Mercredi 4 octobre

Politique

Après un débat orageux qui a duré deux heures, ce matin les députés ont rejeté la démission de Delian Dobrev avec 99 (GERB, Patriotes unis et Volonté) contre 97 voix (PSB et MDL) et 19 abstentions. Ainsi, M. Dobrev garde son siège au parlement et reste, par ailleurs, coordinateur régional de son parti pour Haskovo. (dnevnik.bg)

Depuis Euxinograd, où le gouvernement tient aujourd’hui son conseil régulier, le premier ministre s’est exprimé pour la première fois publiquement sur le scandale de Haskovo. Qualifiant d’« acte moral » la décision de Delian Dobrev de démissionner, M. Borissov a appelé ceux des agents de la fonction publique, qui ont été nommés par favoritisme « familial », à renoncer à leurs postes. Le premier ministre a également demandé la démission du maire de Haskovo et l’organisation d’une élection partielle dans cette commune. (dnevnik.bg)

La pieuvre clientéliste du GERB a pris dans ses tentacules non seulement la mairie de Haskovo, mais également des entreprises clés du secteur de l’énergie, ont indiqué hier des députés socialistes, des preuves à l’appui. (tous médias)

Dans une interview ce matin sur Nova TV, la présidente du PSB Kornelia Ninova a annoncé le lancement d’une campagne nationale contre le népotisme et le clientélisme dans tout le pays. « Aujourd’hui, lors de la rencontre [de la direction du PSB] avec tous les maires et élus locaux socialistes, nous leur demanderons de rendre publics de tels cas ». (dnevnik.bg, mediapool.bg)

Le Haut conseil musulman est préoccupé par les propos du vice-premier ministre et ministre de la défense Krassimir Karakatchanov selon lesquels l’Etat devrait mettre en place un dispositif d’agrément et des examens pour les imams. « Les propos excessifs d’hommes politiques haut placés relatifs à un projet encore inexistant d’amendement de la loi sur les cultes, ont suscité l’indignation du Conseil », a relevé une source proche du grand mufti. (Sega)

Dans une lettre adressée au premier ministre le 26 septembre, l’Association des voyagistes bulgares demande la démission de la ministre du tourisme Nikolina Anguelkova qu’elle accuse d’« incompétence et d’absence de capacité administrative pour faire face aux problèmes croissants du tourisme » ainsi que de « manipulation de l’opinion publique concernant l’état réel dans lequel se trouve le secteur du tourisme ». (Sega)

Le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi relative à la lutte contre la corruption et à la confiscation des biens acquis de façon illicite et propose à l’Assemblée nationale de l’adopter. (governement.bg)

Justice

La presse rend largement compte de la prise de fonction du nouveau collège du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Tsetska Tsatcheva, ministre de la justice, Yavor Notev, vice-président de l’Assemblée nationale, Danail Kirilov, président de la commission parlementaire des lois, ont assisté à la cérémonie officielle. Capital Daily souligne l’absence du président Radev, du premier ministre Borissov, du président de l’Assemblée nationale Glavtchev et des membres de la Cour constitutionnelle. (tous médias)

Lors de sa première réunion, le nouveau collège du CSM a élu Boïan Magdalintchev, ancien vice-président de la Cour administrative suprême (CAS), au poste de représentant du CSM. Sa candidature, proposée par le président de la CAS, Gueorgui Kolev, a recueilli 13 voix dont celle du procureur général, Sotir Tsatsarov, alors que celle de Tsvetinka Pachkounova, proposée par Lozan Panov, président de la Cour de cassation, n’a été soutenue que par 9 membres du nouveau collège. Selon Capital Daily, ce vote est significatif d’une future division au sein de ce nouveau collège. (tous médias)

