Mercredi 23 octobre

Élections municipales

137 candidats anciens des services de sécurité communistes

137 candidats aux mairies à travers tout le pays, soit 2% du nombre total, ont été des agents des services de sécurité du régime communiste. C’est ce qu’a révélé la Commission chargée de la divulgation des documents et de l’appartenance de ressortissants bulgares à la Sécurité d’État et aux services de renseignement militaire, qui est obligée de vérifier tous les candidats aux postes électifs. Parmi les partis qui siègent au parlement, et avec 29 anciens agents, le PSB enregistre le plus grand nombre de candidats ayant fait partie de ces services. Il est suivi par le GERB (23 candidats), le MDL (17), l’ORIM (11), « Volonté » (3) et le FNSB (1). (Club Z, Dnevnik, Troud)

11% des Bulgares voteraient en contrepartie d’une récompense financière

Un sondage, réalisé en début octobre, par Gallup International démontre que 11% des Bulgares seraient prêts à voter aux élections municipales pour un candidat donné contre compensation (81% refuseraient et 8% hésitent), la plupart de ces 11% sont des nécessiteux (ce chiffre atteint 40% chez les Roms. (tous médias)

Arrestations pour achats de voix

Cinq jours avant les élections municipales, le Parquet spécialisé a obtenu que la Commission électorale centrale (CEC) lève l’immunité de cinq candidats arrêtées et mises en examen hier soir pour « violation des droits politiques des citoyens ». La presse suppose qu’il s’agit d’une affaire d’achat de voix.

Il s’agit de Nikolaï Dimitrov, maire sortant de Nessebar (Mer Noire) qui brigue son quatrième mandat avec le soutien du PSB, et de quatre autres candidats (deux sur la les liste du PSB et deux sur celве du Mouvement 21).

La police a enquêté sur une allégation d’achat de voix concernant le candidat du PSB à la mairie de Gorna Oriahovitsa dans le Nord (tous media)

Justice

Complément d’information sur Ivan Guechev

Le Conseil Supérieur de la Magistrature, saisi par le président de la Cour suprême de cassation Lozan Panov a établi que sur les 230 « actes de procureur », présentés par l’unique candidat aux fonctions de procureur général, Ivan Guechev, on compte 134 actes d’accusation dont 15 soutenus durant les trois dernières années, 6 propositions de transaction entre le Parquet et l’accusé et 70 propositions de sanctions administratives. (tous media)

Europe

Suppression du mécanisme de coopération et de vérification pour la Bulgarie

Le mécanisme de coopération et de vérification (MCV), accepté par la Bulgarie lors de son entrée dans l’UE, ne sera plus appliqué. La levée du mécanisme n’est pas acquise mais le dernier rapport publié hier sur la question par la Commission, explique que la Bulgarie, à la différence de la Roumanie, a atteint des résultats satisfaisants en matière de réformes institutionnelles et législatives et propose cette levée, tout en suggérant que le contrôle judiciaire et les réformes soient désormais suivis au niveau national.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 24/10/2019

Haut de page