Lundi 3 avril

Politique

Dans le cadre de sa visite en Bulgarie, Donald Tusk, président du Conseil européen, ne pourra pas se rendre à la frontière bulgaro-turque, faute de temps.

Crise migratoire : lors d’une réunion extraordinaire vendredi soir, les membres du gouvernement ont annulé l’arrêté du 12 août 2016 portant adoption de l’Ordonnance relative aux modalités de conclusion, de mise en œuvre et de suspension d’un accord d’intégration d’étrangers bénéficiant du droit d’asile ou de la protection internationale.

Le procès-verbal de cette réunion extraordinaire rend compte des inquiétudes exprimées par Malina Kroumova, vice-première ministre, Radi Naïdenov, ministre des affaires étrangères, et Maria Pavlova, ministre de la justice, qui ont rappelé les engagements de la Bulgarie en matière de réinstallation de réfugiés et le vide juridique auquel donnera lieu cette annulation dans l’attente de l’adoption d’un nouveau texte d’ici la fin de cette semaine.

En réponse à ces préoccupations, Ognian Guerdjikov, premier ministre, a déclaré que « le souhait du président est que ce soit fait de la façon dont je le rapporte ».

Sur Twitter, Joseph Daul, président du Parti populaire européen, s’est dit déçu de l’annulation de l’ordonnance et a envisagé la possibilité de sanctions à l’égard de la Bulgarie.

Les trois co-présidents des Patriotes unis se sont rendus vendredi dernier au siège du GERB, en prélude aux négociations officielles qui commenceront cette semaine. (tous médias)

Valeri Simeonov, co-président des Patriotes unis et président du Front national pour le salut de la Bulgarie : le Front patriotique soutenait déjà le gouvernement précédent au parlement, mais au vu des résultats des élections législatives du 26 mars, les Patriotes unis doivent [avoir des ministres] dans le futur cabinet. (BNT)

Anguel Djambazki, eurodéputé et vice-président d’ORIM : avant de parler de distribution des postes ministériels, il faudrait que [le GERB et les Patriotes unis] se mettent d’accord sur un programme commun. (BNR)

Krassimir Karakatchanov, co-président de la coalition nationaliste, s’est dit prêt à devenir ministre de la défense dans un éventuel gouvernement de coalition. (Nova TV)

Volonté exclut l’option de soutenir le gouvernement sans participation active au cabinet. Le président du parti Vesselin Marechki a présenté sa vision alternative de « coalition pro-européenne » : GERB, Volonté et le MDL. (Nova TV)

D’ici le 4 avril, les membres du gouvernement devraient rendre compte de leur travail et motiver les remplacements de fonctionnaires au sein de leurs ministères ainsi que les appels d’offre lancés.

Réunie en séance plénière la semaine dernière, la direction du PSB a examiné les résultats des élections. A la fin de son exposé sur les raisons de l’échec du parti, Kornelia Ninova, mettant sa démission en jeu, a demandé la confiance du Conseil national, qui la lui a accordée à l’unanimité. (tous journaux)

Inscription au registre des partis politiques d’Oui Bulgarie.

Moins de 30% des députés élus sont des femmes. (24 tchassa)

Défense

Le ministère de la défense prépare un programme national d’augmentation des dépenses pour son secteur de 1,35% à 2% du PIB, conforme aux engagements pris vis-à-vis de l’OTAN. Rédigé à la demande du président de la République, le programme sera adopté par le gouvernement intérimaire et mettra le prochain gouvernement devant le fait accompli. (24 Tchassa)

Todor Tagarev, directeur de l’Institut de la défense, révoqué par Stefan Yanev, ministre de la défense, à cause du changement des cahiers des charges relatifs à l’achat d’un avion de chasse et de véhicules militaires de combat pour l’armée de terre.

Economie

A partir du 1er avril, le prix de l’eau augmentera de 18%, a décidé mercredi dernier, à huis clos, la Commission pour la régulation de l’eau et de l’électricité. Une décision difficile que le régulateur avait reportée à deux fois et finalement laissée pour après les élections, souligne Capital Daily. (tous journaux)

Société

Seulement quatre communes bulgares (Vidin, Devnia, Doupnitsa et Sofia) ont pu profiter des fonds européens dans le cadre de la dernière période de programmation pour faire construire des logements sociaux pour des personnes défavorisées. D’autres (notamment Varna et Bourgas) ont dû abandonner leurs projets face aux protestations de leurs habitants contre « la construction d’immeubles pour des Roms ». (Sega)

Europe

« Brexit : Bruxelles ne fera pas de concession lors des négociations avec Londres ». (Capital Daily)

Dernière modification : 04/04/2017

Haut de page