L’étude de la procédure à suivre pour élire le nouveau président de la CAS à l’issue de l’éventuel refus du président Radev de signer le décret de nomination de Gueorgui Tcholakov, élu par l’ancien collège, a également donné lieu à une division. Selon Tsvetinka Pachkounova et Sevdalin Mavrov, la procédure devrait redémarrer en désignant de nouveaux candidats, alors que selon Boïan Magdalintchev, il suffirait de soumettre au vote du nouveau collège les candidatures de Gueorgui Tcholakov et de Sonia Yankoulova, déjà votées par l’ancien collège. (tous médias)

Dans un commentaire pour mediapool.bg Krassen Nikolov considère que le nouveau collège du CSM sera meilleur que le précédent même s’il ne fait rien. (Capital Daily)

De façon plus pessimiste, Doroteïa Datchkova livre dans Sega une analyse critique du nouveau collège du CSM dont l’agenda comprendra l’élection des futurs présidents des deux cours suprêmes et du successeur du procureur général. (Sega)

A l’issue d’une expertise technique, le parquet a précisé les chefs d’inculpation à l’encontre de Miroslav Borchoch, ancien directeur du Palais national de la culture (NDK), accusé dorénavant de prévarication dont le préjudice s’élève à plus de 3 millions de leva (des 17 millions octroyés par l’Etat pour les travaux de réhabilitation du NDK) et de prévarication préméditée d’un préjudice de près de 400 000 leva. (tous médias)

Rossen Plevneliev, ancien président de la République, est convoqué pour comparaître comme témoin dans le cadre de l’affaire contre Nikolaï Nentchev, ancien ministre de la défense (2014-2017), accusé par le parquet d’inaction ayant porté atteinte à la sécurité aérienne et aux capacités des avions de chasse dont est dotée l’armée de l’air bulgare. Pour rappel, le président Radev, également entendu en juillet dernier dans la même affaire, avait soutenu la thèse du parquet. (tous médias)

Défense

Olivier Travers, vice-président du groupe français Nexter, dans une interview dans Standart : « Les possibilités de coopération qui s’ouvrent devant la Bulgarie et la France dans le domaine de la sécurité et de la défense, sont énormes et ne devraient pas être gaspillées. Nous pouvons travailler sur une base bilatérale, mais également dans le cadre de projets conjoints européens ». Nexter, fabricant d’une gamme complète de véhicules blindés de combat et de soutien a déjà signifié son intérêt à participer à la modernisation de l’armée de terre bulgare avec ses véhicules de combat VBCI 8x8 et TITUS 6х6, mais l’offre du groupe comprendra également un assemblage final et la maintenance du matériel en Bulgarie, par des entreprises bulgares, souligne M. Travers. (Standart)

Finances

La mairie de Sofia annonce à la vente sa part de 67,65% du capital de la Banque municipale. Le prix demandé est de 46 millions de leva et représente près de 75% de la valeur comptable de cette banque. Les offres doivent être déposées d’ici début décembre. (Capital Daily)

Economie

La mairie de Sofia résiliera ses contrats avec deux des entreprises chargées de l’entretien des rues de la capitale, Patichta et saorajenia AD et PST Group AD. La raison en est l’inexécution de plus de 25% des engagements contractuels. La nouvelle, qui est un précédent, a été annoncée par la maire Yordanka Fandakova elle-même. (tous médias)

Société

Le taux de natalité en 2016 a enregistré un nouveau record négatif : le plus petit nombre de nouveau-nés depuis le fond historique touché en 1997. Selon les données de l’Institut national des statistiques, 65 000 enfants sont nés l’année dernière dans le pays, soit 970 de moins qu’en 2015. (Sega)

La Bulgarie occupe la première place parmi les Etats membres de l’UE par le taux des dépenses gouvernementales affectées aux logements et équipements sociaux : 2,1% du PIB (2015), selon les chiffres d’Eurostat. (Capital Daily)

