Mercredi 22 novembre

Politique

« Il n’y a pas de tensions au sein de la coalition gouvernementale », a assuré le ministre de la Défense Krassimir Karakatchanov en commentaire des propos tenus avant-hier par son allié au sein des Patriotes unis, Valeri Simeonov. « Il y a, dans l’accord de coalition, une clause qui permet à chaque parti de remplacer ses représentants au pouvoir ». (bnt.bg, Standart)

Selon 24 tchassa, les vice-présidents actuels du GuERB, Yordanka Fandakova, Tsvetan Tsvetanov et Dimitar Nikolov, seront reconduits lors de la conférence nationale du parti qui se tiendra dimanche. Dimitar Glavtchev, démis de son poste de président de l’Assemblée nationale, devrait devenir membre de la Commission exécutive du GuERB. (24 tchassa)

Gueorgui Pirinski, député européen du PSB, s’oppose à ce que Kornelia Ninova s’associe aux porteurs du projet d’amendement constitutionnel visant à éviter la prescription des infractions liées à la privatisation. Il souligne qu’à l’origine de cette idée ne peut être que « l’aspiration irréfléchie d’un puissant cercle économique libéral à dominer l’économie bulgare ». (Capital Daily)

Trend : après huit mois de combats politiques, la distance entre le GERB et le PSB reste la même que lors des dernières élections législatives anticipées : 5,5% des électeurs ayant déclaré leur intention de voter. Selon le sondage, réalisé par le centre d’études, 21,2% voteraient pour GERB, 17,8% soutiendraient le PSB. Selon 46% des sondés, le gouvernement Borissov 3 finirait son mandat. (24 tchassa)

Défense

Dans son interview sur la BNT, le ministre Karakatchanov a informé qu’un accord avait été signé entre le groupe russe RSK-Mig et son ministère relatif à la réparation des chasseurs MiG en service dans l’armée de l’air. Un groupe de travail sera bientôt formé et des représentants du fabricant viendront sur place pour évaluer l’état des avions. Concernant l’achat de nouveaux blindés pour l’armée de terre, le ministre a souligné qu’un projet pour 1,2 milliards de leva a été rédigé et qu’il sera soumis très prochainement au Conseil des ministres et au parlement pour approbation. Jusqu’à présent « cinq ou six sociétés » ont témoigné de l’intérêt vis-à-vis de ce projet. (Standart)

Justice

Gueorgui Tcholakov a pris ses fonctions de président de la Cour administrative suprême (CAS) dans le cadre d’une cérémonie officielle de passation des pouvoirs. Le président sortant, Gueorgui Kolev, a été décoré de l’insigne d’or du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour son travail.

Roumen Radev a reçu le nouveau président de la CAS Gueorgui Tcholakov pour discuter des problèmes de la justice administrative et lui souhaiter beaucoup de succès dans sa nouvelle fonction. (tous médias)

Les membres de la chambre spécialisée du siège du CSM se sont opposés à la proposition de Lozan Panov, président de la Cour de cassation, de réduire quatre postes de juges non pourvus dans cette juridiction. Ils n’ont pas accepté les arguments de M. Panov selon qui le nombre d’affaires a diminué et le salaire d’un juge dans cette Cour est de 6 000 leva et lui ont rappelé que cette Cour assure également la cohérence de la jurisprudence et rend des arrêts d’interprétation. (tous médias)

Economie

Le thème du projet de construction d’une centrale nucléaire à Belene devient de plus en plus récurrent dans les interventions des gouvernants bulgares. Hier, sur bTV, la ministre de l’énergie Temenoujka Petkova a estimé que si le projet est débloqué, les travaux prendront dix ans. « Trois milliards de leva investis jusqu’à présent et un équipement stocké sur le site : qui assumera la responsabilité de ne rien faire ? », a demandé la ministre. (Sega, Douma)

Les sociétés membres de l’Association bulgare de l’industrie pétrolière et gazière introduiront un recours auprès de la Commission pour la protection de la concurrence contre Vesselin Marechki, vice-président de l’Assemblée nationale, dont deux des sociétés vendent des carburants sans réaliser des bénéfices en exerçant ainsi du dumping sur le marché du carburants. (tous médias)

Gueorgui Ganev, Centre pour les stratégies libérales : « Les amendements ‘Peevski’ à la loi sur l’insolvabilité bancaire n’ont qu’un seul but, permettre [à M. Peevski et consorts] de mettre la main sur des actifs qui leur échappent pour l’instant ». (Capital Daily)

