Mercredi 6 février

Politique

Le PSB insiste pour que le collège de la CEC soit renouvelé dans les délais

Le mandat de l’actuel collège de la Commission électorale centrale (CEC) expirant le 20 février, le PSB a accordé deux jours à la commission parlementaire des lois, afin qu’elle élabore les règles de procédure en vue de l’élection du nouveau collège. Ce parti n’accepte pas les affirmations du président de la commission parlementaire des lois, Danaïl Kirilov (GuERB), selon lesquels « l’actuel collège de la CEC pourra validement mettre en œuvre les élections européennes et locales indépendamment de l’expiration de son mandat ». M. Kirilov a également considéré que « le nouveau collège de la CEC n’aura pas acquis l’expérience nécessaire et ne pourra pas respecter le délai légal de 60 jours relatif à l’élaboration du chronogramme électoral ». Le PSB a aussi déclaré son intention de saisir la Commission de Venise du Conseil de l’Europe (Commission européenne pour la démocratie par le droit) au sujet des amendements du Code électoral, introduits par le GuERB au dernier moment. Ces amendements, en prévoyant que les décisions de la CEC, adoptées actuellement à la majorité qualifiée, ne le soient plus qu’à la majorité simple, permettraient alors d’écarter l’avis des représentants des autres partis au sein de la CEC (tous media).

Énergie

GP Group et autres concurrents en lice pour la construction de l’interconnexion gazières avec la Grèce

Seuls des acteurs, comprenant au moins un participant bulgare ou grec, ont été invités à soumettre des offres dans le cadre du marché public qui devrait désigner le futur constructeur de l’interconnexion gazière entre la Bulgarie et la Grèce. Ce marché (145 M€ HT) avait attiré 11 participants, dont seuls 5 ont été retenus à l’issue de la première étape de présélection : IGB 2018 (consortium entre GP Group, Glavbolgarstroy et le groupe italien Bonatti) ; Spiecapag Trace IGB 2018 (Trace Groupe Hold et le groupe français Spiecapag) ; le consortium germano-grec Max Streicher-Terna ICGB ; le consortium gréco-chinois CPP-Aktor (l’acteur chinois, c’est China Petroleum Pipeline Engineering Co.) ; et l’entreprise grecque J&P-Avax. Capital relève l’éviction, en vertu de l’art. 107, point 1 de la Loi sur les marchés publics (incompatibilité avec les critères du marché) de grands groupes occidentaux, spécialisés dans la construction d’infrastructures gazières (Sicim S.p.A, S.P.S. P/C. Saipem SPA, Sicilsaldo et Nuova Ghizzoni [Italie], Fernas Construction Company Incorporated [Turquie], Cobra-CYMI-SOCAR [Etats-Unis, Espagne, Azerbaïdjan]. (Capital, Douma)

Transports

Le délai de dépôt des offres pour la concession de l’aéroport de Sofia prolongé jusqu’au 3 avril

Le délai de dépôt des offres pour la mise en concession de l’aéroport de Sofia a été prolongé pour la quatrième fois consécutive. Le nouveau délai est fixé au 3 avril 2019, alors que l’ancien devait expirer le 5 février. Sega rappelle que la concession envisagée portera sur une période de 35 ans, et sera d’un montant d’environ 7,6 milliards de léva. (Sega)

Europe

Cinq pays demandent au Parlement européen de reporter l’examen du Paquet Mobilité 1

Les ministres des transports de cinq Etats membres (Bulgarie, Hongrie, Lettonie, Lituanie et Pologne) ont demandé, dans une lettre adressée au président du Parlement européen, Antonio Tajani, à ce que l’examen du Paquet Mobilité 1 soit reporté au-delà des élections européennes. Les cinq ministres indiquent que le secteur du transport routier nécessite un cadre juridique clair et équitable, et que les élections limiteraient le temps nécessaire à la recherche d’un consensus sur la version finale des dispositions. (dnevnik.bg)

International

Le gouvernement reconnaît Juan Guaidó comme président par intérim du Venezuela

« La Bulgarie exprime son soutien à Juan Guaidó en sa qualité de chef d’État par intérim de la République bolivarienne du Venezuela », peut-on lire dans une position adoptée aujourd’hui par le Conseil des ministres. « Pendant plusieurs jours, alors que les pays européens soutenaient en masse M. Guaidó, le cabinet n’exprimait pas de position univoque », commente Club Z, tout en rappelant les différentes positions adoptées par le président de la République, le ministère des affaires étrangères et le Conseil de sécurité auprès du Conseil des ministres. (Club Z)

La crise au Venezuela – nouvelle pomme de discorde entre le Président et le gouvernement

Les positions opposées, prises par le président de la République et le gouvernement sur la crise au Venezuela, suscitent l’intérêt des médias. 24 Heures écrit que le Président a pour la première fois sa propre politique étrangère et qualifie sa position de prorusse. Sega note que « le Venezuela a creusé le fossé entre Radev et le gouvernement » et que les relations tendues entre les deux « ont commencé à avoir une incidence négative sur la capacité de l’État bulgare à mener une politique étrangère uniforme. » La présidente du PSB, Kornélia Ninova, a appuyé la position du Président Radev en appelant au dialogue et à « la non-ingérence dans les affaires internes d’un autre État, l’application du droit international et l’État de droit ». De son côté, le député GERB Toma Bikov a critiqué la position du Président qu’il a qualifiée de « gaffe politique » et qu’il accuse de « saper la crédibilité de la Bulgarie ». (24 Heures, Sega)

Bulgarie – Iran

24 Heures publie une interview du vice-ministre des affaires étrangères de l’Iran, Sayed Abbas Araghchi, accordée lors de sa visite en Bulgarie, le 30 janvier, au journaliste Gueorgui Milkov. Selon M. Aragtchi, les autorités bulgares ont clairement exprimé leur volonté de profiter du mécanisme Instex permettant de commercer avec l’Iran, ainsi que l’intérêt de la Bulgarie pour se joindre en tant qu’actionnaire à la France, à l’Allemagne et le Royaume-Uni, créateurs de cet instrument. Cette dernière possibilité serait actuellement à l’étude.(tous media)

Présidence bulgare de l’OCEMN

Le secrétaire général l’Assemblée nationale de l’Organisation de coopération économique de la mer Noire (OCEMN), Asaf Hadjiev, s’est entretenu avec la présidente de l’Assemblée nationale Tsveta Karayantcheva lors de sa visite en Bulgarie à l’occasion du 140ème anniversaire de la convocation de l’Assemblée constituante et de l’adoption de la Constitution de Tarnovo. Mme Karayantcheva a souligné l’importance que la Bulgarie accordait à sa « participation à l’Assemblée la mieux institutionnalisée dans la région de la mer Noire ». Elle a également mis en valeur les efforts d’ores et déjà consentis en vue : i) de la préparation de la présidence bulgare pendant la deuxième moitié de 2019, et ii) de l’organisation de la 54ème Assemblée générale de l’OCEMN en novembre prochain. Mme Karayantcheva a accepté l’invitation de M. Hadjiev à participer à la 53ème AG de l’OCEMN en juin à Bakou, lors de laquelle le nouveau secrétaire général de l’OCEAM devra être élu, en déclarant le soutien de la Bulgarie à la candidature azerbaïdjanaise. (parliament.bg, Sega)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 06/02/2019

Haut de page