Vendredi 20 novembre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 114 435 (+ 3 899 en 24h)
• Nombre de guérisons : 33 327 (+ 847 en 24h)
• Nombre de décès : 2 649 (+ 119 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 5 878 (dont 344 en réanimation / soins intensifs)

90% des amendes pour non-respect du port du masque ont été annulées par les tribunaux

Une étude réalisée par l’avocate Sylvia Petkova sur 125 jugements rendus par les tribunaux révèle que ces derniers ont annulé environ 90% des amendes imposées pour non-respect du port obligatoire du masque. Les raisons les plus fréquentes pour l’annulation des amendes sont liées à i) des vices de procédure (dont une description imprécise des faits et des circonstances, une qualification juridique erronée, l’imposition d’une amende après l’annulation de l’ordonnance du ministre de la Santé, etc.), ii) des contradictions avec les fins de la loi et iii) des cas jugés comme insignifiants. Me Petkova explique l’annulation de la majorité des amendes par l’incapacité des organes chargés du contrôle de dresser des actes de contravention conformes aux règles. L’avocate conclut qu’il y a une « tendance préoccupante » de « chaos juridictionnel en raison de l’absence d’une stratégie d’ensemble, liée à l’adoption réfléchie de mesures antiépidémiques effectives, et surtout légitimes », ce qui risque d’encourager le non-respect des mesures antiépidémiques. (Dnevnik)

Santé

L’hypertension, l’obésité et le tabagisme touchent une grande partie des Bulgares

L’hypertension est la maladie chronique la plus répandue parmi les Bulgares : 29.7% des personnes âgées de plus de 15 ans en souffrent, dont 32.8% des femmes et 26.5% des hommes. C’est l’une des conclusions provisoires de l’enquête européenne par entretien sur la santé (EHIS), réalisée entre octobre 2019 et janvier 2020. L’obésité touche quant à elle 62.8% des hommes et 45% des femmes de plus de 18 ans. Le nombre de fumeurs de plus de 15 ans est de 2.06 millions, soit 36.2% des personnes. 29.1% des Bulgares affirment fumer tous les jours, alors que 7.1% le font de temps en temps. Le tabagisme est plus répandu parmi les hommes (45.9%) que parmi les femmes (27.5%). Enfin, 17.4% des hommes et 3.6% des femmes consomment de l’alcool tous les jours ou presque. (24 Heures, Dnevnik)

Politique

La garde à vue d’Ilia Milouchev, conseiller du président de la République, a été irrégulière

Le tribunal d’instance de Sofia a déclaré irrégulière la garde à vue du conseiller présidentiel à la sécurité et à la défense Ilia Milouchev. Le 9 juillet dernier, lors d’une opération de perquisition organisée par le Parquet à la présidence de la République, M. Milouchev avait été interpellé et arrêté pour 24 heures, avant d’être relâché contre une caution de 5 000 leva. Cette action du Parquet est devenu l’un des éléments déclencheur des manifestations de protestation antigouvernementales qui ont duré plus de cent jours. Selon le juge, l’arrestation du conseiller a été effectuée sur simple ordre verbal d’un procureur militaire, en absence d’une ordonnance et de motifs indiquant que M. Milouchev a commis une infraction pénale ou a été complice dans la commission d’une telle infraction. Dans la procédure au principal, Ilia Milouchev est inculpé d’avoir incité un ancien officier des renseignements à lui remettre des documents secrets. Selon son avocate, il n’y a aucun mouvement sur ce dossier et son client n’a la moindre information sur l’enquête menée par le Parquet. (tous media)

La municipalité de Bourgas reste propriétaire du chemin menant vers le domaine du président d’honneur du MDL Ahmed Dogan

