Mercredi 30 mai

Politique

« Le ministère de l’intérieur a promis à la Turquie la chasse aux gülenistes » titre Sega à sa une et rend compte de l’entretien entre le ministre de l’intérieur bulgare Valentin Radev et son homologue turc Süleyman Soylu lors duquel ce dernier a demandé à la Bulgarie de procéder au contrôle de 14 organisations, notamment des représentations commerciales et des écoles, où travailleraient des adeptes de Fethullah Gülen. Valentin Radev « a accepté de le faire dans le respect de notre législation ». Sega rappelle la remise « criminelle » à la Turquie par les autorités bulgares de l’homme d’affaires Abdullah Büyük en dépit du refus de son extradition par le TGI et la cour d’appel de Sofia, « en l’absence des garanties pour un jugement juste ». (Sega)

Défense

La Bulgarie mène des négociations avec la Turquie en vue de l’organisation d’opérations transfrontière réciproques d’avions de chasse turcs et bulgares dans les espaces aériens des deux pays, écrit Standart en se référant au rapport sur l’état de la défense et des forces armées, récemment approuvé par le gouvernement et introduit au parlement. De telles opérations sont actuellement effectuées avec les forces aériennes de Grèce et de Roumanie, l’idée étant de permettre à un seul pays allié de « monter la garde » et de réagir en cas de vols de chasseurs russes à proximité des espaces aériens des pays afin d’économiser du carburant et des ressources. (Standart)

Une armée qui fond, mais qui engloutira quand même à nouveau 4 milliards de leva, écrit Sega dans un commentaire critique sur la gestion des forces armées et les lourds problèmes auxquels celles-ci font face : sous-effectifs allant jusqu’à 25% dans certains métiers, mauvaise gestion des projets de modernisation, gaspillage de ressources financières et matérielles. (Sega)

Justice

Des magistrats de la chambre commerciale de la Cour suprême de cassation ont saisi la Cour constitutionnelle avec une demande d’annuler une disposition de la loi sur l’insolvabilité bancaire, récemment initiée par les députés MDL Delian Peevski et Yordan Tsonev et adoptée avec le soutien parlementaire du GERB et des Patriotes unis. La disposition incriminée permet aux liquidateurs de la KTB de résilier et annuler de façon rétroactive des opérations de compensation conclues après la fermeture de la banque en juin 2014. Selon les magistrats, cette disposition ne répond pas à l’intérêt général et ne dessert les intérêts que d’un « cercle restreint d’entités ». (24 Tchassa)

La Cour administrative suprême a confirmé la nomination de Gueorgui Ouchev à la tête de la Cour d’appel spécialisée. Son élection à ce poste en juillet dernier par le Conseil supérieur de la magistrature était contestée par un autre participant au concours. (24 Tchassa)

A l’issue d’une conférence-débat consacrée au thème de la primauté de l’équité et de la justice, l’association Justice pour tous a remis ses prix annuels à des journalistes, universitaires, militants citoyens, etc. qui se sont illustrés au service de la défense de la justice et du droit. Parmi les personnes décorées figurent quatre journalistes : Sylvia Velikova de la radio nationale BNR, Dimiter Stoyanov du site en ligne Bivol, Zornitsa Markova du site en ligne КТBfiles et Polina Paounova de l’agence en ligne Mediapool. Un prix consacrant les mérites dans la lutte pour le droit et la justice, créé par la nouvelle fondation Kristian Takov, a été remis au président de la Cour suprême de cassation Lozan Panov. Dans un long discours émotionnel, M. Panov a mis l’accent sur les efforts quotidiens et incessants qu’exige la lutte contre le mal, des efforts qui peuvent parfois s’avérer ingrats et dangereux. (dnevnik.bg, Sega)

Santé

Le gouvernement a approuvé la Carte sanitaire nationale qui définit et planifie, en fonction de la répartition régionale, les besoins en services sanitaires de la population. La carte détermine par régions les besoins en médecins et chirurgiens-dentistes, le nombre des lits dans les hôpitaux, le type de prestations médicales et de matériel médical hautement spécialisés. Selon le ministre de la santé Kiril Ananiev, la carte approuvée n’est qu’un compromis en attente de l’adoption l’année prochaine d’une nouvelle carte à élaborer en fonction des principes d’une loi sur la santé et d’un modèle d’assurance maladie complètement refondus. (tous media)

