Mercredi 24 février

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 240 391 (+ 1 800 en 24h)
• Nombre de guérisons : 201 500 (+ 417 en 24h)
• Nombre de décès : 9 978 (+ 45 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 4037 (dont 349 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 148 226 (+ 17 163 en 24h)

Taux d’incidence en hausse

En une semaine, le nombre des personnes contaminées s’est alourdi de 37%, notamment dans les régions de Sofia-ville, Plovdiv et Bourgas. Il en va de même, sur la même période, pour les hospitalisations en service de réanimation et les décès (d’un quart), mais aussi pour les guérisons (+17%).

Dnevnik publie des statistiques sur les demandes de données de trafic adressées par la police aux opérateurs de téléphonie mobile en vue de pouvoir localiser des personnes, contaminées ou cas-contacts COVID, soupçonnées de violer les règles de confinement. Depuis le début de l’état d’urgence en mars 2020, y compris lors de l’allègement des mesures qui dura, jusqu’à mi-novembre, la police aurait demandé 75 autorisations, le juge lui aurait donné satisfaction dans 62 cas (13 refus) et 10 de ces contrôles auraient, de fait, révélé des violations débouchant sur des procédures pénales.

Aujourd’hui, exprimant sa satisfaction de l’intérêt accrue des citoyens pour la campagne de vaccination, le Premier Ministre Borissov (« 150 000 personnes vaccinées et 200 000 guéries, un véritable bouclier contre la pandémie ») a indiqué de nouveau que les établissements de restauration et les salles de jeux rouvriront à partir du 1er mars. Par ailleurs, M. Borissov a demandé au ministre de la Santé de prévoir la réouverture des boîtes de nuit à partir du 1er avril. (tous media)

Élections

Les partis politiques ont le droit de dépenser chacun jusqu’à 3 millions de leva pour leur campagne électorale

La dernière session plénière de l’actuel 44ème Parlement aura lieu le 25 mars. L’ordre du jour se limite d’ailleurs à la clôture de la mandature. (24 heures)

La Commission centrale électorale (CEC) a fixé à 3 millions de leva (un peu plus de 1,5 M€) le montant autorisé des dépenses de campagne des partis politiques et coalitions. Les comités d’initiative ayant porté la candidature de personnes indépendantes et sans appartenance politique, ne peuvent, en revanche, pas dépasser le seuil de 200 000 leva (un peu plus de 100 000 leva). Les budgets de campagne peuvent provenir des fonds des partis politiques, des membres des comités d’initiative, ainsi que de donations de personnes physiques et morales (à l’exclusion de celles qui ont des dettes envers l’Etat ou qui bénéficient d’allégements fiscaux ou qui sont financés par des personnes morales, des compagnies et des ONG venant de l’étranger, de gouvernements étrangers ou d’entreprises publiques). L’origine des fonds versés doit être déclarée si les dons sont supérieurs au montant du salaire minimal bulgare (650 leva/325€) et doivent être effectué par virement bancaire, s’ils dépassent les 1000 leva (500€).

Le parti de Vassil Bojkov se présentera aux élections avec le mandat de l’Alliance nationale bulgare

Le parti politique « Été bulgare » de l’homme d’affaires Vassil Bojkov, qui est poursuivi en justice, se présentera aux prochaines élections législatives du 4 avril avec le mandat de l’Alliance nationale bulgare, qui met à sa disposition toutes ses listes de candidats. « Sur le bulletin de vote ce sera écrit « Alliance nationale bulgare », mais il faut le lire comme « Été bulgare », a expliqué à cette occasion le président de ce dernier parti, Boril Sokolov. Cette manœuvre permet de contourner l’interdiction faite au parti de V. Bojkov de participer aux élections, motivée par l’intervention du Parquet (immatriculation, date limite de dépôt des documents, …). L’Alliance nationale bulgare se présente comme un parti nationaliste dont le Président, Gueorgui Gueorguiev, surnommé Goti, était candidat à la mairie de Sofia aux Municipales de 2019 (à peine 0,11% des votes, soit 471 voix). (tous médias)

Divers

L’Inspection des finances a relevé des irrégularités à hauteur de 7 millions de leva à l’Agence pour la sécurité alimentaire

Alertée en début d’année par l’ONG « Fonds anti-corruption », dans le cadre d’une enquête sur des abus dans les marchés publics pour l’élimination de cadavres d’animaux, l’Agence pour l’inspection financière a confirmé jusqu’à 7 Millions de leva (3,5 M€) d’irrégularités dans l’organisation d’appels d’offres par l’Agence pour la sécurité alimentaire. L’Inspection des finances a pourtant refusé au Fonds anti-corruption tout accès à son rapport, faute d’autorisation du Parquet. Pour mémoire, le Fonds anti-corruption avait accusé l’Agence pour la sécurité alimentaire d’avoir à maintes reprises prolongé, via des annexes, les contrats sur l’élimination de cadavres d’animaux conclus en 2018 avec deux entreprises privées, lesquelles auraient, dès lors, reçu au total presque 60 Millions de leva (30 M€) et pouvaient en espérer encore 30 Millions de leva d’ici la fin 2022. (Dnevnik, Mediapool)

Mediapool : nationalité bulgare attribuée « pour mérite » au président du Conseil d’administration de Lukoil Neftochim Bourgas

En 2015, l’ancien président du Conseil d’administration de la raffinerie de pétrole Lukoil Neftochim Burgas, Sergueï Andronov, a reçu la nationalité bulgare sur proposition du ministre de l’économie. Le passeport bulgare lui a été attribué « pour mérites éminents dans le domaine de l’économie, le commerce et la distribution de carburants de haute qualité », peu de temps avant son retour en Russie indique, Mediapool en se référant à des sources anonymes. M. Andronov n’est pas le premier dirigeant de groupe Lukoil ainsi récompensé par l’Etat bulgare, sur proposition du ministre de l’économie, puisqu’en 2007, l’ancien directeur général adjoint de la raffinerie à Bourgas, Nikolaï Ivtchikov, avait obtenu la nationalité bulgare « pour mérites éminents ». (Mediapool.bg)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 24/02/2021

Haut de page