Mercredi 24 juillet

Politique

Le Parquet change de version au sujet des bases de données piratées de l’ANR : il s’agit d’une attaque organisée contre l’État

Hier, le Parquet a indiqué dans un communiqué que les éléments de preuve recueillis jusqu’à présent confortent la thèse selon laquelle Kristian Boïkov est l’auteur de l’infraction informatique dirigé contre les bases de données de l’Agence nationale des recettes (ANR). Il a été établi que Kr. Boïkov avait effectué des recherches sur des personnes concrètes (le premier ministre Borissov, le député MDL Delian Peevski, l’eurodéputé Emil Radev, le procureur général Sotir Tsatsarov…). Selon les enquêteurs, il est aussi l’auteur des deux messages électroniques envoyés aux media, les 15 et 16 juillet dernier. Selon le procureur général Tsatsarov, on peut voir dans cette attaque des motifs politiques ou économiques, du fait des informations recherchées par Kr. Boïkov dans les bases de données piratées. En outre, celui-ci n’a pas agi seul, comme l’avait estimé au début le Parquet, a souligné M. Tsatsarov.

Plus tard dans la journée, le chef du Parquet spécialisé, Ivan Guechev, a précisé que le jeune homme a été encouragé dans son activité criminelle par son employeur, la société TAD Group, qui pratique du « cyber racket », et qu’il s’agit là d’une attaque organisée contre l’Etat. La police est intervenue pour la deuxième fois dans les bureaux de TAD Group : de nouvelles perquisitions y ont été effectuées et du matériel a été saisi. Le directeur commercial de la société, Gueorgui Yankov, a été arrêté. (tous media)

Le vote par machine : nouvel épisode

L’intention, exprimée par la majorité au pouvoir, de limiter le vote par machine (en le maintenant uniquement pour les élections présidentielles et européennes), a connu un nouveau développement, avec la proposition, avancée par le député GERB Krassimir Tsipov, de généraliser cette modalité de scrutin pour tous les types d’élections, à l’exception des municipales. Après un long débat, cette proposition a été acceptée avec 14 voix « pour », 0 « contre » et 7 abstentions. Les députés ont également supprimé la disposition indiquant que le vote par machine doit être organisé dans 6 000 bureaux de votes lors des élections municipales en 2019. Les amendements au Code électoral seront définitivement adoptés dès aujourd’hui. (tous media)

L’association « Sauve Sofia » avec un candidat au maire de Sofia

L’un des fondateurs de l’association citoyenne « Sauve Sofia », Boris Bonev, se présentera aux élections municipales d’octobre prochain, au poste de maire de Sofia. Sa candidature a été annoncée dans le cadre de la présentation d’un plan de 300 pages, préparé par l’association, pour le développement de Sofia dans les prochaines années. La candidature de M. Bonev sera soutenue par un comité d’initiative, et non par un parti politique. Avant cette annonce, « Sauve Sofia » a mené des pourparlers avec Bulgarie démocratique pour une éventuelle participation commune au scrutin, mais ils ne sont pas parvenus à un accord. Sega rappelle que « Sauve Sofia » est « l’un des plus grands critiques de la maire actuelle de la capitale, Yordanka Fandakova, et de son équipe. L’association s’est distinguée par une activité particulière, en montrant les problèmes avec les travaux de la rue centrale Graf Ignatiev ». « Il ressort clairement que « Sauve Sofia » est une organisation politique, et non pas citoyenne », a commenté à cette occasion Mme Fandakova. (Dnevnik, Mediapool, Sega, 24 Heures)

Veto du Président de la République mis à la loi de ratification des 4 traités relatifs à l’achat des chasseurs américains F-16

Le Président de la République Roumen Radev a mis son veto à la loi sur la ratification des 4 traités relatifs à l’achat des chasseurs américains F-16. Ce veto est motivé par cette prise de décision stratégique en l’absence d’un large consensus, illustrée par les discussions exacerbées à l’Assemblée nationale. Il reproche également aux députés de l’avoir adoptée dans le cadre d’une procédure accélérée, qui n’a pas permis d’éclaircir des questions importantes comme le prix, les garanties, les délais de livraison, les dédits, les dommages et intérêts etc.

Le président de la commission parlementaire de la défense, Konstantin Popov, a observé que le veto du Président ne permettra pas d’obtenir un consensus plus large. Il a, en outre, expliqué que les deux lectures en un jour constituent une pratique normale, et a souligné envisager de proposer la soumission de la loi de ratification à l’Assemblée nationale de nouveau, vendredi, afin que le veto soit rejeté, ce qui obligera le Président de la promulguer dans un délai d’une semaine. Le MDL a d’ores et déjà déclaré envisager de voter contre le veto présidentiel. Aujourd’hui, la commission parlementaire de la défense a rejeté le veto avec les voix du GuERB, du MDL et de l’ORIM.