Énergie

Les opérateurs des réseaux de transport et de distribution d’énergie électrique ne pourront plus refuser, sauf dans des situations particulières, l’accès à d’autres fournisseurs à leurs infrastructures. Approuvé hier par le gouvernement et soumis à l’Assemblée nationale, cet amendement à la loi sur l’énergie est une transposition des règles communes régissant le marché intérieur d’électricité et de gaz naturel, introduites par plusieurs directives européennes. Un autre amendement crée un cadre juridique régissant les conditions d’accès, d’approvisionnement et d’utilisation des points de charge publics pour les véhicules électriques. (24 Tchassa)

Sega donne tribune à l’économiste Hristina Voutcheva, ancienne ministre des finances, qui met en garde contre les risques de réanimation du projet Belene. Selon Mme Voutcheva, l’idée du gouvernement d’opter pour la construction de la centrale nucléaire suivant le principe de marché et avec une participation bloquante de l’Etat à hauteur de 34%, n’est pas anodine. Le quota bloquant par exemple, tel que défini par la loi sur le commerce, ne permet à un actionnaire de se prononcer qu’en cas de liquidation de l’entreprise. Par conséquent, l’Etat ne pourrait pas peser sur les décisions liées à l’administration de la future centrale. Dans ce contexte, le « principe de marché » reste également assez imprécis puisque participant dans le capital de l’entreprise qui exploitera la centrale, l’Etat ne pourrait pas s’opposer à toutes sortes d’engagements financiers qu’il est difficile de prévoir aujourd’hui. (Sega)

Par ailleurs, dans son interview pour l’agence BTA, le président de la République Roumen Radev réitère son souhait de voir le projet de Belene se réaliser. Mais sa mise en œuvre devrait s’inscrire dans un cadre juridique strictement défini, sans engagement financier et avec un risque financier minimal pour l’Etat, dans les conditions d’une pertinence prouvée du projet et de mécanismes fiables de contrôle du risque nucléaire, souligne le chef de l’Etat. (tous media)

Société

Une association internationale des russophiles sera créée les 5-6 juin prochains lors d’un forum convoqué à Yalta, en Crimée. La Bulgarie y sera représentée par Nikolaï Malinov, président du Mouvement des russophiles en Bulgarie. Le forum est organisé sous le patronage du Conseil de la fédération qui est la chambre haute de l’Assemblée fédérale de la Russie. (Standart)

Europe

Le volet cohésion (dont les fonds régionaux) du prochain cadre budgétaire pluriannuel (2021-2027) prévoit 10 Mrds € pour la Bulgarie, titre 24 tchassa son article sur la présentation du volet faite hier par la Commission européenne. Le budget actuel pour le pays pour la cohésion est de 8,929 Mrds €, calcule le journal. Et précise qu’il reste toujours incertain quel serait le taux de cofinancement national – 20% (le taux actuel) ou 30%. (tous media)

Les autorités locales sont les grands gagnants du nouveau budget européen, tranche dans un article pour 24 tchassa la commissaire européenne en charge de la Politique régionale. Korina Cretu souligne en particulier un atout important : la baisse du poids bureaucratique. (24 tchassa)

Le gouvernement a adopté une position de soutien des transporteurs bulgares, annonce le site d’information news.bg qui cite le communiqué de presse du Conseil des ministres. Le gouvernement exprime son soutien maximal de l’intérêt national vis-à-vis le Paquet mobilité. (news.bg)

Le Parlement européen a voté la directive sur les travailleurs détachés, écrit 24 tchassa en soulignant que le texte a été négocié lors de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE. Selon le texte, les employeurs devront désormais verser la même rémunération aux travailleurs détachés qu’aux travailleurs locaux. (24 tchassa)

Le 31 mai et le 1er juin, Bourgas sera l’hôte de la Journée européenne de la mer organisée par la Commission européenne dans le cadre de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE et accueillera à cette occasion le commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche Karmenu Wella et les ministres des transports des Etats du bassin de la mer Noire. « C’est du prestige et une occasion pour nous de montrer nos progrès et les efforts que nous consentons pour préserver l’environnement maritime ainsi que de partager notre culture unique et notre attitude à l’égard de la mer », souligne le maire de Bourgas Dimitar Nikolov dans une interview accordée à Standart. (Standart)
Dans Troud, Kouzman Iliev, qui analyse les derniers rapports dits « de convergence » de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne sur les progrès des pays en dehors de la zone euro, se demande dans ce contexte et vu les meilleurs résultats de la Bulgarie en comparaison avec les 6 autres Etats faisant l’objet de ces rapports, si la zone euro veut ou ne veut pas de la Bulgarie en son sein. (Troud)

