Vendredi 15 décembre

Politique

Un débat chauffé à blanc a opposé hier au parlement gouvernement et opposition sur la proposition de la commission du budget et des finances de rejeter le veto opposé par le président de la République sur certains textes du budget 2018 de l’assurance-maladie. Arguant que, si adopté, le moratoire sur l’admission au remboursement de nouveaux médicaments privera les citoyens d’accès à des thérapies performantes et, donc, de droit à la vie, les socialistes ont annoncé qu’ils saisiront la Cour constitutionnelle. Finalement, le veto présidentiel a été rejeté avec 126 voix « pour » et 95 « contre. (tous médias)

Une interview du vice-premier ministre Valeri Simeonov sur la chaîne BIT a mis de l’huile sur le feu sur le thème « Bansko ». « Borissov m’a roulé dans la farine ! Je ne veux plus le voir ! », a lâché M. Simeonov cachant mal sa déception du passage ajourné en Conseil des ministres de ses propositions d’amendement du contrat du concessionnaire Yulen qui ouvriront la voie à la construction d’un deuxième téléférique à Bansko. La semaine dernière, M. Borissov avait demandé l’ajournement de la prise de décision sur cette question pour que les différentes parties prenantes (l’Etat, les collectivités locales et les associations écologistes) puissent trouver un consensus. Accusant le premier ministre de sabotage, M. Simeonov a juré d’attendre encore un peu, jusqu’au 28 décembre, [date à laquelle, selon lui, M. Borissov a promis de faire entrer ce point dans l’ordre du jour du Conseil des ministres] : « Le 28 est une date cruciale, une date très importante et c’est le 28 que je vais vous dire ce que je vais faire ». (tous médias)

La réaction de M. Borissov est venue depuis Bruxelles : « J’ai du respect pour mes adjoints, nous avons signé un accord [de coalition] et, moi, je le respecte ». Le thème de la concession devrait être soulevé après l’adoption du nouveau plan de gestion du parc naturel du Pirin ; mais la construction d’un deuxième téléférique ne figure ni dans le contrat de concession, ni dans le plan de gestion, a précisé le premier ministre en ajoutant que la coalition gouvernementale était plus forte que jamais. (tous médias)

« Dix ans de sabotage du tourisme bulgare d’altitude : c’est inadmissible ! » interview du vice-premier ministre Valeri Simeonov. Bilan et historique du problème de l’extension de la zone de ski à Bansko dans les hebdomadaires Capital et Ikonomist. (Troud, Capital, Ikonomist)

Sotir Tsatsarov, procureur général, a adressé une lettre au parlement en demandant que les commissions parlementaires respectivement sur le contrôle de l’utilisation des techniques spéciales d’enquête et sur l’ordre intérieur se réunissent avec tous les membres du Bureau national sur le contrôle de l’utilisation des techniques spéciales d’enquête en la présence des chefs de l’Agence d’Etat des opérations techniques (DATO) et de l’Agence d’Etat de sécurité nationale (DANS), afin d’examiner la question relative aux irrégularités prétendument commises (selon Boïko Rachkov, directeur dudit Bureau) par le parquet et la DANS en matière d’utilisation des techniques spéciales d’enquête. (tous médias)

Ikonomist analyse le rapport relatif au fonctionnement du Bureau sur le contrôle de l’utilisation des techniques spéciales d’enquête rendu par le chef de ce Bureau, Boïko Rachkov, devant le parlement ainsi que le conflit qui oppose depuis 2015 M. Rachkov à M. Tsatsarov.

Les hebdomadaires Capital et Ikonomist, qui consacrent des articles à la prise de mesures conservatoires à l’égard des biens de l’homme d’affaires et propriétaire du groupe de presse Economedia, Ivo Prokopiev, par la Commission de confiscation des biens acquis de manière illégale, analysent les arguments de cette Commission et concluent qu’elle a abusé de ses pouvoirs. (Capital, Ikonomist)

Économie

La presse bulgare cite le journal turc « Haberturk » qui annonce que le projet de construction du gazoduc Turkish Stream a changé à la suite de la remise en cause du Traité de Lausanne par la Turquie. Le gazoduc ne passera plus par la Grèce mais par la Bulgarie pour acheminer le gaz vers la Roumanie, la Hongrie et l’Autriche. Sega cite Boïko Borissov qui précise qu’une interconnexion entre la Turquie et la Bulgarie est en cours de construction et sera prête d’ici le 1er juillet 2018. (tous médias)

Défense

« Ailes fatiguées » : la dépendance de l’armée de l’air bulgare vis-à-vis de la Russie augmente et l’acquisition d’un nouveau type d’avion de chasse semble reportée sine die. Le point de vue désabusé d’Ikonomist sur la décision du ministre de la défense Krassimir Karakatchanov de faire réparer en Russie les anciens chasseurs MiG-29. (Ikonomist)

Interview avec le général Petr Pavel, chef du Comité militaire de l’OTAN : « Dans un avenir plus lointain, nous pourrons atteindre des forces de l’air intégrées sur l’ensemble du territoire de l’OTAN ou, au moins, sur une bonne partie de celui-ci ». (Capital)

Europe

En marge de sa participation au Conseil européen, Boïko Borissov, premier ministre, a déclaré devant la presse que « l’UE doit avoir une forte politique étrangère dans la mesure où ce sont actuellement Trump, Poutine et la Ligue arabe qui prennent les décisions et c’est à nous d’assumer ensuite les conséquences. « La Bulgarie, doit-elle accueillir les 20-30 000 migrants en raison des guerres qu’ils mènent », s’est-il interrogé en recommandant que les frontières extérieures de l’UE soient fermées et que les mesures ne prévoient d’accueillir au sein de l’UE que ceux qui fuient la guerre et non pas les migrants économiques. (tous médias)

« N’attendons pas qu’un autre orage s’abatte sur nous » : article signé Jean-Claude Juncker, spécialement pour l’hebdomadaire Capital, sur ce que l’UE peut et doit faire dans l’immédiat afin de préparer son avenir. (Capital)

« Dix ans d’appartenance de la Bulgarie à l’UE » : Capital dresse le bilan en faisant valoir les progrès réalisés dans tous les domaines de l’économie, mais en parlant aussi des échecs visibles au niveau de la politique régionale, des ressources humaines et des réformes structurelles. (Capital)

Capital consacre un dossier aux défis que la Présidence bulgare du Conseil à l’UE aura à relever. (Capital)

Balkans

71 524 citoyens macédoniens ont obtenu des passeports bulgares depuis 2001, dont 1 184 en 2017, a indiqué la vice-présidente de la République Iliana Yotova lors de sa visite en Macédoine. La Bulgarie œuvrera à l’allègement de la procédure d’attribution de nationalité bulgare, a-t-elle souligné dans le cadre de ses rencontres avec des ressortissants du pays. Dans ses entretiens avec le premier ministre Zoran Zaev et le président du parlement Talat Xhaferi, Mme Yotova a relevé l’importance exclusive du traité de bon voisinage signé entre les deux pays lequel, selon les assurances de ses interlocuteurs, sera soumis à ratification en janvier prochain. (Standart, Troud)

Dernière modification : 15/12/2017

Haut de page