Mercredi 31 janvier

Politique

Boïko Borissov, premier ministre, a participé hier à la rencontre annuelle des entreprises avec le gouvernement qui était consacrée cette année à ce que peut faire le gouvernement pour maintenir et développer le capital humain, à la stratégie économique du gouvernement et aux politiques européennes prioritaires. En dépit du sujet ainsi formulé, M. Borissov a mis l’accent sur une revue des particularités géostratégiques de la Bulgarie et la nécessité d’un plan pour la région afin d’éviter que se propage l’influence des acteurs géostratégiques dans la région, notamment celle de la Turquie, de la Russie, exercée respectivement par les communautés musulmane et orthodoxe, de l’Arabie saoudite ainsi que celle de la Chine par l’intermédiaire du format 16+1. « La stratégie pour le développement des Balkans sera présentée par la Commission européenne en février », a-t-il précisé. (tous media)

M. Borrisov a mis en avant la discipline de la Bulgarie dans le domaine de l’économie et des finances et a espéré que la société européenne sait le sérieux avec lequel la Bulgarie fait face à ses engagements. Il a également espéré que le premier ministre néerlandais sera satisfait du reportage qui a été réalisé par des journalistes néerlandais aux frontières bulgares démontrant que la vague de réfugiés est réduite à zéro. « La Bulgarie est donc prête à adhérer à Schengen et seul un pays émet des réserves ». A ce sujet, il a aussi précisé que les partenaires européens sont parvenus à la conclusion que l’accord avec la Turquie doit être reconduit et qu’il est indispensable de trouver une solution raisonnable. (tous media)

Lors de ce forum, Vladislav Goranov, ministre des finances, a confirmé l’intention du gouvernement de postuler pour adhérer à la zone euro d’ici juin 2018 en soulignant que la Bulgarie a vocation à faire partie du club des Etats membres disciplinés et riches au centre de l’Europe. Il a précisé que « notre pays a l’un des taux de croissance les plus élevés en Europe. N’oublions pas que la corruption n’est qu’une qualification émotionnelle. Lorsqu’il y a des règles qui sont respectées, les pratiques irrégulières ne sont qu’une insinuation médiatique ». (tous media)

En réponse à la question posée par le thème de cette rencontre annuelle, Tomislav Dontchev, vice-premier ministre, a constaté que tous les ans 25 000 Bulgares quittent le pays et que seuls 11 500 reviennent. Cela implique de réfléchir à inciter les émigrés à revenir en Bulgarie en leur proposant non seulement des salaires élevés mais également des logements gratuits. Inciter les Bulgares actifs au chômage qui sont au nombre de 200 000 (dont 75 000 sont des chômeurs de longue durée) serait un autre moyen pour faire face à l’insuffisance de main d’œuvre. Il a également espéré que la mise en place de l’e-gouvernement permettra de réduire d’un tiers le nombre des agents publics, ce qui permettra de renflouer en main d’œuvre le marché du travail. (Sega)

La Cour constitutionnelle, saisie par le PSB, a considéré dans un arrêt interprétatif que l’Assemblée nationale a violé la loi fondamentale en refusant d’accepter la démission de Delian Dobrev, député du GuERB, le 4 octobre 2017. A la suite de cet arrêt, le PSB a accusé d’avoir retiré sa démission au moment où la Cour constitutionnelle, au début de cette année, avait déclaré recevable la requête du PSB, et a exigé que Delian Dobrev donne sa démission et que le GuERB assume la responsabilité politique. (tous media)

Dnevnik publie une interview avec Ivo Hristov, chef du cabinet du président de la République. M. Hristov souligne que Roumen Radev est un président indépendant, élu avec beaucoup plus de voix que l’électorat du PSB, le parti qui avait soutenu sa candidature. Quant à la cohabitation avec le gouvernement, M. Hristov commente que le rôle du président n’était pas « d’applaudir le cabinet ». « La société ne peut que gagner quand le président a le courage d’être critique envers les autres pouvoirs », ajoute M. Hristov. (Dnevnik)

Défense

Se référant à des sources « dignes de foi » du ministère de la Défense, Dnvenik informe que seulement des compagnies proposant la fabrication de blindés en coopération avec des entreprises bulgares seront admises à l’étape suivante de l’appel d’offres portant sur l’acquisition d’un nouveau matériel pour l’armée de terre bulgare. Le nombre exact des véhicules qui seront achetés dans le cadre de ce projet budgété à 1,22 milliard de leva n’est pas encore précisé. Mais selon un rapport du ministre de la défense Karakatchanov de decembre dernier l’objectif sera d’acquérir « 198 unités de combat et d’équipement spécial, ainsi que de l’équipement complémentaire pour armer trois groupements opérationnels de bataillon ». Les blindés devront être fournis d’ici sept ans et remboursés pendant la période 2018-2029.

Justice

Le procureur général s’est autosaisi des accusations de gabegie dans les chemins de fer adressées par le PSB au ministre des transports à la suite d’un reportage de la Nova TV. L’enquête ordonnée par M. Tsatsarov portera sur les allégations de réparations bâclées du matériel roulant, de signature de contrats désavantageux et de paiement sans fondement légal de rémunérations aux joueurs d’une équipe de football embauchés avec des contrats de travail. (tous media)

« Qu’est-ce qui peut réunir en un seul endroit Boïko Borissov, Sergueï Stanichev, Gueorgui Parvanov, Ivaïlo Kalfine, anciens ministres de l’Intérieur et chefs des renseignements » ? La question est posée par Sega qui apporte aussi la réponse : les procès contre l’ancien directeur des renseignements, le général Kirtcho Kirov, dans lesquels ils sont souvent cités comme témoins. Analyse des deux affaires contre le gén. Kirov qui se sont conclues très rapidement par des peines sévères. Quelque chose de très inhabituel pour la juridiction bulgare, estiment les avocats de l’intéressé qui dénoncent des immixtions politiques au niveau du Parquet et de la juridiction. (Sega)