France-Bulgarie

Gestion des espaces publics ou « comment faire nos villes cosy, propres et agréables à vivre » : le journal spécialisé Stroitel rend compte du 4e séminaire qui s’est tenu dans le cadre du concours Ecoobchtina 2018 et qui a été inauguré hier par l’Ambassadeur de France en Bulgarie. (Stroitel)

Russie

La presse rend largement compte de la visite du premier ministre Borissov, accompagné du vice-premier ministre Tomislav Dontchev, des ministres des finances, de l’énergie et du tourisme, Vladislav Goranov, Temenoujka Petkova et Nikolina Anguelkova et du directeur de Bulgartransgaz Vladimir Malinov, en Russie qui commence aujourd’hui et se poursuivra demain. Selon des sources gouvernementales, l’énergie étant le thème phare de la visite, il est attendu que M. Borissov demande lors de son entretien à 14h00 avec le président Vladimir Poutine une livraison d’au moins 15 milliards de mètres cubes de gaz russe pour le hub Balkan par le deuxième tuyau du gazoduc Turkish Stream qui traversera la frontière bulgaro-turque pour arriver à Varna. Cela permettra à la Bulgarie de commercialiser le gaz naturel en Serbie, en Roumanie, en Hongrie et en Autriche. Le thème de l’énergie sera également au cœur de l’entretien de M. Borissov avec le premier ministre Dimitriï Medvedev ainsi que de l’entretien bilatéral des ministres de l’énergie russe et bulgare et de celui avec le chef de Gazprom Alexeï Miller. Il est attendu que le vice-premier ministre Dontchev et la ministre de l’énergie Temenoujka Petkova discutent avec leurs hôtes russes du redémarrage du projet de construction de la centrale nucléaire à Béléné en utilisant les deux réacteurs déjà achetés à la Russie. L’augmentation des touristes russes en Bulgarie – plus de 500 000 l’année dernière – sera également négociée par la délégation bulgare. M. Borissov défendra en Russie la position de l’UE relative au respect des accords de Minsk et abordera des questions de sécurité sans tout de même parler en tant que représentant de l’UE bien que la Bulgarie assure la présidence du Conseil de l’UE. (tous médias)

Andreï Raïtchev, sociologue, analysant les tenants et les aboutissants de la visite du premier ministre Borissov en Russie - dans un contexte géopolitique d’éloignement entre les Etats-Unis et l’UE à la suite du retrait des américains de l’accord sur le nucléaire iranien - essaie d’établir une analogie entre le rôle d’intermédiaire de Borissov entre l’UE et la Turquie et celui qu’il pourra jouer entre l’UE et la Russie. (Standart)

Dans une interview accordée à l’Agence de presse bulgare (BTA), le président de la République Roumen Radev rend compte des résultats de sa visite en Russie et de son entretien de 3 heures avec le président Poutine dont 40 minutes à huis clos et souhaite à la délégation dirigée par le premier ministre Borissov de profiter pleinement de la confiance qui a été établie lors de sa visite afin de concrétiser la coopération entre les deux pays notamment en vue de l’alimentation en gaz du hub Balkan – un projet rationnel à soutenir mais qui risque de ne faire qu’engloutir beaucoup d’argent si les livraisons de gaz n’étaient pas garanties. Cependant, il ne cache pas sa constatation relative à l’absence de dialogue avec le premier ministre Borissov et l’illustre par le fait qu’il n’a pas été invité au sommet UE-Balkans occidentaux et qu’il a appris des décideurs étrangers la tenue de la visite du premier ministre en Russie. (tous media)

International

L’exploitation de la première partie du gazoduc Corridor gazier Sud a été lancée hier en Azerbaïdjan. La Bulgarie fait partie avec l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Grèce, l’Albanie et l’Italie de ce projet, considéré par les média russes comme « l’alternative de Turkish Stream » qui permettra d’acheminer du gaz azéri en Turquie et en Europe. La connexion de la Bulgarie à ce corridor est possible en reliant l’infrastructure existante ou à construire tant au gazoduc TANAP (Trans-Anatolian Natural Gas Pipeline) par la frontière turque qu’au TAP (Trans Adriatic Pipeline) par la frontière grecque. (tous media)

Dernière modification : 30/05/2018

Haut de page