Vendredi 11 mai

Politique

En vue de présenter ses initiatives législatives, le vice-premier ministre Valeri Simeonov a rencontré hier les chefs des groupes parlementaires du GERB et du PSB. L’amendement visant la limitation de la publicité des jeux de hasard, proposé par M. Simeonov, a été accueilli favorablement par M. Tsvetan Tsvetanov et par Mme Kornelia Ninova et sera soutenu lors de son examen en audience plénière. Par contre, l’idée de libéraliser le régime de l’interdiction de fumer a été rejetée. Toutefois, le BSP laissera un champ de manœuvre à ses députés qui pourront voter selon leur conscience lors de l’examen plénier du projet d’amendement. Par ailleurs, le vice-premier ministre n’envisage pas de rencontrer le groupe parlementaire du MDL « pour ne pas les légitimer en tant que force politique ». « Pour nous, c’est une structure mafieuse », a déclaré M. Simeonov qui est également président du parti Front pour le salut de la Bulgarie. (tous media)

« Durcissement du statu quo » : le bilan fait par l’hebdomadaire Capital à l’issue de la première année au pouvoir du troisième gouvernement Borissov. (Capital)

Energie

Une délégation de la Compagnie nucléaire nationale chinoise (CNNC) s’est rendue à Sofia pour des entretiens avec le vice-premier ministre Tomislav Dontchev et la ministre de l’énergie Temenoujka Petkova. La plus grande entreprise publique de l’industrie nucléaire en Chine a confirmé son intérêt à l’égard du projet de construction d’une centrale nucléaire à Belene. La partie bulgare a souligné que si le projet est débloqué, le gouvernement chercherait un investisseur stratégique par une procédure de concours. En outre, l’Etat n’octroierait pas de garanties ni s’engagerait à racheter sur le long terme l’énergie produite. (tous media)

Economie

Capital consacre son dossier de la semaine au retrait du marché bulgare de certaines grandes entreprises occidentales : « Pourquoi s’en vont les investisseurs étrangers ? » (Capital)

Que se passe-t-il avec la concession de l’aéroport de Plovdiv adjugée à un consortium bulgaro-chinois ? La signature du contrat est prévue pour début juin, informe Capital dans un article consacré à ce thème et intitulé « En attente de l’atterrissage des Chinois ». (Capital)

« D’ici la fin de l’année, les 170 sociétés faisant partie du cluster de l’industrie automobile pourront assembler leur première automobile à partir des pièces qu’elles fabriquent », déclare le ministre de l’économie Emil Karanikolov dans une interview-bilan consacrée au premier anniversaire du gouvernement. (24 Tchassa)

Le ministère de l’économie travaille sur la rédaction de modifications législatives visant à alléger le régime d’acquisition de terres agricoles par des étrangers. Un des amendements prévoirait que des entreprises européennes acquièrent des terres appartenant à l’Etat ou aux collectivités locales dans le cadre de projets d’investissement réalisés via l’Agence des investissements. Si le projet n’est pas mis en œuvre en l’espace de trois ans, l’Etat pourrait reprendre les terres acquises. (Sega, 24 Tchassa)

Media

Le Conseil pour les media électroniques a présenté hier son rapport annuel au Parlement. Le Conseil recommande que dans le portefeuille de son activité de contrôle (supervision des chaines radio et télévisées) soient également ajoutés les sites d’information. (tous media)

Le rapport du Conseil a provoqué un débat sur la liberté de la presse au Parlement. Le député GERB Toma Bikov a insisté à ce qu’il ne fallait pas faire confiance aux classements de Reporters sans frontières car ces derniers étaient « manipulateurs » (la Bulgarie est classée en 111e position). (tous media)

Europe

La presse bulgare rend compte de la remise du Prix international Charlemagne au président Emmanuel Macron. Les journaux soulignent également la présence du premier ministre bulgare à la cérémonie officielle ainsi que son entretien avec la chancelière allemande. M. Borissov a abordé la question des transporteurs routiers lors de son entretien avec Mme Merkel. Il a indiqué que le secteur des transports participe à hauteur de 15% au PIB et que la Bulgarie risque de perdre 16 milliards de leva par an si les nouvelles règles du Paquet mobilité sont adoptées. 100 000 ménages bulgares en seront touchés et les entreprises du secteur, qui sont pour la plupart des PME, seront amenées à la faillite. M. Borissov a également déclaré avoir soulevé cette question avec le président Macron et qu’ils s’étaient mis d’accord de l’examiner plus en détail par téléphone. Par ailleurs, Troud annonce, sans indiquer de date, qu’une rencontre est déjà prévue entre les associations des transporteurs bulgares et la commissaire européenne aux transports Violeta Bulc. (tous media)

Capital publie un article selon lequel une mobilisation de la position « contre » l’adhésion de la Bulgarie à la zone euro était observée. L’hebdomadaire a demandé à l’agence d’analyses des media Perceptica de faire une analyse sur les publications en ligne sur le sujet. Selon les résultats, 82% des publications analysées pendant les trois derniers mois étaient négatifs. (Capital)

Dernière modification : 11/05/2018

Haut de page