Mercredi 23 décembre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 194 271 (+ 1 799 en 24h)
• Nombre de guérisons : 105 090 (+ 2 424 en 24h)
• Nombre de décès : 6 879 (+ 114 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 6 123 (dont 526 en réanimation / soins intensifs)

Interdiction d’entrée depuis le Royaume-Uni

Suite à l’apparition d’une nouvelle mutation plus contagieuse du virus de la Covid-19 au Royaume-Uni, la Bulgarie a interdit, du 21 décembre 2020 au 31 janvier 2021, l’entrée sur son territoire aux personnes en provenance de ce pays, indépendamment du moyen de transport utilisé et du point d’entrée. Ce matin, et quelques jours seulement après cette interdiction, le gouvernement a pourtant décidé de la reprise des vols directs entre les deux pays. Les personnes autorisées à entrer depuis le Royaume-Uni sont les ressortissants bulgares et les étrangers ayant le statut de résident permanent ou de long terme en Bulgarie et les membres de leurs familles, ainsi que certaines catégories professionnelles (personnel médical, travailleurs saisonniers, etc.). Ces personnes sont soumises à une quarantaine obligatoire de 10 jours au domicile. À partir du 1er janvier, un test PCR négatif, effectué dans les 72 heures avant l’arrivée en Bulgarie sera requis. (tous médias)

Les tests rapides antigéniques seront comptabilisés à partir d’aujourd’hui

À partir d’aujourd’hui, les résultats des tests rapides antigéniques pour la Covid-19 seront traités et comptabilisés de la même manière que ceux issus des tests PCR. Ainsi, les résultats positifs entreront dans les statistiques nationales sur l’évolution de la situation épidémique. Les personnes testées positives seront soumises à 14 jours de quarantaine, alors que leurs contacts seront confinés pendant 10 jours. Les tests rapides seront à effectuer dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes ou, pour les cas contacts, dans les sept jours depuis le dernier contact avec un cas positif. Si les personnes concernées présentent des symptômes, mais que leur test rapide s’avère négatif, alors elles devront passer un test PCR ou, le cas échéant, un nouveau test rapide dans les deux à quatre jours qui suivent. (tous médias)

Politique

Le projet créant les fonctions de procureur en charge des poursuites pénales contre le procureur général adopté en première lecture

Vendredi dernier, le parlement a adopté en première lecture le projet d’amendement du Code de procédure pénale créant les fonctions de procureur en charge des poursuites pénales contre le procureur général. 100 députés de la majorité ont soutenu le nouveau dispositif proposé par le GERB, 46 ont voté contre et 10 se sont abstenus. Il est prévu que la personne, qui aurait pour mission d’engager des poursuites dans l’hypothèse d’une infraction pénale commise par le procureur général, garde son statut de procureur au sein du Parquet, à l’instar des procureurs délégués européens. Elle serait désignée par au moins six membres du collège des procureurs du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et élue à la majorité simple par l’assemblée plénière du CSM, pour un mandat de sept ans. Il est prévu également que la première procédure de nomination soit lancée un mois après l’adoption définitive du projet d’amendement. Toutefois, les textes proposés ont suscité de vives critiques de la part de l’opposition. Le Conseil de l’Europe y a également vu des faiblesses. Dans une lettre envoyée le 15 décembre dernier aux autorités bulgares, le directeur de la Direction des droits de l’homme au Conseil de l’Europe a indiqué que le projet d’amendement ne garantit pas une enquête indépendante à l’encontre du procureur général et qu’il est nécessaire de prévoir « un contrôle judiciaire plus large » sur les refus du Parquet d’engager des poursuites pénales. (svobodnaevropa.bg)

À la demande du Parquet, la Bulgarie expulse un diplomate russe

Dans le cadre d’une enquête ouverte par le Parquet sur un signalement de la DANS, il a été constaté qu’un diplomate de l’ambassade de Russie à Sofia a recueilli des renseignements militaires depuis 2017, y compris sur la participation de militaires américains à des manœuvres en Bulgarie. Les renseignements ont été recueillis en contrepartie d’une rémunération, promise et versée à un bulgare qui avait accès à de l’information classifiée. À la demande du procureur général Ivan Guechev, le ministère bulgare des Affaires étrangères a déclaré le diplomate russe persona non grata et ordonné son expulsion du pays. Plus tard, des media ont annoncé qu’il s’agit de l’attaché de défense russe, col. Vassilii Sazanovitch, accusé de crime contre la République de Bulgarie au titre de l’art. 104, alinéa 1 du Code pénal.
L’ambassade de Russie a qualifié d’infondée la décision des autorités bulgares et a prévenu que Moscou se réserve le droit à une réponse réciproque. (tous media)

« Le message d’Erdogan adressé au MDL est une ingérence dans les élections » a déclaré le Président de la République devant Darik radio

