Vendredi 15 mars

Politique

Marechki et Volonté : marche arrière

Quelques heures après avoir annoncé hier la sortie du parlement des députés du groupe parlementaire de Volonté, Vesselin Marechki a apporté quelques précisions. Dans deux interviews de télévision, il a évoqué des entretiens avec le GERB, fixés pour mercredi prochain, qui devraient orienter la décision de son parti. « Nous ne sommes pas des flambeurs politiques », a déclaré M. Marechki en soulignant que son parti ne veut pas pousser le pays, par quelque geste que ce soit, vers le désordre et le chaos. L’agenda de ses entretiens avec le GERB reste inconnu, mais ce matin, les députés de Volonté ont volé au secours de la majorité et se sont enregistrés pour la séance plénière, assurant ainsi le quorum requis d’au moins 121 parlementaires. Le président du groupe parlementaire du GERB Tsvetan Tsvetanov a expliqué pour sa part que M. Marechki avait demandé un entretien sur la mise en œuvre du programme gouvernemental. « Volonté, qui ne participe pas au gouvernement, veut s’assurer que notre gouvernement saura réaliser les priorités qui nous restent pour les deux prochaines années », a-t-il ajouté. (tous media)

La situation des droits de l’homme en Bulgarie d’après le 43ème rapport du Département d’Etat des Etats-Unis

Le 43ème rapport annuel du Département d’Etat des Etats-Unis sur les droits de l’homme rend compte de la situation en Bulgarie. Selon ce rapport, les principaux problèmes que rencontre la Bulgarie en matière de droits de l’homme sont liés à i) la maltraitance physique de détenus et de prisonniers de la part des agents publics, ii) les mauvaise conditions de vie dans les prisons et les lieux de détentions, iii) la corruption, l’inefficacité et l’absence de transparence au sein du système judiciaire, iv) le mauvais traitement des migrants et des demandeurs d’asile, v) la corruption au niveau de tous les échelons gouvernementaux et vi) la violence à l’égard des minorités ethniques. Bien que les auteurs du rapport notent l’existence de garanties légales de la liberté de la presse et le respect de celles-ci par le gouvernement, ils considèrent que l’articulation de la pression de la part de sujets politique et économique avec le renforcement de la concentration de la propriété des media a porté de graves atteintes au pluralisme des media. (24 tchassa)

Statistiques de l’INS sur le montant des pensions de retraite en Bulgarie

Selon les statistiques de l’Institut national de la statistique (INS), plus d’un million de Bulgares touchent une pension de retraite inférieure ou égale à 207 leva par mois. Environ 644 000 retraités touchent entre 300 et 450 leva, alors que seuls 94 000 touchent le montant maximal de 800 à 910 leva. Le quotidien 24 Heures y consacre sa une. (tous media)

Migration

Baisse des demandes d’asile en Bulgarie

En 2018, la Bulgarie a enregistré 29% de moins de demandes d’asile par rapport à 2017, indiquent les données d’Eurostat. Sur les 2 465 demandeurs, la majeure partie étaient des originaires d’Afghanistan (43%), d’Irak (25%) et de Syrie (20%). La Bulgarie a reçu au total 0,4% des demandes déposées au niveau européen. A titre de comparaison, en 2018, les Etats membres qui ont enregistré le plus grand nombre de candidats à l’asile étaient l’Allemagne (161 900), la France (110 500), la Grèce (65 000), l’Espagne (52 700, soit une augmentation de 60% par rapport à 2017), l’Italie (49 200, soit une diminution de 61% par rapport à 2017) et la Grande-Bretagne (37 300). (dnevnik.bg)

Élections européennes

Le président du PPE appelle la droite bulgare à présenter un front commun

Le président du Parti populaire européen, Joseph Daul, a envoyé une lettre aux partis politiques bulgares qui sont membres du PPE pour les exhorter à présenter un front commun lors des prochaines élections européennes. Les quatre partis concernés sont le GERB, l’Union des forces démocratiques (UFD), les Démocrates pour une Bulgarie forte (DBF) et le Mouvement Bulgarie aux citoyens (MBC). Le DBF a refusé cette proposition, évoquant « le soutien de Borissov au premier ministre hongrois Viktor Orban », ainsi que « la ligne prorusse que le GERB maintient durablement ». De son côté, le président du MBC dit « ne pas voir de possibilité de participation commune avec le GERB », citant le populisme, la corruption et la violation de la liberté d’expression. L’UFD n’a pas de position officielle pour l’instant, le parti ayant convoqué une réunion aujourd’hui pour décider s’il entrera en coalition. (24 Heures, Sega)

Transports

7 milliards de léva pour les autoroutes en Bulgarie du Nord

Près de 7 milliards de léva seront investis au cours des prochaines années pour la construction de nouvelles routes en Bulgarie du Nord, selon ce qu’a dit le président de l’Agence de l’infrastructure routière, Gueorgui Terziyski. Il a précisé que cet argent sera utilisé pour finaliser l’autoroute Hémous, ainsi que pour financer la construction d’une autoroute reliant Véliko Tarnovo et Roussé, la route Vidin-Botevgrad, la route de contournement de Gabrovo et le tunnel sous le sommet de Chipka. (24 Heures)

La France en Bulgarie

Interview de l’Ambassadeur de France pour la BNR

Sous le titre « Les élections les plus importantes dans l’histoire de l’UE sont à venir », 24 Heures reprend l’entretien, diffusé hier à la radio nationale BNR, de l’ambassadeur de France, Eric Lebédel. L’article évoque notamment les propos de l’Ambassadeur au sujet de la tribune du président Macron, y compris en ce qui concerne les propositions de remettre à plat l’espace Schengen et de créer des forces sanitaires européennes, ainsi que le Brexit.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 18/03/2019

Haut de page