Mercredi 8 mars

Politique

« Une Europe à deux vitesses est inadmissible. D’ailleurs, cette position est également inscrite dans le programme du GERB », affirme l’ancienne présidente de l’Assemblée nationale Tsetska Tsatcheva dans une interview. « J’ai toujours défendu la vision d’une appartenance [à l’UE] solidaire et sur un pied d’égalité pour tous les Etats membres et non une Europe à deux vitesses, telle qu’elle est proposée dans une déclaration spéciale des présidents des parlements d’Italie, d’Allemagne, de France et du Luxembourg ». (Standart)

Après les appels pro-DOST d’un ministre turc, Boïko Mirtchev, vice-ministre des affaires étrangères, a convoqué l’ambassadeur turc et lui a fait état d’infractions liées aux conditions d’organisation des élections bulgares en Turquie qui violent la législation des deux pays : d’un côté, la Turquie interdit la propagande électorale dans les bureaux de vote sur son territoire, d’un autre un de ses ministres viole cette interdiction en faisant de la propagande devant des expatriés bulgares, a indiqué le vice-ministre. (tous journaux)

Le Conseil des médias électroniques s’est autosaisi pour examiner le cas de la participation de Süleyman Gökçe, ambassadeur de Turquie à Sofia, dans un vidéo-clip électoral de l’alliance DOST. (Sega)

Kemal Kılıçdaroğlu, leader de la force d’opposition turque Parti républicain du peuple, a sévèrement critiqué le président Erdoğan pour le double standard appliqué à l’égard de la propagande électorale : « Des ministres [turcs] attaquent l’Allemagne qui refuse de les accueillir pour le référendum. Dans le même temps, ils agissent de même en refusant d’accueillir des députés bulgares qui veulent faire leur propagande électorale auprès de leurs sympathisants en Turquie », souligne-t-il à propos d’une interdiction d’entrée dans le pays opposée à l’ancien député MDL Erdintch Haïroula, président du groupe d’amitié Bulgarie-Turquie pendant la dernière législature. (Standart)

Kornelia Ninova, présidente du PSB : le parti est prêt à former un gouvernement même en cas de défaite électorale. (Nova TV, Sega)

Kalin Slavov, directeur exécutif de l’association Transparence sans frontières : « La lutte contre la corruption reste à un niveau phraséologique dans l’espace public. Notre analyse montre que sur un peu plus de vingt formations politiques participant aux élections législatives, seules sept ont publié des plates-formes électorales. Des mesures anti-corruption ne sont envisagées que dans quatre, mais même là, on constate l’absence d’approche cohérente et systématique ». (24 Tchassa)

Laura Codruța Kövesi, procureure en chef de la Direction nationale anticorruption (DNA) roumaine, se rendra en Bulgarie le 16 mars prochain à l’invitation de la Cour suprême de cassation pour une conférence sur « l’expérience roumaine : institutions et mesures de lutte contre la corruption ». (24 Tchassa)

Justice

L’unité anticorruption du Parquet a renvoyé devant le juge le procureur Krastin Katsarov, accusé d’avoir, en tant que chef administratif du Parquet à Kazanlak, exercé des pressions sur ses subalternes et menacé des justiciables. (dnevnik.bg)

Migration

Actuellement, aucune commune bulgare n’a postulé un financement dans le cadre de l’ordonnance du Conseil des ministres d’aout 2016 relative à l’intégration des ressortissants étrangers bénéficiant d’un droit d’asile ou d’une protection internationale. (Sega)

La Cour de Luxembourg a donné raison à la Belgique, qui avait refusé d’accorder un visa humanitaire à une famille syrienne. (tous médias)

Economie

Le taux de croissance en 2016 a atteint 3,4% du PIB, dépassant les prévisions de la plupart des experts ; selon les données de l’Institut national des statistiques, cela est dû principalement à la hausse des exportations et de la consommation. L’économie bulgare se range ainsi parmi les pays à plus forte croissance dans l’UE, devancée seulement par la Roumanie (4,8%), la Slovénie (3,6%) et la Croatie (3,5%). (tous journaux)

Société

Journée internationale des femmes : en Bulgarie, les femmes gagnent 19% de moins que les hommes. (tous médias)

Europe

Roumen Radev, président de la République, présentera la position nationale de la Bulgarie sur le livre blanc sur l’avenir de l’UE lors du sommet des 9 et 10 mars. (BNT)

« Tous les Etats membres de l’UE soutiennent le polonais Tusk, sauf la Pologne » : Varsovie a décidé de ne pas soutenir la reconduction de l’ancien Premier ministre polonais à la présidence du Conseil européen. (24 tchassa)

Journée internationale des femmes : « Remercions nos grand-mères et luttons pour les droits de nos filles » : 24 tchassa publie un article, signé par toutes les commissaires européennes et la haute représentante de l’UE des affaires étrangères. (24 tchassa)

International

Journée internationale des femmes : près de 20% des personnes interrogées dans 24 pays pensent que les femmes sont inférieures aux hommes et qu’elles devraient rester au foyer pour se consacrer à leurs enfants. (Dnevnik)

Dernière modification : 08/03/2017

Haut de page