Vendredi 20 mars

Coronavirus

Le bilan des personnes contaminées en Bulgarie est de 112 cas (18 nouveaux). Le nombre des régions contaminées s’étend : Sofia, Blagoevgrad, Bourgas, Gabrovo, Lovetch, Montana, Pernik, Plovdiv, Smolian, Varna, Veliko Tarnovo…

Selon des statistiques, présentées par le ministre de l’Intérieur Mladen Marinov, 4 630 personnes ont été soumises à un confinement obligatoire pour une période de 14 jours. 37 enquêtes ont été ouvertes pour non-respect de règles d’isolement obligatoire.

Le réseau d’hôpitaux réservé au traitement des patients au Covid-19 sera élargi, afin de pouvoir répondre à l’extension géographique de l’épidémie. Par ailleurs, le gouvernement a débloqué 100 000 tonnes d’alcool des stocks de crise, qui seront utilisées pour la fabrication de produits désinfectants.

Dans une déclaration envoyée au président de la République, aux chefs du gouvernement et du parlement, ainsi qu’au procureur général, la branche de Sofia de l’Ordre des médecins a demandé des mesures plus restrictives, afin d’endiguer l’épidémie de coronavirus. Soulignant qu’« il faut protéger les citoyens contre eux-mêmes », ces médecins réclament la mise en place d’un confinement obligatoire et la restriction stricte des entrées et des sorties de Sofia.

La Bulgarie interdira les exportations de médicaments à base de quinine, et des mesures seront prises pour la fabrication de tels médicaments par des entreprises pharmaceutiques bulgares (communiqué du centre de presse gouvernemental). Le premier ministre Borissov, qui entretient des contacts réguliers avec son homologue chinois Li Keqiang, s’est par ailleurs informé des possibilités d’importation de l’antipaludique Chloroquine qui, d’après des chercheurs chinois, permettrait de traiter efficacement le Covid-19.

La Poste bulgare suspend ses services d’envoi de lettres recommandées et de colis vers l’étranger, car les transports aériens et terrestres sont annulés ou fortement perturbés. (tous media)

Economie et finances

La Banque nationale de Bulgarie a décidé d’appliquer un paquet de mesures à hauteur de 9,3 milliards de leva, visant à protéger les banques dans les conditions de l’épidémie de coronavirus. Parmi les principales mesures, orientées vers le renforcement du capital et de la liquidité des banques, figurent la capitalisation de l’ensemble des bénéfices (1,6 milliards de leva), la suppression des augmentations prévues du tampon anticyclique pour 2020 et 2021 (0,7 milliards de leva), l’augmentation de la liquidité des banques par une réduction des expositions des banques à l’étranger (7 milliards de leva).

Le GERB a proposé hier de nouveaux amendements au projet de loi, adopté mercredi en première lecture au Parlement, sur les mesures à appliquer durant l’état d’urgence. Ces mesures ont provoqué une vague de protestations de la part d’organisations patronales et entreprises. Il s’agit, entre autres, de la proposition de la présidente de la commission du budget et des finances, Menda Stoyanova, de permettre aux services des impôts de calculer d’office les acomptes dus sur l’impôt sur les sociétés pour 2020, sur la base de la moitié du bénéfice enregistré en 2018. Actuellement, les acomptes sont calculés par les entreprises elles-mêmes, sur la base de leurs prévisions pour l’année en cours. Dans une déclaration aux media, l’Association des organisations patronales bulgares a qualifié de « tentative de génocide » l’idée d’imposer des entreprises, qui luttent pour éviter la faillite, sur leurs bénéfices de 2018.

Media

L’agression dont a été victime il y a quelques jours le journaliste d’investigation et éditeur en chef de l’hebdomadaire 168 Heures, Slavi Anguelov, fait l’objet de nombreuses publications et de déclarations de soutien. Sévèrement battu par deux inconnus devant son domicile, M. Anguelov est actuellement hospitalisé avec des fractures et de multiples traumatismes. Un article dans Dnevnik recense les nombreuses agressions contre des journalistes bulgares, restées non élucidées. (dnevnik.bg)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 20/03/2020

Haut de page