Vendredi 13 octobre

Politique

Interview, hier soir, du président Roumen Radev sur BNT. « Il est difficile de cacher qu’il existe des tensions même si l’on interdit [aux partisans du GERB : allusion aux propos de B. Borissov] de prononcer le nom du président de la République », souligne d’emblée M. Radev. On a jeté contre la présidence toute une commission parlementaire, avec des insinuations de lobbysme et de corruption. Mais sans qu’on ose accuser directement le président parce qu’il n’y a rien dont on peut l’accuser, pas un seul centime, précise-t-il. Selon lui, les attaques contre la présidence se sont exacerbées parallèlement à son implication sur le dossier de la corruption.

« Je suis prêt à mettre au clair avec le premier ministre Borissov tous les problèmes dans nos relations, dans un entretien d’homme à homme », indique M. Radev tout en soulignant qu’il n’accepterait pas un entretien visant à garantir le « confort corruptionnel » du gouvernement.

La corruption est au centre de toutes les problématiques, mais jusqu’à présent le gouvernement n’a misé que sur la répression passive qui est sans effet. La confiscation des biens acquis du fait d’actes de corruption est nécessaire, mais ne suffit pas. Il faut entamer des poursuites pénales en cas de faits de corruption, actuels ou passés, précise le président de la République. (dnevnik.bg, mediapool.bg, Standart)

La Commission parlementaire de la défense a rejeté le veto opposé par le président Roumen Radev aux amendements à la loi sur les forces armées prévoyant l’audition par cette même commission des hauts officiers promus généraux par le président de la République. (Troud)

Sous l’intitulé « Le pouvoir en Bulgarie ne comprend pas la démocratie. Le premier ministre Borissov se comporte avec les médias comme avec un chien de compagnie qui joue le rôle d’intermédiaire entre le berger et le troupeau » Sega analyse les relations entre les gouvernants et les médias en Bulgarie. (Sega)

Capital consacre un dossier à la « main mise sur les chaînes de télévision » et conclut que la coalition entre le GuERB et Peevski s’attaque aux grandes chaînes de télévision qui sont parmi « les très peu nombreux îlots de liberté médiatique ». (Capital)

Dans le cadre d’une conférence de presse conjointe avec Moustafa Karadaïa, président du MDL, Hans van Baalen, président du parti Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe (ALDE), a réprimandé la participation des Patriotes unis au gouvernement. Pour sa part, M. Karadaïa a réitéré la demande de démission de Valéry Siméonov pour les menaces proférées à l’égard de la presse. (tous médias)

Justice

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a décidé hier d’entendre une deuxième fois Gueorgui Tcholakov, élu par le CSM au poste de président de la Cour administrative suprême (CAS), dont le décret de nomination n’a pas été signé par le président de la République, et de revoter sa candidature. Si sa candidature était soutenue par 17 des 25 membres du CSM, le président serait tenu de signer le décret de sa nomination. (tous médias)

Dix-neuf Irakiens ayant traversé clandestinement la frontière bulgaro-roumaine ont été condamnés à 10 mois de prison avec sursis avec un délai d’épreuve de trois ans. (tous médias)

Milen Vassilev, juge à la Cour d’appel de Sofia, chargé de l’affaire sur la faillite de la KTB dans le respect du principe de l’attribution aléatoire, a rendu public le fait que la présidente de la Cour d’appel de Sofia, Daniela Dontcheva, spécialisé dans le droit civil et non pas commercial, s’est réattribué l’affaire sur la KTB à elle-même de manière unilatérale et lui a attribué les affaires dont était chargé Stefan Grozdev, devenu membre du CSM. Dans cette lettre publique, M. Vassilev rappelle que ce n’est que l’Assemblée générale de la Cour qui peut décider de tels changements et que ces derniers n’interviennent que dans le respect du principe de l’attribution aléatoire. (tous médias)

Economie

L’économie bulgare vue de dehors : le point de vue de l’économiste turc Gultekin Isiklar. La Turquie reste le quatrième plus grand marché pour les exportateurs bulgares avec un volume de 2 milliards de dollars des marchandises exportées en 2016, ce qui équivaut à 8% du secteur d’exportation bulgare et à 3,6% du PIB national. Dans le même temps, les investissements turcs en Bulgarie se chiffrent à près de 2 milliards de dollars et 1 500 entreprises turques opèrent dans le pays. (Capital)

« Après l’intervention de Boïko Borissov, la licence d’exportation et les commandes de fabrication de l’entreprise Emko ont été débloquées, mais le cas est loin d’être élucidé » : le bilan dans l’Ikonomist de plusieurs mois de tensions entre le gouvernement et un fabricant d’armement. (Ikonomist)

Société

« On n’arrêtera pas l’islam radical avec des méthodes totalitaires » : entretien avec l’arabisant Tsvetan Teofanov sur l’islam radical, la formation des imams bulgares, le financement du culte musulman, etc. (Sega)

International

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a critiqué le « manque d’équilibre approprié entre langue officielle et langues minoritaires » dans la loi sur l’éducation récemment adoptée par le parlement ukrainien. Dans sa résolution, l’APCE recommande à l’Ukraine d’amender les textes et de mettre en place des moyens pertinents en vue de la formation des enfants issus des minorités. (Troud)

Europe

L’UE devrait pouvoir disposer de certains impôts des Etats membres susceptibles d’alimenter directement le budget européen et d’assurer suffisamment de ressources pour ses intiatives, a indiqué le président du Parti des socialistes européens (PSE), Sergueï Stanichev, lors de la présentation à Bruxelles de la nouvelle intitiative « Redémarrage de l’économie européenne ». (Douma)

Capital Daily et Ikonomist analyse la proposition de la Commission d’amendement des règles relatives à la collecte de la TVA au sein de l’Union.

Ikonomist publie l’interview de Mario Monti, ancien premier ministre, qui conseille la Bulgarie d’entrer dans l’ERM II mais de ne pas y rester comme dans une antichambre. (Ikonomist)

Dernière modification : 13/10/2017

Haut de page