Balkans

La réunion conjointe des gouvernements bulgare et roumain et l’entretien quadripartite des premiers ministres bulgare, roumain, grec et le Président de la république serbe qui se sont tenus hier à Euxinograd (Varna) suscitent un grand intérêt médiatique. Les journaux citent les propos de Boïko Borissov : « Aux Balkans, nous nous sommes mis d’accord sur le fait qu’il n’y aurait pas de grandes puissances ; nous sommes tous égaux et il faudrait développer nos relations d’une telle manière que nous puissions devenir un véritable exemple de paix, de stabilité et de prospérité ». (tous médias)

Boïko Borissov et son homologue roumain Mihai Tudose ont déclaré que leurs deux pays devraient adhérer à l’espace Schengen l’année prochaine. (tous médias)

M. Borissov a souligné trois grands projets qui seront prioritaires pour Sofia et Bucarest : la construction d’un 4e pont sur le Danube près de Nikopol (Bulgarie) et de Turnu Magurele (Roumanie) ; la connexion routière Rousse-Veliko Tarnovo-autoroute Hemus et la construction de 200km d’autoroute qui lieraient Constanţa (Roumanie), Varna et Bourgas (Bulgarie). Le premier ministre bulgare a également présenté à M. Tudose le projet de construction de hub gazier en Bulgarie ; les deux pays ont signé un accord prévoyant une entraide mutuelle avec des fournitures d’électricité en cas de crises. (24 tchassa)

MM Borissov et Tudose ont présenté l’idée de création de sociétés de commerces bulgaro-roumaines qui pourront exporter conjointement des fruits, légumes et de la viande pour la Chine et les pays du monde arabe. (Standart)

Le président serbe a soutenu l’idée de la Bulgarie d’organiser un sommet sur les Balkans occidentaux lors de la présidence bulgare de l’UE (PBUE). Aleksandar Vučić a proposé que la prochaine réunion quadripartite soit organisée en Serbie. (Dnevnik, BNT)

Le premier ministre grec a souligné que la PBUE devrait être vue non seulement « comme étant une présidence de l’UE mais également comme une présidence balkanique ». Alexis Tsipras a soutenu la relance du processus d’élargissement de l’Union européenne. (Troud)

Europe

Lors de la conférence de presse conjointe après l’entretien quadripartite à Varna, le président serbe s’est également prononcé sur le référendum controversé sur l’indépendance de la Catalogne. Aleksandar Vučić a comparé le référendum à celui sur l’indépendance du Kosovo et a accusé l’UE de double standard. « L’Espagne n’a pas reconnu le référendum du Kosovo, mais la Commission européenne a fait preuve d’un double standard. Nous, les Serbes, nous nous demandons souvent pour quelle raison nous devrions devenir victimes de ce double standard contre lequel nous
lutterons ». (Troud)

Le célèbre footballeur bulgare, Hristo Stoitchkov, ancien joueur de Barcelona et consul honoraire de la Bulgarie à Barcelone, a soutenu le référendum et a revendiqué la démission de la vice-première ministre espagnole Soraya Saenz de Santamaría en la qualifiant de « franquiste ». Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que « M. Stoitchkov s’est exprimé à titre individuel et sa position n’engage pas le ministère. La Bulgarie respecte l’ordre constitutionnel et l’unité établie de l’Espagne, l’Etat de droit et ses principes qui sont les valeurs fondamentales à respecter par tout Etat membre de l’UE. » Préoccupé par l’escalade de la tension en Catalogne, le ministère appelle à un règlement par le dialogue politique et conformément à la législation espagnole. (tous médias)

Sega publie un commentaire sur deux pages selon lequel les séparatistes en Europe sont euphoriques après le résultat du référendum sur l’indépendance de la Catalogne. Beaucoup de régions revendiquant l’autodétermination seront motivées de poursuivre leur lutte, très souvent basée sur des intérêts économiques et d’anciens problèmes qui n’ont pas été résolus pendant des décennies, commente le journal. (Sega)

France

L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme, écrit Dnevnik et présente les principaux points du texte. (Dnevnik)

Dernière modification : 04/10/2017

Haut de page