Vendredi 12 février

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 228 044 (+ 1 070 en 24h)
• Nombre de guérisons : 195 682 (+ 471 en 24h)
• Nombre de décès : 9 561 (+ 34 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 3 297 (dont 293 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrées : 71 123 (+ 4 960 en 24h)

Élections

Le PSB organisera un « référendum » interne pour décider des coalitions éventuelles après les élections

La présidente du PSB, Kornélia Ninova, proposera au Conseil national du parti d’organiser un « référendum interne » parmi les membres, afin de décider avec quels partis politiques les socialistes entreront en coalition après les élections législatives du 4 avril. K. Ninova a fait cette annonce après avoir déposé les documents d’inscription au scrutin dans la Commission électorale centrale. Interrogée à propos des partis avec lesquels le PSB n’entrerait pas en coalition, la présidente a répondu que cette décision ne relève que de ses membres. (24 Heures, Sega)

Politique

Les organisateurs de la marche « Loukov » voudraient respecter la tradition malgré la résistance des autorités bulgares

L’union nationale bulgare a confirmé devant le journal Dnevnik son intention d’organiser la marche en l’honneur du général controversé Hristo Loukov, considéré comme associé au nazisme. L’union envisage donc de respecter la tradition de la marche aux flambeaux, et cela malgré la résistance des autorités bulgares. Pour rappel, l’année dernière, la marche avait été interdite par la maire de Sofia, Yordanka Fandakova et pour la première fois les organisateurs n’étaient autorisés qu’à déposer des fleurs devant la plaque commémorative installée sur le mur de l’ancienne maison du général Loukov. D’habitude le déroulement de la marche suscite les critiques des organisations européennes et internationales ainsi que des ambassades, qui condamnent la tenue d’un tel événement. (Dnevnik)

Le parlement prolonge de deux ans le mandat de la Commission pour la protection de la concurrence

Comme annoncé, la majorité au parlement a mené à bout son intention de prolonger de deux ans le mandat de la Commission pour la protection de la concurrence qui devait expirer en juin 2021. Le projet de loi, proposé en décembre dernier par le gouvernement, en vue de transposer deux directives européennes en matière de concurrence, a été définitivement adopté, malgré les vives critiques du PSB. Parallèlement au prolongement de leur mandat actuel de cinq à sept ans, les membres de ce régulateur ont reçu la possibilité de briguer un deuxième mandat de sept ans. Toutefois, les députés du GERB ont renoncé à leur idée initiale de reconduction automatique du mandat des membres de la CPC. Capital rappelle que la commission actuelle a été composée en 2016, à l’issue de négociations sophistiquées entre les forces politiques, et que ses sept membres, dont la présidente Youlia Nenkova (GERB), sont des personnes aux attaches politiques et lobbyistes très prononcées.

Economie

Reprise du fonds de retraite NN par DZI

Le fonds universel de retraite NN, créé et détenu jusqu’à présent par NN Group (Pays-Bas), sera repris par DZI, appartenant à KBC Group (Belgique). Trois autres candidats ont été écartés : les banques UBB, DSK et Postbank, indique Capital. Le fonds NN gère des actifs à hauteur de 0,9 milliard d’euros et occupe des parts respectivement de 10,6% (retraites complémentaires obligatoires) et de 14% (retraites complémentaires volontaires) du marché. Son portefeuille sera cédé au groupe belge au prix de 77,7 millions d’euros, si l’opération est approuvée par la Commission pour la protection de la concurrence. (24 Heures, Capital)

Nouvelle mouture du Plan bulgare de relance et de résilience, proposée par le vice-premier ministre Tomislav Dontchev

L’hebdomadaire Capital propose une synthèse de la dernière mouture du projet bulgare de Plan de relance et de résilience, publiée sur le site nextgeneration.bg. Selon le journal, dans la nouvelle version de ce plan, qui prévoit à la clé l’absorption par l’économie bulgare de 12 milliards de leva, les montants initialement alloués aux différents secteurs ont été réduits afin d’inclure de nouveaux acteurs. Ainsi, les programmes qui perdent le plus d’argent, par rapport aux répartitions précédentes, sont ceux orientés vers l’efficacité énergétique des bâtiments, les personnes en situation défavorisée, les gares ferroviaires et les trains, et les réseaux de télécommunications. L’argent rogné sur ces programmes est réparti entre trois grands fonds, créés à cette occasion, d’aide directe aux entreprises, des programmes de développement d’infrastructures (gazières dont l’hydrogène), un dispositif de formations par vouchers et la construction d’une nouvelle ligne du métro de Sofia. (Capital)

Médias

Le Parquet de Sofia a refusé d’ouvrir une enquête sur l’interpellation violente du journaliste indépendant Dimitar Kenarov

Le parquet de Sofia a refusé d’engager une enquête au sujet des signalements de violence policière exercée à l’encontre de Dimitar Kenarov, interpellé par les forces de l’ordre le 2 septembre l’année dernière lors des manifestations antigouvernementales, auxquelles il participait en sa qualité de journaliste. L’Association des journalistes européens (AEJ) rappelle le cas de M. Kenarov, sévèrement battu, menotté et détenu par la police bulgare pendant plus de cinq heures, sans pouvoir joindre un avocat.

Selon les autorités bulgares, le journaliste n’aurait pas obéi aux ordres des policiers dont l’identité n’aurait pas pu être établie. Finalement aucune irrégularité n’a été constatée.

Reporters sans frontières (RSF) s’est de même indigné de cette décision et demande qu’une nouvelle enquête, indépendante et transparente, soit ouverte.

« RSF dénonce le refus de la police de Sofia d’examiner l’interpellation arbitraire et violente du journaliste, ainsi que le récit dystopique et absurde, digne de George Orwell, que servent les autorités, déclare le responsable du bureau UE/Balkans à RSF, Pavol Szalai. Une nouvelle enquête indépendante est nécessaire pour faire la lumière sur les faits et éviter que ces comportements envers les journalistes couvrant les manifestations soient tolérés par les autorités. » (Mediapool, rsf.org, aej-bulgaria.org)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 12/02/2021

Haut de page