Vendredi 12 mars

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 272 700 (+ 3 121 en 24h)
• Nombre de guérisons : 221 783 (+ 1 734 en 24h)
• Nombre de décès : 11 094 (+ 95 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 6 604 (dont 502 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 324 446 (+ 15 301 en 24h)

Le premier ministre Borissov ordonne la suspension temporaire de l’usage du vaccin d’AstraZeneca

Le premier ministre, Boïko Borissov, a ordonné la suspension de l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca jusqu’à ce que l’Agence européenne des médicaments confirme « par un avis écrit » son innocuité. Cette décision intervient après l’annonce selon laquelle la Bulgarie a reçu 31 200 doses du même lot de vaccins que celui qui aurait causé des thromboses chez deux personnes en Autriche. Pourtant, l’inspecteur général de santé, Pr Anguel Kountchev, a informé que 90% de ces doses ont déjà été administrées.

Événement de l’Institut français de Sofia

Du 11 au 31 mars, la 25è édition du Festival international du film de Sofia propose des projections à la fois en ligne et en présentiel, dans la salle « Slaveykov » de l’Institut français de Bulgarie.

Elections

Demandes d’ouverture de bureaux de vote à l´étranger : activité sans précédent des expatries bulgares

Les Bulgares à l’étranger se sont montrés très actifs dans le dépôt de demandes d’ouverture de bureaux de vote à l’étranger. La décision finale sur le nombre de ces bureaux sera prise le 13 mars par la Commission électorale centrale. Sur un total de plus de 87 000 demandes, le plus grand nombre a été enregistré en Turquie (20 854) et en Grande-Bretagne (16 159), pour lesquels la loi électorale bulgare limite le nombre des bureaux de vote à 35 au maximum, ainsi qu’en Allemagne (13 493), en Espagne (7743), aux Etats-Unis (5030), en France (1949), etc. Les media relèvent tout particulièrement la décision des autorités allemandes d’autoriser l’ouverture de 63 bureaux de vote dans 52 villes du pays. Une décision « sans précédent » étant donné qu’en 2017, l’Allemagne n’avait autorisé le vote que dans les emprises diplomatiques et consulaires, observe Sega. En 2017, lors des élections législatives, à l’étranger, 117 668 Bulgares ont voté, c’est-à-dire presque le triple des demandes déposées à cette époque (45 071). (tous media)

Justice

La Cour de justice l’Union européenne : « la procédure d’émission de mandats d’arrêt européens par la Bulgarie est en contradiction avec la législation européenne »

Les Etats membres de l’Union européenne pourraient ne pas exécuter les mandats d’arrêts européens émis par le Parquet bulgare. De fait, selon un arrêt de la Cour de l’UE ayant pour objet une demande de décision préjudicielle introduite par le tribunal d’instance de Westminster, Royaume-Uni, la législation bulgare relative à l’émission d’un mandat d’arrêt européen ne correspond pas aux standards établis en la matière au sein de l’UE. Selon la juridiction de renvoi, en droit bulgare, ni la décision du procureur ordonnant le placement en détention de la personne recherchée, ni le mandat d’arrêt européen émis par la même autorité dans le prolongement de cette décision, ne sont susceptibles d’un contrôle juridictionnel avant la remise de la personne recherchée. Ainsi la personne condamnée ou soupçonnée d’avoir enfreint la loi en matière pénale, n’a pas le moyen de faire appel de cette décision avant sa remise aux autorités bulgares. Selon la Cour européenne, les exigences inhérentes à la protection juridictionnelle effective dont doit bénéficier une personne faisant l’objet d’un mandat d’arrêt européen aux fins de poursuites pénales, ne sont pas remplies. La conséquence la plus importante, suite à la publication de cette décision, est le fait qu’elle constitue un fondement pour rejeter tous les mandats d’arrêts européens qui sont en suspens et qui ne sont pas encore exécutés. Par ailleurs, le Parlement, en période pré-électorale, ne fonctionne pas et ne peut donc amender la loi. Le Ministère de la justice a tout de même annoncé jeudi soir la création en urgence d’un groupe de travail ayant pour objectif la préparation d’un projet de loi en la matière. (Dnevnik, Capital, curia.europa.eu)

Transports

Le gouvernement prêt à signer un avenant avec le concessionnaire SofConnect de l’aéroport de Sofia en vue de reporter le paiement des redevances pour une période de dix ans

Le gouvernement s’apprête à signer, avant les élections, un avenant avec le concessionnaire de l’aéroport de Sofia, qui permettra de reporter la perception des redevances de la concession pour une période de dix ans. La raison en est l’épidémie de Covid-19 qui a mis en difficulté beaucoup d’opérateurs économiques. Hier, lors d’une conférence de presse, le ministre des Transports Rossen Jeliazkov a annoncé que la Commission européenne a déjà donné son feu vert pour la signature d’un tel avenant. Selon Bruxelles, il ne s’agit pas d’une aide d’Etat, mais de soutien aux entreprises dans le contexte de la pandémie, a précisé le ministre. A l’issue d’une procédure de coordination entre les ministères concernés, le projet d’avenant au contrat avec le consortium SofConnect, créé autour du fonds Méridiam, sera examiné par le Conseil des ministres.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 12/03/2021

Haut de page