Mercredi 5 septembre

Politique

Rentrée parlementaire

Dérogeant à la règle selon laquelle la rentrée parlementaire est le premier mercredi du mois de septembre, les parlementaires bulgares ont tenu une réunion extraordinaire mardi. Les présidents des groupes parlementaires ont saisi l’occasion de cette réunion pour faire leurs premières déclarations politiques.

Le président du groupe parlementaire du GuERB, Tsvetan Tsvetanov, a déclaré la volonté de « suivre les priorités législatives figurant au programme politique du Guerb et des Patriotes unis, telles que prévues pour le mandat entier de quatre ans », en dépit « des attaques virulentes de la part de ceux qui veulent se substituer à nous au pouvoir ».

Pour sa part, Kornelia Ninova, présidente du PSB, a mis en exergue « la tension sociale, la crise du gouvernement et l’instabilité de la majorité au pouvoir qui ont marqué le début de cette saison politique ». Insistant sur « la démission du gouvernement pour mettre fin à cette agonie », elle a annoncé la décision du groupe parlementaire de n’être représenté au parlement que par 20 députés – devant défendre les positions du parti - afin que les autres députés puissent rejoindre les Bulgares et mener avec eux une réflexion au sujet d’un nouveau modèle de gouvernement fondé sur les valeurs : de justice, de solidarité, d’égalité des chances, de niveau de vie meilleur et de souveraineté nationale.

Moustafa Karadaïa, président du MDL, a souligné dans sa déclaration que « le GuERB a une dernière chance d’assumer la responsabilité politique de l’échec de sa politique et de proposer des solutions pertinentes ». Selon M. Karadaïa, dans le contexte de cette crise sévère de l’Etat, les remaniements, le « changement de la formule » et les élections anticipées ne constituent pas les questions les plus importantes pour le MDL qui se demande surtout comment rétablir les mécanismes démocratiques, la renommée de l’Etat et le dialogue avec les citoyens.

Vesselin Marechki, président du parti Volonté, a considéré que dans le contexte de cette brusque préoccupation du peuple dont font preuve certains partis - « qui se sont de nouveau livrés à de fausses promesses » - il conviendrait de se souhaiter un bon début de campagne électorale, plutôt qu’une « Bonne rentrée ». Selon lui, l’incompétence et la corruption ont donné lieu à deux Bulgarie : « l’une qui veut à tout prix rester le plus longtemps possible derrière les murs épais de la haute fonction publique, alors que l’autre a du mal à joindre les deux bouts ».

Le vice-président du groupe parlementaire des Patriotes unis, Valentin Kassabov, a rassuré qu’ « il n’y a pas de tension au sein du groupe des Patriotes unis et que Volen Siderov reste son président. Le moment venu, les Patriotes unis communiqueront leurs priorités pour la nouvelle saison politique », a-t-il précisé.

Remaniements

Selon le quotidien 24 heures, il y a trois scénarios possibles de remaniements : (i) accepter les démissions des ministres de l’intérieur, des transports et du développement régional, (ii) ne remplacer que les ministres de l’intérieur et des transports ou bien (iii) procéder à des remaniements plus importants. Le Conseil de la coalition au pouvoir se réunira lundi pour en discuter.

Interrogé à cet égard dans les couloirs de l’Assemblée nationale, Tsvetan Tsvetanov, président du groupe parlementaire du GuERB, a précisé que si les trois démissions étaient soumises à l’Assemblée nationale, le GuERB les accepterait. Il a ainsi démenti les propos de la présidente du PSB, Kornelia Ninova, selon lesquels Tsvetan Tsvetanov s’opposerait aux démissions demandées par Boïko Borissov.

Entretien entre le Premier ministre et la direction du parti ABC

Avant son départ en Israël, le premier ministre Borissov a reçu le fondateur du parti ABC, Gueorgui Parvanov, ancien président de la République, et son président Roumen Petkov afin d’échanger au sujet des relations entre la Bulgarie et l’ARYM. Lors d’un point de presse à l’issue de cet entretien, Gueorgui Parvanov a déclaré qu’ « un nouveau document conjoint entre Sofia et Skopje est nécessaire afin de définir la notion d’ « histoire commune » dans la mesure où les Macédoniens sont enclins à en faire une lecture nuisible pour les Bulgares. La journaliste Snejana Vladimirova de Standart qualifie cet entretien d’ « une stratégie surprenante » de la part du premier ministre et y voit une menace pour les Patriotes unis.

Accident d’autocar (17 victimes)

L’Institut de sécurité routière a rendu un rapport décrivant une série de lacunes commises de la conception du projet de réhabilitation du « tronçon fatal » de la route près de Svogué jusqu’à sa mise en exploitation pour conclure qu’il ne satisfait à aucune norme et qu’il n’y a donc eu aucune chance d’éviter l’accident.

International

Visite du Premier ministre en Israël

Lors de la première journée de sa visite en Israël, qui s’inscrit dans le cadre de la conférence annuelle de l’Institut international de lutte contre le terrorisme à la ville de Herzliya, le premier ministre Borissov a rencontré des chefs des services de renseignement israéliens et a donné une conférence consacrée à l’antiterrorisme. Il a également rencontré les proches des victimes de l’attentat perpétré à l’aéroport de Bourgas en 2012.

Dernière modification : 07/09/2018

Haut de page