Le tribunal administratif de Bourgas a débouté la société Hermes Solar, propriétaire de la résidence d’été du président d’honneur du MDL Ahmed Dogan, de sa plainte contre le conseil municipal de Bourgas concernant le petit chemin menant au domaine habité par M. Dogan et à la plage. En avril dernier, le conseil municipal avait déclaré ce chemin propriété privée, mais en juillet, après l’éclatement des manifestations de protestation antigouvernementales, les conseillers sont revenus sur leur décision et le chemin est redevenu communal. Selon le juge, la plainte d’Hermes Solar était irrecevable car ses droits et intérêts légitimes n’ont pas été affectés par ce changement de statut. L’ordonnance du tribunal peut faire l’objet d’un appel. (Sega)

Le veto du Président de la République sur les sanctions prévues dans le domaine du transport non réglementé a été adopté

Le Parlement a approuvé hier le veto que le Président de la République, Roumen Radev avait opposé aux amendements législatifs concernant le transport non réglementé (y compris le covoiturage), qui introduisent des sanctions sérieuses prévoyant un emprisonnement de 10 ans, le paiement d’une amende jusqu’à 15 000 leva et la confiscation de la moitié de la propriété de la personne ayant commis l’infraction. Les députés de l’opposition se sont prononcés contre ce texte controversé, soulignant que la punition prévue ne correspond pas à la gravité de l’acte commis. Les députés des Patriotes unis, du parti « Volonté » se sont abstenus tandis que le MDL était absent le jour du vote. Seul le GERB a rejeté le veto présidentiel. (Dnevnik)

La réduction du taux d’imposition sur les services de livraison de nourriture entrera en vigueur plus tôt que prévu

Après avoir réduit le taux d’imposition sur les services dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie, les députés ont voté hier en séance plénière des amendements dans la législation fiscale permettant d’abaisser à 9 % les taxes imposées aux services de livraison de nourriture. Cette mesure devait entrer en vigueur à partir de l’année prochaine, mais elle sera finalement mise en œuvre le 1er décembre de cette année. La mesure restera en place jusqu’à la fin de l’année 2021 et la livraison de nourriture par les supermarchés, les magasins etc. demeureront exclus de son champ d’application. (Capital, Douma)

Balkans

Zoran Zaev : « Notre meilleur ami, celui que nous appelons frère, nous a bloqués »

Dans un long entretien accordé à Deutsche Welle, le premier ministre macédonien Zoran Zaev appelle à l’amitié, l’amour et la compréhension entre les deux nations voisines, la Macédoine du Nord et la Bulgarie. « Nous sommes de bons amis, des peuples fraternels. Nos deux pays souhaitent voir les Balkans unis au sein de l’UE, avec des frontières ouvertes à travers lesquelles les citoyens pourront se déplacer librement, coopérer entre eux et bâtir l’amitié », indique M. Zaev. Selon lui, le problème qui a conduit au blocage des négociations d’adhésion de son pays à l’UE réside probablement dans « les tentatives de la Bulgarie de déterminer l’histoire, mais les problèmes historiques doivent être résolus par les historiens et non par les politiciens ». Le premier ministre macédonien déclare en outre qu’il n’a pas perdu espoir qu’un consensus puisse être trouvé d’ici la fin de l’année : « Il n’est jamais trop tard, mais le plus tôt sera le mieux », dit-il. Ne cachant pas sa déception que « notre meilleur ami, celui que nous appelons frère, nous a bloqués », M. Zaev souligne que son pays n’a aucune revendication, ni territoriale, ni minoritaire vis-à-vis de la Bulgarie. « Je souhaite sincèrement que notre peuple amical et fraternel nous reconnaisse comme des Macédoniens et notre langue, comme langue macédonienne. [...] Mon ami et frère Boïko Borissov est un Européen et il l’a prouvé à plusieurs reprises, notamment pour nous en Macédoine du Nord et dans les Balkans occidentaux. Je pense que le peuple bulgare récompensera la personne qui trouvera une solution, pas celle qui crée des problèmes », conclut-il. (dw.com)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 20/11/2020

Haut de page