Vendredi 16 octobre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 27 507 (+ 914 en 24h)
• Nombre de guérisons : 16 678 (+ 189 en 24h)
• Nombre de décès : 944 (+ 15 en 24h)

Le ministre de la Santé recommande d’éviter les déplacements dans deux régions

Le ministre de la Santé, Kostadin Anguelov, a recommandé d’éviter les déplacements dans les régions de Blagoevgrad et de Targovichté, en raison du nombre élevé de cas de Covid-19. Les deux régions ont été placées en zone rouge, car elles ont enregistré plus de 120 cas sur 100 000 personnes au cours des 14 derniers jours (voir carte ci-dessous). Les événements de masse sont interdits dans la région de Targovichté, où les hôpitaux font face à une surcharge d’activité, pas pour l’instant dans celle de Blagoevgrad.

Le ministre a informé hier que 19% des lits réservés aux cas légers de Covid-19 dans les hôpitaux sont occupés, contre 6% pour les cas en soins intensifs. Enfin, il a réitéré que des mesures de confinement ne sont pas prévues, mais que les autorités renforceront le contrôle sur le respect des mesures actuellement en vigueur. (tous médias)

JPEG

Politique

Le procureur général rend compte de l’activité du Parquet ; l’opposition au parlement demande sa démission

Après la présentation avant-hier en commission parlementaire du rapport d’activité du Parquet, celui-ci a été soumis à l’examen de l’ensemble des députés. Pendant une heure, le procureur général Ivan Guechev a répondu à des questions venant exclusivement du PSB. Lors de cette première procédure extraordinaire de « reddition de comptes » par le chef du ministère public, initiée par le PSB, les seuls députés à poser des questions étaient les socialistes. M. Guechev a répondu (ou a essayé de ne pas répondre, selon l’opposition) aux questions concernant l’enrichissement surprenant du député MDL Delian Peevski à la suite de la faillite de la banque KTB, de l’absence de progrès sur des affaires sensibles, liées à des scandales de corruption aux niveaux élevés du pouvoir, etc. Soulignant, à plusieurs reprises, qu’il ne se laisserait pas prendre à des jeux politiques et que les accusations d’un procureur général « sans contrôle » n’étaient qu’un mythe, M. Guechev a réitéré ses déclarations d’hier selon lesquelles le Parquet fait bien son travail (baisse des escroqueries téléphoniques, baisse du nombre des vols, enquêtes ouvertes sur plusieurs affaires de corruption, etc.) et que toute évocation d’une approche « deux poids deux mesures » de la part du procureur général est déplacée. Finalement, le rapport du Parquet a été adopté avec les voix du GERB, des Patriotes unis et du MDL. Mécontent, le groupe du BSP a demandé la démission de M. Guechev.

Justice

La cour administrative de Sofia annule une décision de saisie préliminaire sur une entreprise de Vasil Bozhkov

La Cour administrative de Sofia a annulé l’ordonnance de saisie préliminaire (sur des comptes et des dépôts bancaires, des effets personnels, des sommes dans des comptes fiduciaires ainsi que sur 16 véhicules) infligée par l’Agence des recettes le 11 mars 2020 visant à garantir le paiement d’une créance publique à hauteur de 273 150 550 leva par l’entreprise « New Games », propriété de l’homme d’affaire Vassil Bozhkov. Selon les juges, lors de l’adoption de cette ordonnance, les normes du Code de procédure fiscale et sociale ont été enfreintes. La Cour estime en effet que le directeur de l’Agence nationale des recettes-Sofia n’a pas examiné le recours introduit par l’entreprise New Games. Or la procédure de saisie doit être précédée par un acte constatant la créance tandis qu’un tel acte n’a pas été émis. Enfin, les véhicules ont été saisis sans que les autorités aient fourni de preuves ni de leur valeur et ni de leur propriétaire. (Sega)

Balkans

Après une pause de dix mois, la commission historique bulgaro-macédonienne se réunit de nouveau

Dix mois après la suspension de ses travaux à la demande de la partie macédonienne, la commission mixte créée entre la Bulgarie et la Macédoine du Nord en vue de résoudre les dissensions historiques et de modifier en conséquence les manuels d’histoire, se réunit de nouveau les 15 et 16 octobre, à Skopje. Les attentes de la partie bulgare, exprimées par le premier ministre Borissov lors de son entretien dernier avec le ministre macédonien des Affaires étrangères, Bujar Osmani, sont qu’un rapprochement mutuellement acceptable des positions soit atteint avant le 10 novembre prochain, date du sommet européen, organisé dans le cadre du processus de Berlin. D’autre part, l’Allemagne souhaite que les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord soient ouvertes avant la fin de sa présidence du Conseil de l’UE.

Parmi les questions les plus sensibles sur lesquelles la commission aura à se pencher figurent l’identité nationale du révolutionnaire Gotsé Deltchev (1872-1903), les soulèvements populaires de Peter Delian et Gueorgui Voïteh (XIe s.) ; la confirmation définitive des conclusions atteintes sur le roi Samuel (Samouïl, Xe s.), etc. Daniel Vatchkov, directeur de l’Institut bulgare d’études historiques auprès de l’Académie bulgare des sciences et membre de la commission mixte, s’est dit sceptique quant aux chances de progrès tangible dans les délais indiqués, écrit Dnevnik.

Ce matin, le président de la République Roumen Radev a de nouveau indiqué que dans les relations avec la Macédoine du Nord, « aucune compromission n’est possible avec l’histoire, l’identité, la langue, les revendications de minorités nationales ». Soulignant que les membres bulgares de la commission mixte sont des historiens émérites et qu’il n’a le moindre doute dans leurs qualités professionnelles et volonté de défendre la vérité historique, le président Radev a précisé que son message est avant tout adressé aux politiciens, qui doivent enfin trouver une solution politique dans l’esprit des principes de bon voisinage, et que c’est en premier lieu une responsabilité du pays candidat à l’adhésion.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 19/10/2020

Haut de page