Vendredi 11 janvier

Politique

Alpha Research : l’écart entre le GERB et le PSB s’estompe dans les intentions de vote

Le sondage régulier d’Alpha Research, réalisé du 14 au 19 décembre auprès de 1 027 citoyens bulgares, montre que seules 48,2% des personnes interrogées se disent prêtes à se rendre aux urnes lors des élections européennes. Ce taux relativement faible explique la réduction de l’écart entre le GERB (16%) et le PSB (14,9%) dans les intentions de vote, estiment les sociologues. Seuls trois partis réussiraient à envoyer des députés au Parlement européen : le GERB, le PSB et le MDL, estime Alpha Research en indiquant que les scandales au sein de la coalition des Patriotes unis ont produit un effet négatif sur son potentiel électoral. Au contraire, les sympathisants de Bulgarie démocratique, très motivés à voter, sont à l’origine de la tendance positive dans les résultats de cette alliance de trois partis de droite.

Pour la première fois depuis sa prise de fonction, le taux de confiance du président de la République tombe en-dessous de 50%. En trois mois, la confiance en lui a diminué de 52 à 47%, du fait de la perte du soutien de cercles plus larges, pour se concentrer au sein des sympathisants du PSB et du MDL. A la veille d’au moins deux scrutins en 2019, les élections européennes et les municipales, la société bulgare est en proie d’une profonde crise de défiance vis-à-vis des institutions : 17% de taux de confiance dans le gouvernement, 30% dans le premier ministre, 8% dans l’Assemblée nationale. (tous medias)

Les millénials : la pépinière d’où émergeront les nouveaux politiques de demain

24 Heures offre une tribune à Roumen Tcholakov, président du Club Millénium Bulgarie. La jeune association, fondée en mars 2016, a l’ambition d’unir les Bulgares de l’étranger nés après 1981. Récemment, elle a annoncé sa décision de participer aux élections européennes. « La génération des millénials, très pro-européenne, s’intéresse vivement à l’évolution du projet européen. La politique n’est pas un mot obscène pour elle, comme il l’est pour beaucoup de Bulgares encore depuis l’époque du communisme », affirme M. Tcholakov. A l’approche des élections européennes, le Club Millenium lance une campagne pour l’avenir de l’Europe. Ses membres espèrent que les forces politiques, sans égard à leurs idéologies, sauront trouver le meilleur emploi pour leurs talents et leurs forces, leur association étant « une véritable pépinière de cadres et banque d’idées ». (24 Heures)

L’Association pétrolière et gazière bulgare conteste le report de l’entrée en vigueur de la loi sur les carburants

L’Association pétrolière et gazière bulgare, présidée par Valentin Zlatev, dans une déclaration, s’oppose au report de l’entrée en vigueur de la loi sur les carburants, qui signifierait un prolongement de la vie de l’économie souterraine dans un secteur structurant de l’économie bulgare. Exprimant sa déception quant au soutien de la Confédération des employeurs et des industriels de Bulgarie (KRIB) à cette décision de report, l’Association pétrolière et gazière bulgare annonce sa décision de démissionner de la KRIB et demande à s’entretenir avec le premier ministre Borissov. Pour sa part, le président de la KRIB, Kiril Domoustchiev, a déclaré : « nous ne pouvons pas ne pas défendre les intérêts des mines, des constructeurs et des sidérurgistes du fait des intérêts des 5-6 membres de cette Association dont la plupart sont liés à M. Zlatev ».(tous media)

Le parti Volonté demandera la démission du vice-premier ministre et ministre de la défense en raison du conflit à Voïvodinovo et de ses propos au sujet de l’achat d’un chasseur

Dans une interview accordée à la chaîne NOVA, Vesselin Marechki, président du parti Volonté, a estimé que le ghetto de roms au village de Voïvodinovo a été créé par le leader local de l’ORIM qui y logeait des roms qu’il obligeait de voter pour l’ORIM. Il a donc reproché au vice-premier ministre et ministre de la défense Krassimir Karakatchanov d’avoir dû demander la démolition du ghetto auparavant afin d’éviter les conflits ethniques. Il lui a également reproché d’avoir déclaré que des entretiens au sujet du prix des chasseurs F-16 ont été menés sans mandat de la part de l’Assemblée nationale. C’est pourquoi, le parti Volonté demandera la démission de ce vice-premier ministre à l’encontre de qui, selon M. Marechki, le parquet devrait même ouvrir une enquête. (tous media)

Europe

Réactions après la manifestation des transporteurs bulgares à Bruxelles

Au lendemain de la manifestation des transporteurs bulgares contre le « paquet mobilité » qui s’est déroulée hier à Bruxelles et du vote au sein de la commission du Transport du Parlement européen (PE), la nouvelle fait la une de toute la presse. « Les chauffeurs bulgares stoppent la discrimination de Bruxelles », note Troud sur un ton positif, alors que Sega et Mediapool parlent d’une « victoire à la Pyrrhus » et d’un « succès partiel et un choc de Bruxelles pour les transporteurs bulgares », respectivement. Les journaux sont pourtant d’accord sur le fait que le vote en séance plénière du paquet législatif a été reporté. Sega note que « dans cette dispute houleuse, les chefs des entreprises sont à la tête des protestations, et non pas les chauffeurs ordinaires » et que la Bulgarie n’a réussi qu’à « temporiser la procédure ».

Le premier ministre, Boïko Borissov, s’est entretenu aujourd’hui au téléphone avec le président du PE, Antonio Tajani, et a insisté : il souhaite que l’examen du paquet soit reporté à la prochaine législature. M. Borissov enverra de nouveau à Bruxelles le ministre des Transports, Rossen Jéliazkov, cette fois-ci pour présenter tous les arguments du gouvernement contre le paquet à M. Tajani et pour réitérer l’idée de reporter l’examen des dossiers, après les élections européennes.

De son côté, le président de la République, Roumen Radev, a envoyé une lettre de soutien aux demandes des transporteurs bulgares à M. Tajani, dans laquelle il insiste pour que leurs revendications soient examinées et que les amendements législatifs qu’ils proposent soient pris en compte. M. Radev note également que les propositions du paquet vont à l’encontre du marché unique et qu’elles feront que la Bulgarie fera face à de graves problèmes économiques. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 11/01/2019

Haut de page