Environnement

La pollution radioactive, dont la Russie a fait état hier, a touché la Pologne, l’Ukraine et la Bulgarie, informent certains journaux. Toutefois, selon un communiqué du Centre national de radiobiologie et de protection contre la radiation, « il n’y a pas de risques sanitaires pour les citoyens parce qu’en ce moment il n’y a pas de données de transfert de radionuclides sur le territoire de la Bulgarie ». Aucune des valeurs mesurées ne dépasse les limites moyennes annuelles établies. (tous médias)

Un forum de l’eau a réuni hier à Sofia des représentants de l’Etat et des professionnels. Les interventions ont décrit une situation peu enviable dans le secteur de distribution et d’assainissement qui nécessitera des investissements colossaux (de l’ordre de 12 milliards de leva, selon les experts) pour être améliorée. La hausse des tarifs sera inévitable. Une nouvelle stratégie du secteur de l’eau est en voie d’élaboration qui intégrera également le nouveau modèle tarifaire. Par ailleurs, quelque 1,6 milliards de leva de financements dans le cadre du programme opérationnel européen de l’Environnement sont en attente de projets. (tous médias)

Europe

Le président du Parlement européen, accompagné d’une délégation du parlement, était en visite à Sofia dans le cadre de la prochaine présidence bulgare du Conseil de l’UE. « La Bulgarie et Boïko Borissov comprennent les Balkans mieux que nous, les autres Etats membres, et l’UE devrait profiter de cette connaissance », a déclaré Antonio Tajani après son entretien avec le premier ministre bulgare. M. Tajani a souligné que l’intégration des pays des Balkans, surtout dans le domaine économique, devrait être renforcée. M. Borissov a déclaré de son côté que la Turquie était « le meilleur protecteur de notre flanc Sud » et a souligné son désaccord avec le fait qu’à « l’OTAN on compte sur [Ankara], mais en Europe on refuse de lui parler ». M. Borissov a présenté à M. Tajani les priorités de la présidence bulgare du Conseil de l’UE. La protection des frontières européennes, la gestion de la crise migratoire et le terrorisme figuraient également parmi les points forts de l’entretien. M. Tajani s’est entretenu également avec le président de la République Roumen Radev et a tenu un discours à l’Assemblée nationale. (tous médias)

24 tchassa publie un commentaire sur la présidence bulgare du Conseil de l’UE en mettant l’accent sur le fait que les règles de l’élection du prochain Parlement européen, qui serait élu en 2019, devraient être négociées lors de la PBUE. La décision finale devrait être prise lors du Sommet des 28 et 29 juin et Sofia a l’opportunité « de laisser son empreinte au sein de l’UE », commente le journal, en déplorant tout de même le manque de position claire de la Bulgarie sur les listes transnationales. (24 tchassa)

Paris va accueillir l’Autorité bancaire européenne et Amsterdam – l’Agence européenne des médicaments, annoncent les médias bulgares. Capital Daily titre : « Pour les Pays-Bas – les médicaments, pour la France – les banques et pour la Bulgarie – éventuellement Schengen ». Le journal fait référence à la décision de Sofia de soutenir la candidature d’Amsterdam pour accueillir le siège de l’AEM. Ceci a été sans doute motivé par le souhait de Sofia que les Pays-Bas assouplissent leur opposition à l’adhésion de la Bulgarie à l’espace Schengen, commente le journal. (tous médias)

Balkans

La presse turque applaudit la conférence donnée lundi par le premier ministre Boïko Borissov à l’Université d’économie nationale et mondiale. « Borissov critique la politique de l’UE à l’égard de la Turquie » et « Le PM bulgare soutient la Turquie », ont titré l’Agence Anadolu et le quotidien Sabah. M. Borissov avait notamment déclaré qu’il n’était pas logique, d’une part, de ne pas faire confiance à la Turquie et, de l’autre, de « mettre un fusil et des balles dans ses mains pour protéger notre dos ». (Sega)

Le 17 novembre dernier, la police turque a arrêté à Edirne trois citoyens bulgares suspectés d’entretenir des liens avec l’organisation de Fethullah Gülen. Ils sont accusés de trafic de migrants pour avoir tenté de faire passer en Bulgarie cinq familles turques considérées comme proches de F. Gülen. (tous médias)

Dernière modification : 22/11/2017

Haut de page