Mercredi 27 mars

Politique

« AppartmentGate » (suite)

La Commission de lutte contre la corruption a ouvert une enquête sur les ventes d’appartements luxueux à des personnes proches du GERB. L’Agence nationale des recettes effectue quant à elle un contrôle des acquéreurs, mais aussi du vendeur, la société immobilière Artex. Sega décortique l’information, selon laquelle M. Tsvetanov aurait été gratifié par un logement en contrepartie d’un amendement lobbyiste, en posant aux autorités « six questions incommodantes » sur le chantier à 34 étages d’Artex à Sofia.

Comment se terminerait la crise politique qui a ébranlé le parti au pouvoir, GERB, à la suite des révélations d’acquisition de biens immobiliers luxueux au-dessous des prix de marché ? Le dénouement aura lieu aujourd’hui ou demain, après le retour du député et numéro deux du parti, Tsvetan Tsvetanov, de sa visite outre-Atlantique. La décision sera prise par M. Borissov et les neuf membres de la commission exécutive dont un seul, Tomislav Dontchev, a publiquement déclaré, que M. Tsvetanov doit des explications. Les « prévisions » des medias vont plutôt vers un retrait de M. Tsvetanov du parlement, mais pas de ses positions dirigeantes au sein du parti. Des observateurs estiment qu’étant depuis douze ans à la tête de la « machine à voter » du GERB, M. Tsvetanov est devenu irremplaçable. D’autres indiquent que son départ de l’état-major électoral est obligatoire si le parti veut sauver la face à le veille des élections.

« Tsvetanov s’en va, le modèle reste », a été le commentaire de la présidente du PSB Kornelia Ninova. « Borissov n’est pas en mesure de résoudre AppartamentGate, parce que c’est l’effet, non la cause d’un problème qui réside dans le modèle de gouvernance mis en place depuis dix ans. Tous les gouvernements de M. Borissov ont adopté des lois lobbyistes au profit de certains oligarques reconnaissants », a indiqué Mme Ninova en présentant une liste de 26 lois lobbyistes adoptées durant les deux premiers mandats de M. Borissov, le travail sur son troisième mandat n’étant pas encore terminé.

Un commentaire de 24 Heures attire l’attention sur une pratique régulière en Bulgarie : payer une partie du prix réel d’un bien immobilier sous la table, et contourner la loi en déclarant devant le notaire et le fisc un prix sensiblement inférieur. Vendeurs et acquéreurs peuvent être sûrs ainsi de payer moins de frais de notaire, de droits de mutation et de taxes locales. Le seul perdant, c’est l’Etat : 100 millions en moins de recettes par an, écrit ce quotidien.

« Il faut qu’il y ait une responsabilité pénale pour la déclaration de prix fictifs lors d’une vente immobilière », titre Sega en donnant la parole à l’avocat Mihaïl Ekimdjiev. Doutant dans les résultats des enquêtes ouvertes par la commission anti-corruption et les services des impôts, celui-ci souligne que de telles vérifications ne pourraient avoir du sens que si les autorités qui les effectuent étaient indépendantes et d’une intégrité sans faille. « Alors qu’on voit que des notions comme conflit d’intérêt, abus de pouvoir ou trafic d’influence glissent à travers les mailles trop larges du filet des autorités de contrôle », déclare Me Ekimdjiev. Selon lui, M. Tsvetanov et Mme Tsatcheva n’ont pas de marge de manœuvre : ils ne peuvent pas reconnaître avoir commis une fraude fiscale ni dire, s’ils ont payé le prix réel, en échange de quelle contrepartie ils en ont bénéficié. Dans tous les cas et indépendamment des résultats des enquêtes, conclut Me Ekimdjiev, la confiance sociale a été torpillée une fois de plus.

Les producteurs de tabac gratifiés par les services des impôts ?

Selon un accord atteint entre l’Agence nationale des recettes et l’Association nationale des producteurs de tabac, ceux-ci bénéficieront d’un rééchelonnement de leurs dettes envers le Trésor public. Selon les estimations, il s’agit de 40 à 45 millions de dettes accumulées depuis 2014, lorsqu’une nouvelle réglementation avait introduit un impôt sur les subventions nationales pour les producteurs de tabac. Beaucoup de producteurs, n’ayant pas été informés de cette charge, ne l’ont pas acquitté au cours des années. Est-ce un nouveau cadeau pour l’électorat du MDL ?, demande Capital en rappelant les efforts d’annulation ou, au moins, de rééchelonnement des dettes du Grand muftiat. (capital.bg, Douma)