Economie

« 2018 sera l’année de l’investisseur bulgare. Les affaires se déplaçant vers l’Est, la Bulgarie devient maintenant un point de croisement ». Entretien avec Stamen Yanev, directeur exécutif de l’Agence bulgare pour les investissements. En 2017, les projets bulgares d’investissement ont été au nombre de treize, mais l’année 2018 commence avec des projets ambitieux de PME bulgares. Des amendements proposés à la loi sur les investissements amélioreront leurs chances. (Standart)

Dans une interview accordée à 24 tchassa, Evgueniï Ivanov, directeur exécutif de la Confédération des employeurs et des industriels de Bulgarie (KRIB), appelle le premier ministre Borissov à recevoir les représentants des quatre organisations d’employeur afin de résoudre les problèmes liés au prix de l’électricité et d’éviter ainsi que Sofia soit bloquée par la manifestation prévue le 28 février. (24 tchassa)

Société

Un nouveau service de la police nationale veillera sur la protection des animaux. 433 policiers dans tout le pays répondront à des signalements faisant état d’incidents avec des animaux. Le service sera doté de 28 voitures marquées « zoo police ». En 2017, la police a reçu 298 signalements d’animaux vertébrés maltraités et 20% des cas signalés ont été élucidés. (tous media)

63% des Bulgares n’approuvent pas la ratification de la Convention d’Istanbul, 29% la soutiennent et 8% ne se prononcent pas, indique un récent sondage réalisé par l’agence Baromètre Bulgarie du 20 au 24 janvier, auprès de 968 Bulgares majeurs. Concernant la construction d’un deuxième téléférique à Bansko, 58% des personnes interrogées y sont favorables, 6% sont contre et 36% ne se prononcent pas. Le sondage révèle comme problèmes particulièrement sérieux dans le pays les salaires bas, la problématique sociale et la bureaucratie. (Standart, Troud)

« Après la déclaration officielle par la Bulgarie de son intention d’adopter l’euro, des Français et des Allemands achètent des biens immobiliers en Bulgarie », titre Troud en se référant à l’Association des agences immobilières. Les demandes d’acquisition de biens luxueux à Slantchev Briag, à Varna et sur le littoral sud de la mer Noire augmentent et aboutissent dans 30% des cas. (Troud)

Europe

La Commission européenne a appelé les gouvernements des Etats membres à prendre des mesures urgentes afin d’améliorer la qualité de l’air. Le commissaire européen à l’environnement, Karmenu Vella, réunit aujourd’hui à Bruxelles les ministres de l’environnement de l’Allemagne, de la France, de l’Espagne, de l’Italie, du Royaume-Uni, de la Roumanie, de la République tchèque, de la Slovaquie et de la Hongrie afin de les mettre en demeure de diminuer le taux de poussières dans l’air avant de les poursuivre en justice. Selon un porte-parole de la Commission européenne, la Bulgarie et la Pologne n’ont pas été invités à assister à cet évènement dans la mesure où ces deux Etats membres sont déjà poursuivis en justice. Sofia a même été reconnue coupable en avril dernier de ne pas respecter de manière systémique les normes européennes relatives à la qualité de l’air et attend que la Commission européenne détermine le montant de la sanction qui lui sera infligée. (tous media)

En 13 ans, la Bulgarie recevra 32 Mrd € dans le cadre du financement européen. 24 tchassa publie les résultats du rapport de la fondation Bertelsmann sur le financement européen des pays de l’Europe centrale et orientale. Selon ce document, Sofia a réussi à absorber 15 Mrd € lors de l’ancien cadre budgétaire pluriannuel (2007-2013). Le financement le plus important (5,67 Mrd €) était dans le cadre du Programme pour le développement des régions rurales. (24 tchassa)

Dans une interview pour Welt am Sonntag, le ministre de l’Intérieur de l’Etat de Bavière s’est opposé à l’adhésion immédiate de la Bulgarie à l’espace Schengen. « A plus long terme, l’adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie n’est pas seulement souhaitable ; elle est même obligatoire. Mais actuellement l’adhésion de la Bulgarie est hors question. C’est encore trop tôt », a tranché M. Herrmann. (BNR, Sega)

Kornelia Ninova part en tournée dans les pays des Balkans occidentaux. Le premier entretien de la présidente du PSB était avec le ministre en charge des Affaires européennes du Monténégro. Au mois de mai, Mme Ninova présidera une rencontre des leaders et des premiers ministres socialistes en Europe à Sofia, qui sera organisée par le PSB. (24 tchassa)

Russie

Irina Bokova, ancienne directrice générale de l’UNESCO, a été proposée au poste de membre du Conseil d’administration de Fosagro, le plus grand groupe russe d’engrais artificiels. Sa candidature est motivée par « son expertise internationale en matière de protection de l’environnement ». Si elle est élue, elle occupera les fonctions d’administrateur indépendant et ne représentera aucun des actionnaires. Le président de la compagnie, Andreï Gourev, figure sur la dernière liste d’oligarques russes publiée par le gouvernement américain et son plus grand actionnaire, Vladimir Litvinenko, fait partie de l’entourage le plus proche du président Poutine, indique la presse russe. Celle-ci explique les liens étroits entre Mme Bokova et Fosagro avec les donations faites par les Russes au profit de l’UNESCO. (dnevnik.bg)

Dernière modification : 31/01/2018

Haut de page