Mercredi 8 mai

La visite du Pape François

Les grands quotidiens rendent compte des publications sur Facebook du métropolite Naoum de Roussé et de celui de l’Europe occidentale et centrale Antoniï qui commentent la visite du Pape François et n’y voient nulle trace de prosélytisme catholique ou de mépris des différences entre l’orthodoxie et le catholicisme. Tous deux considèrent que le Saint-Synode a accueilli le Saint-Père comme frère dans le Christ et comme dirigeant spirituel de beaucoup de chrétiens.

Le métropolite Naoum regrette que la visite du Saint-Père ait déclenché calomnies et accusations tant à son égard, qu’à l’égard de l’Église orthodoxe bulgare. Il explique que la décision du Saint-Synode relative à « l’accueil protocolaire » du pape avait été prise à la majorité en dépit de de l’opinion de certains des métropolites. Le métropolite de Roussé déduit même des propos flatteurs du Pape François quant à l’œuvre des Saints Cyrile et Méthode et l’importance séculaire de la Bulgarie « que le Pape de Rome est plus patriote que certains bulgares prêts à vendre leur histoire, leur église et leur passé sous l’effet de leurs soifs maladives et de leurs quête de promotions ».

Pour sa part, le métropolite Antoniï, le seul autorisé à accompagner le pape jusqu’à la cathédrale Alexandre Nevsky, souligne que cette visite a démontré à quel point les Bulgares avaient besoin de l’église, de ses messages de bienveillance et de communication avec Dieu (tous media).

Élections

Dépenses de couverture médiatique

Selon l’Institut pour l’étude de l’environnement public, les dix premiers jours de campagne électorale ont englouti 1,6 M leva (un peu moins d’un M€). Les listes les plus dépensières ont été celles :

- du GERB (393 367 leva),
- de Volonté (313 621 leva),
- du PSB (224 081 leva).

Seule la moitié des 44 media pris en compte a respecté l’obligation légale de publier les contrats signés avec des partis politiques. Parmi ceux qui l’ont fait, les plus grands bénéficiaires sont :

- bTV (305 150 leva),
- Nova TV (183 756 leva),
- Evrokom TV (149 206 leva),
- la télévision publique BNT (143 379 leva),
- Kanal 3 (131 667 leva). (ClubZ)

Visite de Mme Marine Le Pen

Mme Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, s’est rendue en Bulgarie à la tête d’une délégation de représentants du Mouvement pour une Europe des nations et des libertés pour assister au lancement de la campagne de la coalition « Volya – Les patriotes bulgares » de Vesselin Marechki. C’est la deuxième visite de Mme Le Pen en Bulgarie en six mois (24 Heures, DW, OffNews, Frognews, Dnevnik).

Media

Détérioration de la liberté des medias ?

Le Media Sustainability Index (MSI), calculé depuis l’an 2000 par l’ONG IREX, basée à Washington, sur financement de l’agence USAID, veille à la perception de la liberté médiatique et à l’environnement juridique et professionnel au sein duquel travaillent les journalistes. Un nouveau rapport annuel constate une poursuite de la détérioration de l’environnement médiatique bulgare qui laisse le pays loin de son meilleur score réalisé en 2007, en dépit de la légère amélioration constatée par rapport à l’an passé. La Bulgarie figure parmi les « pays répondant aux critères minimum de liberté des media, mais au sein desquels il existe certains segments de l’environnement juridique et des milieux gouvernementaux qui sont hostiles à un système de media libres ». (dnevnik.bg)

Le Slavi’s Show cesse d’exister

Le Slavi’s Show de bTV, depuis dix-neuf ans un des talk-shows hebdomadaires les plus populaires de Bulgarie, cessera d’exister à partir du 31 juillet prochain. La nouvelle a été annoncée par son créateur et animateur Slavi Trifonov qui explique sa décision par une « autre compréhension de la liberté et de sa défense ». « La position actuelle ne nous permet pas de faire plus », a conclu M. Trifonov. La presse révèle que ce dernier s’orienterait vers un nouveau projet médiatique, voire une carrière politique, aux côtés, dit-on, de la médiatrice de la République avec laquelle il avait travaillé sur un projet de loi visant au renouvellement de la classe politique bulgare. (tous media)

Europe

Audit européen du réseau routier

La Cour des comptes européenne réalisera un audit sur l’état d’avancement de la construction de routes ayant bénéficié de financement des fonds de l’UE dans quatre États membres, dont la Bulgarie. Le rapport de la Cour devrait être publié d’ici début 2020. 24 Heures rappelle que la Bulgarie a déjà reçu 3 Mds de leva (1,5 Mds €) pour assurer le financement de plusieurs projets de transports, dont les autoroutes de Trakia, de Maritsa et de Strouma, et que le pays devrait recevoir encore 3 Mds de leva pour d’autres projets. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 08/05/2019

Haut de page