Table ronde sur l’intégration des Roms en Bulgarie

Lors d’une table ronde consacrée à l’intégration de l’ethnie rom en Bulgarie, le vice-premier ministre et ministre de la défense, Krassimir Karakatchanov, a constaté l’échec des efforts d’intégration et a animé une discussion autour de la Conception d’amendement de la politique d’intégration de l’ethnie rom, proposée par son parti (ORIM). Cette nouvelle stratégie, conditionnant l’octroi d’allocations sociales à la fréquentation de l’école et à la vaccination et mettant fin aux ghettos roms, sera soumise à l’attention du Conseil des ministres au début de la semaine prochaine. (tous media)

Abolition du changement d’heure saisonnier

A l’aune de la décision du Parlement européen en vue de l’abolition du changement d’heure saisonnier en 2021, le ministère des transports a déclaré que la « Bulgarie se conformera au choix fait par les Etats membres voisins de l’UE ». La presse rappelle que les Bulgares ayant participé l’année dernière à la consultation publique organisée par le ministère de l’énergie avaient soutenu l’idée d’abolir le changement d’heure et souhaité que l’heure d’été soit retenue. Cependant, ce choix exprimé ne conditionnera pas la décision du Conseil des ministres qui tiendra essentiellement compte de la décision commune de l’Union et des Etats voisins, a précisé le ministère des transports. (bnt.bg)

Europe

Manifestations des transporteurs bulgares à Strasbourg et à Sofia

Des transporteurs routiers bulgares manifestent, aujourd’hui, contre le paquet mobilité devant le siège du Parlement européen (PE) à Strasbourg, ainsi que dans le centre-ville de Sofia, où ils défileront jusqu’à la Représentation de la Commission européenne. Parallèlement, le président du PE, Antonio Tajani, a renvoyé le paquet mobilité en commission des Transports lors de la session plénière de ce matin, en raison du nombre important d’amendements déposés. « Nous gagnons, bien que difficilement, de petites batailles sur le paquet Mobilité. Ne nous réjouissons pas d’avance, mais j’espère que tous les députés seront dans la salle », a commenté le premier ministre, Boïko Borissov, faisant allusion à l’absence de trois députés bulgares qui aurait ainsi permis, lundi dernier, d’inclure l’examen du paquet dans l’ordre du jour de la séance plénière d’aujourd’hui. (bTV, BNT)

Élections européennes

Chronogramme des élections européennes

La nouvelle présidente de la Commission électorale centrale (CEC), Stefka Stoeva, a adopté le chronogramme des élections européennes. Celui-ci fixe les délais suivants : i) les partis et les coalitions souhaitant participer aux élections européennes devront déposer leurs demandes d’enregistrement d’ici le 10 avril, alors que les comités d’initiative d’ici le 15 avril ; ii) le 23 avril est le dernier délai pour le dépôt des listes définitives des partis, coalitions et comités d’initiative ; iii) la campagne électorale se déroulera du 26 avril au 24 mai, à minuit ; iv) les Bulgares à l’étranger souhaitant participer aux élections européennes devront adresser une demande par l’intermédiaire du site de la CEC d’ici le 30 avril ; v) le 26 mai, les bureaux de vote ouvriront à 7 heures et le fermeront à 20h00 ; vi) d’ici au 29 mai, la CEC annoncera les résultats et la répartition des mandats et d’ici au 31 mai les noms des élus européens. (24 Heures)

Candidat(e) UFD dans la liste commune avec le GERB

Selon 24 Heures, Lubov Panaïotova, directrice de la Fondation « Institut européen » et ancienne ministre de l’Économie, serait la principale candidate de l’Union des forces démocratiques (UFD) dans la liste commune avec le GERB pour les élections européennes. Pour rappel, la semaine dernière, l’ancien négociateur en chef pour l’adhésion de la Bulgarie à l’Union européenne, Vladimir Kissiov, était présenté par la presse comme le candidat UFD qui aurait « une place éligible » au sein de la liste commune, mais il a refusé d’être nommé.

Sous le titre « Nous ne nous plions pas devant GERB en raison d’un mandat, le but est d’aider le Parti populaire européen de gagner et de sauver l’Europe », 24 Heures publie une interview avec le président de l’Union des forces démocratiques, Roumen Hristov, qui répond aux questions sur la coalition entre l’UFD et le GERB pour les élections européennes et les divergences avec Bulgarie démocratique. (24 Heures)

Énergie

Shell va forer un puits d’exploration en mer Noire

La compagnie pétrolière Shell va forer un puits d’exploration dans le bloc « Khan Koubrat », à quelques 80 kilomètres de la côte bulgare et à une profondeur de 1 300 mètres, à partir du 1er avril prochain. Capital rappelle que les résultats des études géologiques menées par Shell entre octobre 2016 et janvier 2017 ont été qualifiés de « très encourageants ». Selon Alexandre Kayes, chef du projet en Bulgarie, il faudra attendre de 6 à 10 ans, entre la découverte éventuelle de pétrole ou de gaz jusqu’à la phase d’exploitation. (Capital, Troud, 24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 27/03/2019

Haut de page