Mercredi 30 septembre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 20 547 (+ 276 en 24h)
• Nombre de guérisons : 14 489 (+ 150 en 24h)
• Nombre de décès : 813 (+ 6 en 24h)

De nouvelles restrictions pourraient être introduites si le nombre de nouveaux contaminés dépasse les 1 500 par semaine

Dans une interview pour Nova TV, le directeur du Centre national de maladies infectieuses et parasitaires, Pr Todor Kantardjiev, a annoncé que de nouvelles mesures antiépidémiques pourraient être introduites s’il y a plus de 25 nouveaux contaminés sur 100 000 personnes au cours des 14 derniers jours, soit 1 500 cas nouveaux par semaine. Il a expliqué que l’introduction de nouvelles mesures ne se fera pas pour l’ensemble du territoire national, mais au niveau local ou régional, sur la base d’analyses comprenant des seuils concrets de contamination au-delà desquels des mesures spécifiques seront mises en place. (Dnevnik, 24 Heures)

Politique

Six membres du PSB quittent le groupe parlementaire du parti

Six membres du PSB, dont deux, Krassimir Yankov et Valéry Zhablianov, étaient en compétition avec Mme Ninova pour la présidence du parti, ont quitté le groupe des socialistes au Parlement. Seul Valéry Zhablianov a décidé de rester membre du parti, les cinq autres ayant décidé de devenir députés indépendants. La présidente du PSB, Kornelia Ninova, a rappelé qu’« aucun d’eux n’a été élu pour faire partie du Conseil national » et a appelé les dissidents à libérer les sièges des députés au Parlement, afin que d’autres membres du PSB prennent leurs places. Elle a également annoncé qu’« il n’y aura pas d’autres socialistes qui quitteront le PSB ». (bTV, Dnevnik)

Le procureur général et la présidente de l’Assemblée nationale font face au mécontentement social

Des manifestants réclamant la démission du gouvernement et du procureur général ont hué et lancé des œufs contre la présidente de l’Assemblée nationale, Tsveta Karayancheva qui s’est rendue hier à Blagoevgrad à l’occasion d’une réunion des membres du parti GERB. Mme Karayancheva s’était initialement dirigée vers les manifestants dans le but de « parler avec eux, de leur demander pourquoi ils demandent notre démission et pour leur dire ce que nous avons fait (…) : nous avons augmenté les salaires et les retraites, nous avons augmenté de 30 % les salaires dans l’administration publique (…) mais évidemment ils n’ont pas envie de parler ». Le mécontentement à son égard a augmenté suite à sa déclaration de la semaine dernière, dans laquelle elle a incité les manifestants à marcher à pied en revenant des protestations et ne pas prendre le métro que le « mauvais Boiko » a construit pour eux.

Par ailleurs, lors de sa visite à Haskovo à l’occasion d’une rencontre entre les parquets près les tribunaux d’instance et de grande instance, le procureur général, Ivan Geshev, a été hué par des personnes qui demandaient sa démission. Ils ont également souhaité savoir quand le parquet ouvrira une enquête sur les 700 millions d’impôts non acquittés au trésor public, manque à gagner que le Ministre des finances de l’époque, Vladislav Goranov, n’aurait pas remarqué. Le procureur général a incité les manifestants à crier plus fort et a refusé de répondre aux questions des journalistes. (Mediapool)

Le porte-parole de la Commission électorale centrale déplore l’absence de clarté sur le vote par machines

Dans une interview sur la BNT, Alexandre Andreev, porte-parole de la Commission électorale centrale (CEC), a déploré la confusion sur le vote par machines. Récemment, la responsabilité de l’achat/la location des machines a été imputée à la CEC par le législateur. Rappelant que, pour les besoins du scrutin, la CEC devra assurer au moins 10 000 machines pour les 9 500 bureaux de vote de plus de 300 électeurs, M. Andreev a mis l’accent sur l’impossibilité de la tâche au regard des échéances. « Rien n’est clair : combien de temps prendrait la livraison des machines ? Où seraient-elles stockées ? Comment assurer leur transport jusqu’aux bureaux de vote, et garantir des personnes pour leur maintenance ? », a-t-il commenté.

