Vendredi 18 mai

Politique

Sous l’intitulé « La lutte pour les millions faciles » Capital consacre une analyse aux amendements proposés par le vice-premier ministre Valery Simeonov en vue de réduire la publicité et les lieux de vente de billets de loterie qui visent à mettre en place une politique de l’Etat dans ce domaine mais se heurtent à l’opposition de la part de la Confédération des employeurs et des industriels en Bulgarie (KRIB), de l’Association des opérateurs audiovisuels, de l’Union de football bulgare et de plusieurs équipes de football ainsi que de l’Organisation des plus importants média électroniques en Bulgarie. (Capital)

Transports

Des représentants du nouveau concessionnaire chinois de l’aéroport de Plovdiv, HNA Group, se sont rendus à Plovdiv où ils ont été accueillis par le maire Ivan Totev et le gouverneur régional Zdravko Dimitrov. Ils ont présenté les plans de HNA d’élargir la piste et les infrastructures aéroportuaires en vue de développer une plateforme dotée de terminaux pour passagers et fret. Le maire Ivan Totev a exprimé pour sa part le souhait de la ville que des vols civils vers la Chine soient développés. (24 Tchassa)

Environnement

Le conseil municipal de Sofia a approuvé hier la conclusion d’un emprunt de 128,5 millions de leva pour l’achat d’une installation de production d’électricité et de chaleur à partir de déchets incinérés. Ce montant ne représente que 41% du coût du projet qui sera cofinancé par le programme opérationnel de l’environnement. Le projet lui-même, qui date depuis plus de deux ans et reste très controversé, a de nouveau suscité une vive polémique et n’a été soutenu que par les conseillers municipaux du GERB et une partie du Bloc réformateur. (tous media)

Media

Sega consacre deux pages à la conférence internationale dédiée à la liberté des media et au pluralisme qui a eu lieu mercredi dernier à Sofia. L’événement a été organisé par l’Union des éditeurs en Bulgarie, Reporter sans frontières, le Centre européen pour la liberté de la presse et des media et l’Organisation des media pour l’Europe du Sud-Est. A l’issue de la conférence une déclaration a été adoptée. Le texte est publié aujourd’hui dans l’hebdomadaire Capital sous le titre « Comment réparer des media brisés ». (Sega , Capital)

Europe

Le sommet UE-Balkans occidentaux qui s’est tenu hier à Sofia est largement couvert par tous les media : la plupart des journaux consacrent leurs unes à l’évènement et plusieurs pages dans le corps du journal. Les chaines de télévision y ont consacré hier plusieurs émissions spéciales et ont diffusé en direct, partiellement, certaines des conférences de presse qui ont été données par les leaders européens, y compris celle du Président français Emmanuel Macron. (tous media)

Le sommet à Sofia, titre en une 24 tchassa avec une photo d’Emmanuel Macron, Angela Merkel et Theresa May, qui ont marché ensemble sur le Pont des amoureux et ont été accueillis près du NDK par Boïko Borissov. (24 tchassa)

Deux entretiens bilatéraux qui ont eu lieu dans le cadre du sommet sont qualifiés par les media d’« historiques » : celui entre les présidents de la Serbie et du Kosovo et celui entre les premiers ministres de l’ARYM et de la Grèce. Zoran Zaev a annoncé qu’une décision sur le nom de l’ARYM a été prise ; Alexis Tsipras a tout de même souligné qu’il restait encore à faire et a annoncé une nouvelle réunion au début du mois de juin. (tous media)

Les media citent également un résumé de la conférence de presse de la chancelière allemande. L’accent est mis sur ses propos concernant l’adhésion possible en 2025 des pays des Balkans occidentaux, à condition qu’ils soient des Etats de droit. Mme Merkel a également souligné que l’UE resterait dans l’accord avec l’Iran malgré le retrait des Etats-Unis. (tous media)

