Mercredi 2 décembre

Coronavirus

Bilan

• Contaminés : 148 775 (+ 3 475 en 24h)
• Guérisons : 53 000 (+ 2 435 en 24h)
• Décès : 4 188 (+ 153 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 6 635 (dont 493 en réanimation / soins intensifs)

Politique

Le ministre de l’Environnement propose de déclarer l’état d’urgence à Bourgas afin d’accélérer la réalisation d’un projet de 60 M de leva destiné à garantir l’approvisionnement en eau

Le ministre de l’Environnement et des Eaux, Émile Dimitrov, propose l’introduction d’un état d’urgence dans la région de Bourgas, afin que l’entreprise locale chargée de la gestion des eaux puisse prendre des mesures pour faire face à une crise éventuelle de l’approvisionnement en eau qui s’annonce dans les mois à venir. Selon les prévisions, le barrage de Kamtchiya, qui approvisionne en eau les villes de Varna et de Bourgas, ainsi que plusieurs autres localités de moindre taille, s’épuiserait d’ici mai 2021. Le ministre propose la construction de tuyaux connectant deux autres barrages à celui de Kamtchiya, ainsi que des stations d’épuration et de pompage et d’autres travaux, d’un montant total estimé à 60 millions de leva (30 M d’euros). La ville de Varna devrait quant à elle renoncer à une partie des quantités d’eau qu’elle reçoit actuellement de Kamtchiya, pour être approvisionnée depuis une autre source.

Vladislav Panev, co-président du « Mouvement Vert », a mis en garde contre le fait que la déclaration d’un état d’urgence permettrait la passation de marchés publics sans appel d’offres Selon lui, la consommation d’eau de Kamtchiya est plus élevée que prévue, et il y a un problème avec le contrôle exercé sur les centrales hydroélectriques. De son côté, le conseiller municipal de Sofia, Toma Belev, a souligné que personne n’évoque la crise de l’eau à Omourtag, où des restrictions à l’usage de l’eau sont déjà appliquées. (Dnevnik, 24 Heures, bTV, Douma)

Justice

La Cour constitutionnelle a classé l’affaire sur la pertinence de la commission ad hoc formée pour examiner le projet de Nouvelle constitution

La Cour constitutionnelle a décidé à l’unanimité d’abandonner l’affaire visant à évaluer la légalité de la commission parlementaire temporaire chargée d’examiner le projet de nouvelle Constitution. En effet, cette commission n’a jamais réellement fonctionné, et elle a été dissoute avant même que la Cour constitutionnelle se prononce sur son statut. Finalement, le veto du Président de la République ne sera pas traité car, selon la Cour, cette affaire est désormais sans objet. (Dnevnik, Svobodna Evropa).

Balkans

La Macédoine du Nord nomme un envoyé spécial pour la Bulgarie et affecte 29 millions d’euros à l’achèvement du chemin de fer Skopje-Sofia

Le gouvernement de Zoran Zaev à Skopje a nommé Vlado Bučkovski au poste d’envoyé spécial pour la Bulgarie. Ancien premier ministre (2004-2006) et ministre de la défense (2001 et 2002-2004) et professeur de droit, M. Bučkovski fait partie de ceux qui appellent à un dialogue avec la Bulgarie et tentent de rapprocher les positions des deux pays dans les moments de tension. Par ailleurs, le gouvernement macédonien a déclaré que les travaux de construction de la ligne ferroviaire qui doit relier la Macédoine du Nord à la Bulgarie constituent un « projet clé pour l’année prochaine ». Une enveloppe de 29 millions d’euros a été allouée à cette fin. La ligne fera partie du futur corridor no. 8 (routes et chemin de fer) qui doit relier la mer Adriatique à la mer Noire. Ces derniers temps, la Bulgarie a critiqué à plusieurs reprises son voisin de ne rien faire pour le développement des liaisons de transport entre les deux pays malgré l’engagement pris aux termes du Traité de bon voisinage (2017).

L’opposition macédonienne, en la personne du parti VMRO-DPMNE, poursuit ses manifestations contre la politique du gouvernement et ses tentatives de trouver un compromis avec la Bulgarie. Après les blocus hier devant le ministère des Affaires étrangères et le siège du gouvernement à Skopje, le premier ministre Zaev a mis en garde contre ce type d’actions irresponsables et dangereuses en temps de pandémie. Les manifestations de protestation continuent dans une quinzaine de villes, dont Prilep, Bitola et Ohrid, où l’opposition a des maires et dispose d’une majorité aux conseils municipaux. Le VMRO-DPMNE proteste contre un gouvernement prêt à « vendre l’État macédonien et ses intérêts nationaux ».

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 09/12/2020

Haut de page