Par ailleurs, le GERB a annoncé aujourd’hui au parlement qu’Alexandre Andreev sera son candidat au poste de président de la CEC. Membre de la Commission depuis 2007, le porte-parole y représentait le PSB jusqu’au dernier renouvellement de la CEC, en 2019, lorsqu’il y a été élu sur le quota du GERB. L’ancienne présidente de la CEC, Stefka Stoeva, a démissionné en août dernier, en protestation notamment contre le chaos législatif en matière de vote par machines. (tous media)

Défense

Le gouvernement envisage d’acheter encore huit avions militaires F-16 Block 70 et des radars

Le Ministère de la Défense a envoyé des courriers aux États-Unis afin d’examiner les possibilités d’acquisition de huit avions militaires F-16 Block 70 supplémentaires, de nouveaux radars tridimensionnels, de la maintenance du Centre opérationnel de souveraineté aérienne et « d’autres équipements de haute technologie ». C’est ce qui ressort d’une réunion entre le premier ministre Borissov et des représentants de la société Lockheed Martin, à laquelle a assisté l’ambassadrice américaine Herro Mustafa. Pour mémoire, en 2019 la Bulgarie a payé 2,1 milliards de leva pour l’acquisition de huit nouveaux avions F-16, et envisageait d’en acquérir encore huit. Pour leur part, la présidente du PSB, Kornelia Ninova, et le député socialiste Gueorgui Svilenski ont demandé une audition au parlement du premier ministre et du ministre de la Défense, afin de savoir si les 5 milliards de leva que la Bulgarie a récemment emprunté seront utilisés pour financer l’acquisition des avions.

Parallèlement, la société publique israélienne Israel Aerospace Industries (IAI) a exprimé son intérêt pour participer au futur marché de livraison des radars, d’un montant estimé de 150 à 200 millions d’euros. (24 heures, Dnevnik, Mediapool)

Justice

La Cour constitutionnelle classe l’affaire des loteries

A l’unanimité, les juges de la Cour constitutionnelle ont renoncé à se prononcer sur la demande de l’Ordre des avocats de déclarer non-constitutionnels les derniers amendements à la Loi sur les jeux de hasard selon lesquels seul l’Etat peut organiser des loteries. La Cour a considéré que la question relève entièrement du domaine des régulations, et ne concerne pas les droits et les libertés des citoyens, à l’inverse de la thèse avancée par les avocats. Les amendements visés ont été adoptés par le parlement en juillet dernier, dans la foulée des poursuites lancées par le Parquet contre l’homme d’affaires Vassil Bojkov, propriétaire de loteries privées.

Le Parquet enquête sur une action dirigée contre l’homosexualité à Plovdiv

Le Parquet de Plovdiv enquête sur une action dirigée contre l’homosexualité à Plovdiv, organisée à l’initiative d’un groupe d’adolescents via les réseaux sociaux. A la fin de la semaine dernière, les adolescents sont passés par des rues centrales de la ville, en portant des affiches avec l’inscription « Différents mais égaux », mais sur lesquelles ils avaient dessiné des croix gammées. Les manifestants ont attaqué plusieurs personnes en jugeant de leur orientation sexuelles sur la base de leur apparence physique. Selon une des victimes, une fille a été agressée car elle avait des cheveux courts. Prenant la défense de leur amie, des garçons ont aussi été victimes de la violence des manifestants. Suite à ces agressions, plusieurs associations, dont la fondation « Single step » et le Comité bulgare d’Helsinki, ont condamné les actions des agresseurs et ont demandé une enquête rapide et efficace sur ce qui s’est passé. (Svobodna Evropa)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 01/10/2020

Haut de page