Vendredi 18 octobre

Elections municipales

Les enjeux nationaux d’un scrutin local

Toutes les analystes s’attendent, ce week-end, à un recul du GuERB, au moins dans certaines régions sans croire à une véritable chutte de ce parti, au pouivoir depuis une décennie. Le PSB, son principal opposant, fragilisé par ses divisions internes, ne constitue pas une alternative.

La bataille pour la mairie de Sofia focalise l’attention mais, dans les petites villes, plusieurs partis politiques moins connus ont de vraies chances de succès. L’important sera surtout de vérifier la solidité du gouvernement au pouvoir et l’existence de ses successeur potentiels. (Capital)

Cybersécurité des élections

La vice-première ministre Mariana Nikolova a demandé que tous les serveurs, ordinateurs et périphériques des institutions publiques soient déconnectés à partir de 18h aujourd’hui et ce, jusqu’à 9h du lundi prochain, afin de prévenir toute tentative de hacking des systèmes d’information qui viserait à influencer le processus électoral. (Douma)

Énergie

L’achat de CEZ par Eurohold bloqué

La Commission de la Concurrence (CPC) s’est opposée à la reprise des actifs bulgares de la société tchèque d’électricité, CEZ, par la holding bulgare Eurohold. La CPC craint que celle-ci, qui possède une société d’assurance, n’abuse d’un avantage sur le marché libre de l’énergie électrique, envers des concurrents contraints de contracter des assurances sur base commerciale. La décision peut faire l’objet d’un appel dans les deux semaines. (tous médias)

Justice

Ivan Guechev, élu procureur général

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a élu hier Ivan Guechev, unique candidat, aux fonctions de procureur général. Sa candidature a recueilli 20 voix mais s’est heurté à celles du Président de la Cour suprême de cassation Lozan Panov et de trois membres du collège des juges (Atanaska Dicheva, Olga Kerelska et Krassimir Chekerdjiev). La juge Tsvetinka Pachkounova était pour sa part absente. La décision du CSM a été transmise au Président de la République qui doit signer le décret de nomination (aucun délai n’est fixé pour cette formalité) mais la Constitution ne permet pas vraiment au Chef de l’Etat de s’y opposer.

L’élection d’Ivan Guechev a eu lieu sur fonds de manifestations et contre-manifestations, lesquelles ont bloqué le centre-ville dont la circulation y est restée perturbée jusqu’à 7h00 du matin. (tous media)

Dernière modification : 25/10/2019

Haut de page