Mercredi 21 octobre

Coronavirus

Bilan et port du masque obligatoire

• Nombre de personnes contaminées :
31 863 (+ 1 336 en 24h)
• Nombre de guérisons : 17 416 (+ 263 en 24h)
• Nombre de décès : 1 019 (+ 11 en 24h)

A partir de jeudi, 22 octobre, le port du masque à l’extérieur devient obligatoire en Bulgarie, a annoncé le ministre de la santé lors d’une conférence de presse. La mesure, recommandée par les conseils d’épidémiologie et l’inspecteur sanitaire général Anguel Kountchev, est applicable jusqu’à la fin de novembre. (tous media)

Politique

Visite interrompue du président Radev en Estonie

Après sa participation lundi au Sommet des Trois mers à Tallinn, le président de la République Roumen Radev a annulé sa visite officielle de deux jours, prévue au plan bilatéral en Estonie. Un post sur les réseaux sociaux de son homologue estonienne Kersti Kaljulaid a informé que la visite a été reportée en raison de la situation épidémique : M. Radev a été en contact avec une personne contaminée avant de se rendre en Estonie.

Dès son retour à Sofia, le président Radev a « remercié » pour leur sollicitude les « personnes bien intentionnées et préoccupées par sa santé » qui avaient fait tout pour interrompre sa visite et empêcher ses contacts à l’international. Dénonçant une manœuvre subreptice contre lui, le président a montré aux journalistes une attestation des résultats négatifs d’un test PCR effectué à Tallinn et a affirmé ne pas avoir été en contact avec une personne contaminée avant son départ en Estonie.

Entretemps, le ministre de la santé a informé que le président Radev a été vendredi dernier en contact avec le chef de l’armée de l’air, le général Dimiter Popov, qui plus tard a été testé positif. Le ministre de la défense Krassimir Karakatchanov, ayant été lui aussi en contact avec le général Petrov, avait pris la décision de se confiner. Selon le ministre de la santé, le président de la République, à l’instar de tout autre citoyen, devrait se confiner, en attente des résultats de ses tests PCR, dès son retour à Sofia. (tous media)

Le « Trio toxique » invite les principaux acteurs de l’opposition extraparlementaire

Nikolaï Hadjiguenov, Arman Babikian et Veliislav Minekov, formant le « Trio toxique », organisateur depuis presque quatre mois des manifestations de protestation à Sofia, ont invité à une réunion trois formations politiques en vue d’élaborer un mécanisme susceptible de garantir des élections équitables. Sont invités le parti de Slavi Trifonov « Il y a un tel peuple », le mouvement de Maya Manolova « Lève-toi BG » et le parti « Bulgarie démocratique ». Le Trio a décidé de chercher un dialogue notamment avec ces formations en raison de leurs chances, d’après les sondages, de faire partie de la prochaine législature. La rencontre, qui devrait avoir lieu au début de la semaine prochaine, chercherait à définir, entre autres, des moyens susceptibles d’engager les autorités de la justice à agir et à ne pas fermer les yeux sur les cas de fraude électorale de la part des partis au pouvoir. (tous media)

Démographie

Combien sont les Roms en Bulgarie ?

Une nouvelle étude démographique, intitulée « L’intégration rom (im)possible, spécificités démographiques », réalisée par des chercheurs de l’Académie bulgare des sciences et l’Université de Sofia, estime à 10% la part des Roms au sein de la population bulgare. Selon le dernier recensement national (2011), les Roms sont au nombre de 325 343, un chiffre qui a toujours suscité du scepticisme chez les experts. Aujourd’hui l’étude, dirigée par Nadejda Iliev et Gueorgui Bardarov, rétrocalcule leur nombre respectivement à 665 000 en 2011 et à 720 000 en 2015. Selon les différents scénarios démographiques, la part relative des Roms progresserait de 11,7% en 2020 à 16,8% en 2035 pour atteindre de 20% à 23,9% en 2050. (dnevnik.bg)

Europe

Citoyenneté par investissements : la Bulgarie dans le collimateur de Bruxelles

Après les procédures d’infraction engagées à l’encontre de Malte et Chypre en raison de leurs programmes d’octroi de citoyenneté en contrepartie d’investissements (les « passeports dorés »), la Commission européenne est en train d’examiner le cas de la Bulgarie. Une nouvelle lettre, envoyée par Bruxelles (après celle d’avril dernier) aux autorités bulgares, donne à celles-ci un mois pour fournir des informations complémentaires concernant le dispositif national permettant à de riches investisseurs d’acquérir des permis de séjour, la citoyenneté nationale et, par extension, la citoyenneté européenne. A l’issue de ce délai, la Commission décidera des éventuelles suites à donner. (tous media)

Culture

La France à l’honneur dans les toiles de Greddy Assa

L’exposition « Ma France » du peintre Greddy Assa, dont le vernissage aura lieu aujourd’hui, 21 octobre, traduit en couleurs les signes devenus symboles de la France. Les 70 toiles, arrangées à la galerie Oborichté 5, pourront être vues jusqu’au 4 novembre prochain. (24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 22/10/2020

Haut de page