Ivan Guechev, candidat au poste de Procureur général

Dans une interview accordée à la chaîne publique de télévision BNT, le candidat au poste de Procureur général Ivan Guechev a considéré que sa nomination par 11 (des 25) membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) signifie « une énorme confiance » à son égard de la part de cette haute autorité, une confiance qu’il n’a pas le droit de trahir. Il s’est dit prêt à relever le défi de la lutte contre les oligarques, les figures emblématiques de la transition, les mafieux, les fonctionnaires et les criminels condamnés ou accusés. Dans cette interview, il a expliqué ne pas adhérer à la séparation des pouvoirs, qui devraient selon lui interagir.

Cette thèse a suscité le mécontentement de plusieurs avocats qui ont adressé une lettre au CSM, l’appelant à se prononcer sur la conformité des thèses d’Ivan Guechev aux critères professionnels et éthiques relatifs au poste qu’il occupe. Les avocats expliquent que ne pas adhérer au principe de la séparation des pouvoirs met en cause l’impartialité et l’intégrité du magistrat. En outre, la coalition « Bulgarie démocratique » organise dès demain, 25 juillet, à 9h00 une manifestation contre le « nouveau procureur des mafieux : Ivan Guechev, la nouvelle matraque », devant le bâtiment du CSM.

Interrogé par 24 Heures, le procureur général Sotir Tsatsarov a déclaré son soutien à la candidature de son adjoint Ivan Guechev au poste de procureur général, fondé sur la conviction que ce choix correspond non seulement aux besoins de l’institution du Parquet, mais également à ce dont la société a besoin, notamment la répression de la criminalité. Dans une interview accordée à ce même media, Evgueni Dikov, membre du CSM, met également en valeur la candidature d’Ivan Guechev qu’il qualifie d’ « audacieux » et de « bon responsable administratif ». Il précise que le soutien de sa candidature par la chambre du siège dépendra de sa profession de foi et de son audition par le CSM.

Économie

L’état d’urgence déclaré dans les régions de Roussé et de Pléven

Les gouverneurs des régions de Roussé et de Pléven ont déclaré l’état d’urgence dans les deux provinces en raison de l’épidémie de peste porcine africaine. L’état d’urgence à Roussé a commencé hier et devrait se prolonger initialement jusqu’au 29 juillet prochain, alors que celui à Pléven entre en vigueur aujourd’hui et continuera jusqu’au 31 juillet. Des experts vétérinaires de la Commission européenne sont attendus aujourd’hui en Bulgarie pour évaluer la situation et les mesures prises par les autorités pour contenir l’épidémie. « La Bulgarie fera probablement une demande officielle d’aide financière à la Commission européenne pour indemniser les éleveurs d’animaux, mais l’argent ne sera très probablement pas octroyé immédiatement en raison des lourdes procédures, et les indemnisations seront payées d’abord par le budget de l’État », a commenté le député européen du GERB, Assim Adémov. (tous media)

Balkans

Le premier ministre macédonien évoque des « structures » qui ne sont pas contentes du rapprochement avec la Bulgarie

« La Bulgarie peut beaucoup nous aider dans le processus d’intégration européenne, et la Bulgarie nous aide beaucoup », a déclaré le premier ministre de la Macédoine du Nord, Zoran Zaev, dans une interview pour l’agence de presse BGNES. Il a cité plusieurs exemples de développements positifs au niveau bilatéral au cours des deux dernières années, tout en mettant en garde contre « des forces et des structures dans les deux pays qui ne se réjouissent pas beaucoup de ce qui se passe ». « Les structures du communisme et du socialisme, et aussi des structures qui sont un peu plus orientées vers l’Est », a-t-il précisé.

Une autre interview de M. Zaev, donnée plus tôt à une télévision grecque, est aussi mentionnée dans la presse bulgare. « Dans le passé, la tentative de changer, et de fausser toute notre histoire par l’appropriation de l’histoire mondiale, balkanique et étrangère, sans tenir compte de la façon dont cela affecte nos voisins, a fait que nous nous disputions littéralement avec presque tous nos voisins et que tous les processus d’intégration avec l’UE et l’OTAN ont été fermés », a dit M. Zaev. (BGNES, tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 24/07/2019

Haut de page