Mercredi 25 mars

Coronavirus

Le bilan

18 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés depuis hier, portant ainsi leur nombre total à 220, dont trois morts et trois guérisons. Les nouveaux cas ont été enregistrés à Sofia (7), Pazardjik (4), Plovdiv (2), Stara Zagora (2), Pleven (1), Dobritch (1) et Varna (1).

Le gouvernement propose des mesures économiques

A l’occasion d’une conférence de presse, le premier ministre, Boïko Borissov, a annoncé une enveloppe de 4,5 milliards de leva (2,3 milliards d’euros) d’aides aux secteurs touchés par l’épidémie. Ainsi, la capitalisation de la Banque bulgare pour le développement (BBD) sera augmentée de 500 millions de leva pour garantir des prêts des entreprises auprès des banques commerciales. Avec 200 millions de leva supplémentaires, la BBD garantira également l’octroi, par les banques commerciales, de prêts sans intérêts à hauteur de 1 500 leva aux personnes qui ont été obligées de prendre des congés sans solde. Un milliard de leva sont prévus pour la mesure (déjà annoncée) d’aides à hauteur de 60% des rémunérations des salariés, à condition que les employeurs payent le reste, et gardent leurs employés pendant trois mois. 50 millions de leva seront déboursés pour des aides aux retraités les plus démunis, sous forme d’une indemnité unique pour les fêtes de Pâques. Les ministères de la Santé, de l’Intérieur et de la Défense recevront 500 millions de leva au total pour faire face à des dépenses extraordinaires, liées notamment aux heures supplémentaires effectuées par leurs agents. Le report du paiement de certaines taxes jusqu’au 30 juin, évalué à 600 millions de leva, a également été inclus dans cette enveloppe. Enfin, encore 12 000 personnes âgées et handicapées pourront bénéficier de 20 millions de leva destinés à des services sociaux à domicile (livraison de nourriture et de médicaments, etc.), portant de cette manière le nombre total des bénéficiaires à 25 000.

M. Borissov a en outre annoncé qu’aucun centre de crise spécial dédié aux aspects économiques de l’épidémie ne sera créé, comme cela avait été demandé par plusieurs organisations patronales, mais que le dialogue avec celles-ci se poursuivra dans le cadre de réunions ad hoc en continu, ainsi qu’au sein du Conseil tripartite (qui regroupe aussi des représentants des autorités et des syndicats).

Dnevnik note que la ventilation ne correspond pas au montant total annoncé de 4,5 milliards de leva, tandis que Sega écrit que ces mesures ont déjà été annoncées il y a quelques jours. De son côté, dans une lettre adressée à la ministre du Travail et de la Politique sociale, la Chambre bulgare de commerce demande à ce que certains secteurs de l’industrie, qui sont aussi touchés par la crise, puissent également bénéficier de compensations.

Les mesures économiques à Sofia

La maire de Sofia, Yordanka Fandakova, a annoncé la création d’un conseil économique temporaire, chargé d’élaborer des mesures de soutien dans la capitale. Parmi les mesures proposées, qui seront discutées, on note : la mise en place d’un fonds de garanties bancaires pour les petites et moyennes entreprises à hauteur d’un million de leva, ainsi que l’exemption de loyer pour les locataires de locaux appartenant à la municipalité dont les établissements sont restés fermés pendant l’état d’urgence. Mme Fandakova a ajouté que le budget de la ville devra être actualisé, en vue des dépenses extraordinaires et de la réduction des revenus.

Premier conflit entre le centre de crise et le conseil d’experts médicaux

Lors de sa première conférence de presse, le conseil médical, composé de 16 experts et récemment créé par le premier ministre Borissov pour conseiller le gouvernement en matière de lutte contre le Covid-19, s’est prononcé en faveur de l’usage massif de tests rapides de dépistage, afin de mettre en lumière la véritable situation de propagation du virus dans le pays (cartographie). Pour rappel, le chef du centre de crise, le prof. Ventsislav Moutaftchiyski, estime ces tests moins fiables que les tests PCR, utilisés actuellement en Bulgarie. Pour l’instant, le dépistage reste limité aux patients présentant des symptômes de Covid-19, aux malades de bronchopneumonie et au personnel médical. M. Borissov a annoncé peu après que la Bulgarie achètera un million de tests rapides à travers l’appel d’offres conjoint lancé au niveau européen.

Le prof. Moutaftchiyski dépasse le PM Borissov en termes d’approbation

Un sondage, réalisé récemment par Gallup International, conclut que les Bulgares approuvent largement la plupart des mesures du gouvernement pour faire face à l’épidémie (entre 88% et 94% de taux d’approbation). Seules l’interdiction des déplacements entre les villes et l’introduction d’un couvre-feu jouissent d’un degré d’approbation de moins de 60%. La presse souligne que le chef du centre de crise, le prof. Moutaftchiyski, bénéficie d’un taux d’approbation supérieur à celui du premier ministre Borissov : 89% contre 73% (et, respectivement, 10% de désapprobation contre 21%).

Les établissements d’éducation s’apprêtent à poursuivre les cours à distance

Dans une lettre adressée aux directeurs des écoles et des lycées, le ministre de l’Education et des Sciences, Krassimir Valtchev, estime que les établissements pourraient rester fermés jusqu’au 13 avril, et donne des orientations pour l’usage des technologies et des ressources d’apprentissage en ligne. A son tour, le recteur de l’Université de Sofia, le prof. Anastas Guerdjikov, a prolongé la période d’annulation des cours jusqu’au 10 mai. Les examens d’Etat, les soutenances de thèse et les stages sont également reportés.

La Bulgarie se félicite du report des Jeux olympiques

Dans une déclaration, le Comité olympique bulgare s’est félicité du report des Jeux olympiques d’été de 2020 à l’année prochaine. Le Comité estime qu’il s’agit de la « seule issue correcte dans les conditions de pandémie », par laquelle seront garantis les principes d’équité et d’égalité au cours des qualifications et de la préparation des sportifs. (tous médias)

Environnement

Des doutes sur l’incinération illégale de pesticides

Par une lettre ouverte adressée au ministre de l’Environnement, Emile Dimitrov, une coalition d’organisations non-gouvernementales actives dans le domaine de l’environnement proteste contre l’adoption, à travers la loi sur les mesures dans le cadre de l’état d’urgence, d’une disposition permettant l’incinération de pesticides sans recourir à un marché public. Les ONG soupçonnent que cela a été fait exprès à un moment où l’attention de la société est entièrement occupée par d’autres questions, et que cette disposition pourrait profiter à deux entreprises qui, bien qu’elles disposent des autorisations officielles, ne répondent pas aux exigences légales en la matière. Ces pesticides sont censés être exportés et éliminés à l’étranger, dans le cadre d’un programme financé par la Suisse. (Dnevnik)

Santé

La Bulgarie achètera deux hélicoptères médicaux

Le ministère du Développement régional a lancé une procédure pour l’achat de deux nouveaux hélicoptères médicaux, à un prix estimé de 20 millions de leva issus des fonds de développement régional de l’Union européenne (UE). La presse souligne que la Bulgarie est actuellement le seul pays de l’UE qui ne dispose pas d’un hélicoptère médical. Les hélicoptères seront utilisés assurer le transport en cas d’urgence, de transplantations et de catastrophes. (tous médias)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 25/03/2020

Haut de page