Lors d’une conférence de presse conjointe des présidents du Conseil de l’UE, de la Commission européenne et du Premier ministre bulgare à l’issue du sommet, Donald Tusk a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de plan B pour les Balkans, qui étaient une partie intégrale de l’Europe. Boïko Borissov a fait de son côté une comparaison entre les pays des Balkans occidentaux et la Roumanie et la Slovaquie : « Si tous les pays des Balkans occidentaux n’étaient qu’un seul Etat, leur économie aurait eu la taille de l’économie de la Slovaquie et une population moins nombreuse que celle de la Roumanie. Est-ce ceci qui fait peur à l’UE ? », a demandé le premier ministre bulgare. (tous media)

La presse rend largement compte de la conférence de presse du président Macron à l’issue du sommet UE-Balkans occidentaux et de ses propos à la presse à son arrivée au sommet et publient des prises de vue officielles de son arrivée à pied au Sommet en compagnie de la première ministre du Royaume-Uni Theresa May et de la chancelière Angela Merkel. Ils rendent également compte de sa conférence de presse et publient une photo prise par un paparazzi à la terrasse de l’hôtel Hilton où il s’entretenait tardivement avec Boïko Borissov, Angela Merkel et les ministres bulgares des finances et des transports. Plusieurs média mettent en une le soutien à l’adhésion de la Bulgarie à la zone euro par la France, alors que d’autres mettent l’accent sur la volonté du président Macron de parvenir à un compromis sur les amendements proposés au Paquet Mobilité, afin de tenir compte des particularités du secteur des transports en Bulgarie. 24 tchassa consacre une page à la conférence de presse du président Macron en y abordant le bilan du sommet fait par le président et ses réponses aux questions posées concernant notamment l’adhésion de la Bulgarie à Schengen, à l’antichambre de la zone euro (MCE2), les conséquences du retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien sur les sociétés européennes ainsi que la situation à Gaza. Certains media dont Sega citent Politico qui considère que les déclarations du président Macron sur la perspective européenne des pays des Balkans occidentaux constituent une « douche froide » pour leur espoir d’adhérer à l’UE. (tous media)

La journée d’hier était également marquée par les manifestations de protestation des routiers bulgares contre les nouvelles règles du Paquet mobilité. A Sofia et dans plusieurs autres villes (Assenovgrad, Bourgas, Plovdiv, Petritch, Roussé, Vidin…), des centaines de poids lourds étaient stationnés à l’entrée des villes ou le long des grandes artères, avec des slogans « Ne tuez pas le secteur des transports », « Ne divisez pas l’Europe », « L’Europe à deux vitesses », etc. A Sofia, un défilé de transporteurs a traversé à pied le centre-ville pour aller jusqu’au NDK, au moment où le sommet UE-Balkans occidentaux s’y tenait. Un porte-voix dans les mains, le ministre des transports Ivaïlo Moskovski s’est dit optimiste que les propositions bulgares seraient prises en compte. Il a assuré les protestataires que s’ils veulent aller protester à Bruxelles, il sera l’un d’eux. Le premier ministre Borissov, intervenant lui aussi sur le sujet devant des journalistes, avant le début du sommet, a expliqué que lui et les ministres avait présenté tous les arguments bulgares lors d’un « dialogue maximal » avec le président Macron et la chancelière Merkel, dans la nuit de mercredi à jeudi. (tous media)

« Le portier impuissant de l’Europe » : sous ce titre le journal allemand Handelsblatt publie un commentaire sur les efforts de la Bulgarie à faire entrer les pays des Balkans occidentaux dans l’UE. Bien qu’avoir de nouveau soulevé le thème de l’élargissement de l’UE, ce qui est le grand mérite de la présidence bulgare, le premier ministre Borissov, tel un portier, reste impuissant devant le manque d’enthousiasme manifesté par plusieurs Etats membres sur ce thème, indique le journal. (dnevnik.bg)

Dernière modification : 22/05/2018

Haut de page