Le Président de la République, Roumen Radev a défini la participation récente du Président turc Recep Erdogan à la conférence du Mouvement des droits et des libertés (MDL) comme un aveu de ses ambitions d’intervenir dans la vie politique bulgare, ce qui représente selon ses mots « un acte inadmissible ». Selon lui, le premier ministreBoiko Borisov aurait servi d’intermédiaire pour le renforcement de l’influence turque dans le pays. Le message d’Ergodan ternit l’image du MDL, en tant que parti politique devant veiller à la protection des intérêts nationaux.
« La Turquie est un ami, un partenaire et un allié et je ne veux pas cela ait une incidence sur nos relations. J’espère que la situation de 2017 quand les autorités turques ont directement interféré dans notre processus électoral, ne se répétera pas. J’espère que la Turquie n’interviendra pas dans ces élections »

En réponse, le président du MDL Mustafa Karadaïa a affirmé qu’Erdogan a été invité à participer à la conférence en tant que leader d’un des plus grands partis politiques en Turquie et non comme Président.

Le chef de l’État en Bulgarie a refusé de faire un pronostic sur l’issue des élections législatives mais il a de nouveau appelé à démanteler le modèle vicieux de gouvernance de l’État. Selon lui, la composition du prochain parlement risque d’être assez fragmentaire mais il a ajouté qu’à cette étape il n’y a pas d’arguments en faveur d’un éventuel report de la date de la tenue des élections. Le décret portant décision sur cette date sera publié dans le Journal officiel avant le 28 janvier, a-t-il expliqué (Darik radio, Dnevnik, Svobodna Evropa)

Des centaines de chauffeurs d’origine bulgare restent bloqués au Royaume-Uni malgré la reprise du trafic

Suite à la suspension du trafic à la frontière entre l’Angleterre et la France, l’Ambassade de Bulgarie au Royaume-Uni a fourni une assistance à plusieurs citoyens bulgares restés bloqués au port de Douvres, indique le Ministère bulgare des affaires étrangères. « Plus de 350 poids lourds bulgares sont dans la file d’attente et 130 d’autres sont stationnés dans les parkings en attendant d’avoir l’autorisation de passer la frontière » a annoncé Yordan Arabadzhiev, directeur exécutif de l’Union des transporteurs internationaux. Il a souligné qu’un vol a été assuré pour ceux qui souhaitent quitter le pays en abandonnant leurs camions et à condition de présenter un test négatif de Covid-19.

Entre-temps la radio nationale bulgare annonce que le gouvernement britannique est parvenu à trouver un accord avec les autorités françaises permettant aux chauffeurs de poids lourds bloqués au Royaume-Uni en raison de la propagation de la nouvelle souche de coronavirus de quitter le pays sous réserve de test PCR négatif. Les autorités britanniques ont mis en place des stations de dépistage rapide et tous les chauffeurs indépendamment de leur nationalité devront s’y soumettre, indique dans un communiqué le ministère britannique des Transports. (BNR)

Justice

Le Parquet a refusé d’ouvrir une enquête sur les enregistrements avec la voix du premier ministre

Suite à la vérification des enregistrements audio où on entend une voix similaire à celle du Premier ministre, Boiko Borisov, et qui révèlent des cas d’abus de pouvoir et d’ingérence injustifiée dans le travail des autorités publiques, aucune preuve de crime n’a été établie par les autorités compétentes. En s’appuyant sur cette constatation, le Parquet spécialisé a refusé d’ouvrir une enquête sur le signalement du co-président de « Bulgarie démocratique », Hristo Ivanov.

Concernant la prétendue intervention du Premier ministre dans le travail de l’Agence nationale d’inspection financière et de la Commission de surveillance financière à l’égard de la société « Eurohold Bulgarie », aucun élément de preuve d’influence exercée n’a été établi.

Le Parquet n’a trouvé aucune irrégularité concernant les propos offensifs à l’égard de la présidente de l’Assemblée nationale et quant à la menace dirigée vers l’eurodéputée, Elena Yoncheva que la voix promet de « brûler » Finalement le Ministère public n’a trouvé aucune trace de conversation tenue entre le premier ministre bulgare et les premiers ministres de la Pologne, de la Hongrie et de l’Allemagne. (lex.bg, Svobodna Evropa)

International

Nickolay Mladenov renonce à sa nomination récente au poste de représentant spécial de l’ONU pour la Libye

Le bulgare Nickolay Mladenov, qui a été nommé la semaine dernière au poste de représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, a informé qu’il renonçait à cette nomination pour « des raisons personnelles et familiales ». N. Mladenov, qui est actuellement coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, était censé assumer ses nouvelles fonctions en janvier 2021. (Dnevnik, Sega, Mediapool)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 23/12/2020

Haut de page