deux parties, à des prix et à des conditions mutuellement bénéfiques dans les livraisons de gaz naturel de la Russie à la Bulgarie. » (tous médias)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 19/02/2020

Haut de page