Mercredi 20 février

Politique

Propos du président de la République à l’occasion de la commémoration du 146ème anniversaire de la pendaison de Vassil Levski

Le 146ème anniversaire de la mort de Vassil Levski a réuni, au pied du monument de ce révolutionnaire à Sofia, le président et la vice-présidente de la République, la présidente de l’Assemblée nationale, les présidents des groupes parlementaires, le patriarche Neofit, la maire de Sofia, plusieurs députés, ministres, diplomates et de nombreux Bulgares. Dans son discours, le président Radev a souligné l’importance symbolique de cette date qui permet de « rendre compte à Vassil Levski de la situation dans notre République, sainte et immaculée, lui dire si œuvrer au nom de l’intérêt public jouit toujours de la primauté ou s’il ne s’agit que de faire de la politique….l’assurer que notre destin n’est pas l’œuvre de quelques-uns mais de nos efforts communs ». Rappelant que ce Héros national voyait dans ses rêves comment les Bulgares élisent librement ses gouvernants, le président Radev a relevé qu’ « une atteinte a été portée, aujourd’hui, à ce droit ». (tous media)

Code électoral

A l’issue de la réunion du Bureau exécutif du PSB, le vice-président de son groupe parlementaire Kroum Zarkov a déclaré que le PSB ne reviendrait plus au Parlement indépendamment du changement de la position du GuERB sur le vote préférentiel. Il a également expliqué que pour le PSB, « le Parlement est épuisé, ne résout aucun problème des citoyens et s’autodétruira », tout en soulignant que « le processus politique ne peut redémarrer qu’à la suite d’élections ». (24 tchassa)

Selon Troud, les députés attendront que le président Radev se prononce sur les amendements du Code électoral adopté le 14 février avant d’examiner le nouveau projet d’amendement prévoyant de revenir aux anciennes règles du scrutin proportionnel avec vote préférentiel. Ainsi, le parlement se mettra d’abord à élaborer les règles permettant de renouveler le collège de la Commission électorale centrale. (Troud)

Prof. Plamen Kirov : « Le GERB est en train d’apporter sa ‘contribution’ à la doctrine juridique »

Interview avec le Prof. Plamen Kirov, spécialiste de droit constitutionnel, sur les « absurdités législatives » initiées par le GERB et visant à reformuler la dernière loi d’amendement du Code électoral, adoptée il y a moins d’une semaine et envoyée au président de la République en vue de sa promulgation. « Toute cette hâte du GERB ne vise qu’à prévenir un veto éventuel de la part du GERB. Autrement dit, la majorité essaie de rester seul maître à bord, de retirer l’initiative au chef de l’Etat et de sortir comme vainqueur politique de l’émulation entre la majorité parlementaire et la présidence de la République ». Par conséquent, ce projet de loi, qui va à l’encontre de toute règle juridique, n’est inspiré que par des motifs politiques, indique le Prof. Kirov. (Troud)

Affaire Gebrev

Dans une interview accordée à Sega, Emilian Gebrev a mentionné que les visites de Sergueï Fedotov, dont l’identité serait, selon les sites Belingcat et The Insider, celle de l’agent du renseignement militaire russe (GRU) Denis Sergueev, en Bulgarie « coïncident également avec d’autres évènements marquants pour la Bulgarie » que les autorités de l’enquête pourraient facilement identifier s’ils se donnaient la peine de le faire ». Cependant, il a refusé de les citer de peur de ne pas nuire à l’Etat. Il a également souligné que le parquet sait très bien avec qui il a dîné avant de s’évanouir et de sombrer dans le coma. (Sega)

Mouvement de protestation des pharmacies

Plus de 700 pharmacies à travers le pays restent fermées aujourd’hui en signe de protestation contre plusieurs exigences administratives qui, selon elles, auront un impact trop lourd sur leurs activités. Les pharmacies demandent notamment une aide financière (i) pour la mise en place du nouveau système européen de vérification des médicaments, ainsi que (ii) du système numérique national qui assurera un suivi des médicaments en déficit, ces deux systèmes étant jugés trop coûteux. La Chambre nationale des pharmacies, qui a organisé le mouvement de protestation, revendique également la mise en place simultanée de tous les nouveaux systèmes, y compris de l’ordonnance numérique, afin que les pharmacies ne se voient pas obligées d’actualiser leur logiciel pour leur propre compte plusieurs fois par an. (Mediapool, Darik News, bTV)

Justice

Trois candidats au poste de procureur européen retenus

A l’issue de l’audition hier des candidats aux fonctions de procureur européen pour la Bulgarie, la commission de sélection a retenu trois noms qui seront proposés au ministre de la Justice. Il s’agit de deux procureures du Parquet de Sofia, Dessislava Pironeva et Svetlana Chopova-Koleva, ainsi que de la juge du Tribunal administratif de Sofia, Teodora Gueorguieva. D’ici le 13 mars, la ministre Tsetska Tsatcheva doit soumettre leurs candidatures au Conseil des ministres. Une fois approuvées, les trois candidatures seront envoyées, d’ici fin mars, au secrétariat du comité de sélection à Bruxelles pour une audition finale. Puis, sur la base de l’avis motivé de ce comité, le Conseil de l’UE nommera à la majorité simple un procureur européen, issu de la Bulgarie. (dnevnik.bg)

Finances

Karina Karaïvanova quitte la Commission de surveillance financière

Karina Karaïvanova, nommée par le gouvernement en décembre dernier au poste de représentante de la Bulgarie auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, a annoncée hier qu’elle quitte, avec un sentiment de mission accomplie, son poste à la tête de la Commission de surveillance financière. Parmi ses réussites, elle a cité : la refonte complète de la politique de surveillance, les initiatives législatives dans le domaine des fonds de retraite, et l’adoption d’un nouveau modèle de financement de la commission, sans subvention publique et reposant entièrement sur les droits perçus par le régulateur. Toutefois, Capital rappelle que sa démission intervient dans un contexte de crise du régulateur, récemment secoué par plusieurs scandales : le suivi imposé à la Bulgarie par le système international « Carte verte » pour les assurances automobiles, l’incapacité de la Commission de convaincre le parlement et l’opinion publique de l’utilité du système « bonus-malus » proposé par elle, etc. Le successeur de Mme Karaïvanova sera nommé par le Parlement. Selon les media, il est très probable que le poste soit offert à son adjoint Boïko Atanassov, ancien chef de l’Agence nationale des recettes. (tous media)

Élections européennes

Valéry Siméonov à la tête de la liste du FNSB pour les élections européennes ?

Plusieurs structures locales du FNSB ont proposé le député et président du parti, Valéry Siméonov, comme tête de liste aux élections européennes. C’est ce qu’a annoncé le vice-président du FNSB, Borislav Yatchev, qui a déploré les discussions « infructueuses » avec Ataka et l’ORIM sur une présentation conjointe des trois partis de la coalition des Patriotes unis aux prochaines élections, ainsi que les « actions [de ces deux partenaires] qui indiquent plutôt un désir de participation individuelle ». De son côté, le vice-premier ministre et président de l’ORIM, Krassimir Karakatchanov, a proposé l’organisation d’élections internes au sein de la coalition pour résoudre cette question, en mentionnant que son parti allait proposer le député européen, Anguel Djambazki, comme tête de liste. (tous media)

Dernière modification : 20/02/2019

Haut de page