Mercredi 5 décembre

Politique

Démission du maire-adjoint de Sofia pour les transports

Le maire-adjoint de Sofia en charge des transports, Evguéni Kroussev, a démissionné hier, en raison de l’ouverture de poursuites pénales à son encontre. La cause : une alerte de l’organisation non-gouvernementale « Sauve Sofia » qui a abouti à une enquête sur la procédure de sélection du contractant, choisi pour réaliser des travaux sur le boulevard Graf Ignatiev. La démission de M. Kroussev a été acceptée par la maire de Sofia, Yordanka Fandakova, dans le courant de la journée. « La situation peut être définie comme un échec au pion pour sauver la reine », a commenté le leader du PSB de Sofia et conseiller municipal, Kaloïan Pargov, qui a appelé à ce que la maire soit responsabilisée. Pour rappel, les travaux de rénovation du boulevard, dont le prix s’élève à 24 millions de léva (12 millions d’euros), sont cofinancés avec des fonds européens. (tous médias)

Cinq partis politiques et coalitions pourraient entrer au prochain parlement

Cinq partis et coalitions dépasseraient le seuil de 4% des votes exprimés pour obtenir des sièges au parlement, selon les résultats d’un sondage réalisé par l’agence Market Links. Le GERB se place en tête avec 27,7% des intentions de vote, suivi par le PSB avec 24,9%, le MDL (5,7%), les Patriotes unis (5,2%) et la coalition Bulgarie démocratique (4,6%). Le parti « Volonté » de Vessélin Marechki n’obtiendrait que 1,5% des votes. L’enquête constate aussi une hausse du niveau de mécontentement des Bulgares au cours des six derniers mois : ainsi, 74% ne seraient pas contents de la situation dans le pays en novembre, contre 55% en mai. (Dnevnik)

Le PSB demande l’actualisation des listes électorales et la création d’un registre des électeurs

Les listes électorales pour les élections qui auront lieu en 2019 doivent être impérativement actualisées sur la base du nombre de personnes ayant voté lors des dernières élections législatives (3 682 151). Les personnes qui n’y ont pas participé pourraient demander leur inscription. Telle est la position du PSB, qui rappelle que les listes actuelles comptent plus de 6,5 millions de noms et regorgent de fantômes. Les dispositions, inscrites en 2014 dans le Code électoral, selon lesquelles la Commission électorale centrale (CEC) doit créer et tenir un registre public des électeurs, n’ont jamais été mises en œuvre. Les socialistes vont déposer un projet d’amendement visant à obliger la CEC de remplir les responsabilités qui lui sont imparties par la loi. (tous media)

Ivaïlo Moskovski quitte l’Assemblée nationale

Deux mois après avoir repris son siège au parlement, l’ancien ministre des transports Ivaïlo Moskovski (GERB) troque ses fonctions de député contre celles de vice-président de la Banque de commerce et de développement de la mer Noire, basée à Thessalonique (Grèce). Aujourd’hui, sa démission a été acceptée par les députés. (tous media)

Europe

Réactions au compromis trouvé par les ministres des transports des Etats membres de l’UE pour la réforme du transport routier international

Les media bulgares rendent compte des réactions à l’accord trouvé par les ministres des transports des Etats membres de l’UE, pour une réforme du paquet mobilité dans le transport routier. Selon le ministre des transports bulgare, Rossen Jeliazkov, « les textes proposés ne représentent pas un compromis, dans la mesure où ce qui est accordé est compensé, par une mesure équivalente restrictive, laquelle, une fois de plus, est au détriment des Etats membres de la périphérie. C’est un « compromis à tout prix » qui est recherché, et celui-ci est de nouveau payé par les transporteurs éloignés du centre de l’Europe ». Outre le vote (Pologne, Hongrie, Bulgarie, Croatie, Malte, Irlande, Lettonie, Lituanie) contre l’idée générale des propositions législatives relatives au Paquet de mobilité I, la Bulgarie, la Pologne, la Lituanie, la Hongrie et Malte ont diffusé une déclaration relative exprimés par huit Etats membres au vote négatif exprimé qui sera annexée au Paquet. Lors des débats au Parlement européen, la Bulgarie espère pouvoir obtenir une dérogation à la règle interdisant aux transporteurs de passer le repos hebdomadaire dans la cabine du véhicule. Selon le directeur exécutif de l’Union des transporteurs internationaux, Yordan Arabadjiev, « les textes adoptés par le Conseil de l’UE sont discriminatoires et non proportionnels. Ces mesures auront un impact néfaste sur les entreprises bulgares ». (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 05/12/2018

Haut de page