Vendredi 20 septembre

Élections municipales

Quatre partis de gauche soutiennent Maïa Manolova

Quatre partis politiques de gauche, dont le PSB, l’ABC, les Socio-démocrates bulgares et le Mouvement 21, ont signé un accord de soutien à la candidature de l’ancienne médiatrice de la République, Maïa Manolova, à la mairie de Sofia. L’accord met en avant des priorités communes, dont Mme Manolova s’engage à inclure dans son programme électoral. Pour rappel, la signature de cet accord intervient quelques jours après la signature d’une « plateforme de gouvernance civique de Sofia » entre quatre partis et mouvements de droite et Mme Manolova. « Le programme que je présenterai est le résultat de l’interaction avec les structures et les organisations civiques, mais aussi avec les grands axes énoncés dans les programmes des partis de gauche et de droite », a commenté la candidate à la mairie de Sofia. (Douma, 24 Heures)

Politique

Des journalistes évoquent les pressions exercées sur eux et sur la direction de la radio publique

Des journalistes du Programme Horizont ont initié hier une rencontre avec les membres du Conseil des media électroniques suite aux derniers événements survenus à la BNR. La journaliste Silvia Velikova, privée d’antenne et rétablie après l’intervention personnelle du premier ministre Borissov, a évoqué la pression exercée par le directeur général Svetoslav Kostov afin qu’elle renonce elle-même à l’animation du bloc matinal ainsi qu’à la couverture de la procédure d’élection d’un nouveau procureur général. Le chef de la radio s’était alors plaint de quatre appels téléphoniques lors desquels on lui avait demandé impérativement l’écartement de la journaliste jusqu’à fin octobre.

Dans une interview pour le site en ligne Offnews, l’ancien directeur du programme Horizont Ivaïlo Savov, forcé de partir à la retraite un jour après avoir refusé d’envoyer Silvia Velikova organiser des formations en province jusqu’à fin octobre, a également évoqué des pressions énormes. « On me répétait sans cesse :‘C’est elle ou toi’. Finalement, j’ai pris la décision de prendre ma retraite », relève-t-il. Après le départ du directeur Savov, son adjointe Daniela Kassovska a refusé à son tour de se plier à la pression et a donné sa démission. Hier, elle a indiqué que les pressions en vue de trouver une solution administrative pour priver S. Velikova d’antenne sont venues de la part du directeur général Svetoslav Kostov.

Svetlana Djamdjieva, rédactrice en chef de ClubZ a évoqué dans une interview sur TV+-TV1, le nom de la députée MDL Velislava Krasteva comme source des pressions exercées sur la direction de la radio, selon des informations venant de certains journalistes de la BNR. Alors que le nom de la député circule déjà depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, celle-ci a menacé de traduire en justice tous ceux qui essayaient de l’impliquer de quelque manière que ce soit dans le scandale.

De leur côté, les journalistes du programme Horizont demandent le départ du directeur général Svetoslav Kostov (élu à ce poste il y a trois mois) et de tout le Conseil d’administration. Au parlement, la présidente du PSB Kornelia Ninova a demandé la création d’une commission d’enquête sur la coupure du signal radiophonique et les affirmations de censure à la BNR. Saluant l’idée, le premier ministre et chef du GERB M. Borissov, s’est engagé à demander à ses députés de procéder à la mise en place d’une telle commission et a également demandé à la Cour des comptes d’auditer les finances de la BNR.

Le Conseil des media électroniques a pour sa part infligé deux amendes à la BNR en raison de la coupure de son signal pendant cinq heures le vendredi 13 septembre. Les montants des sanctions ne sont pas encore connus mais pourraient varier entre 7 000 et 20 000 leva.

Europe

Paquet Mobilité : la commission des transports au Parlement européen a rejeté les propositions bulgares

Le Paquet Mobilité 1, hérité de la législature précédente du Parlement européen et introduisant de nouvelles règles concernant le détachement des conducteurs, les temps de conduite et de repos minimum ainsi que l’accès au marché, a été examiné hier par la commission des transports et du tourisme. Soumise au vote, la proposition bulgare de renvoyer les nouvelles dispositions à la Commission européenne pour un nouvel examen a été rejetée par 30 voix contre 19. (tous media)

Vote informel pour la nomination du futur procureur européen

Lors d’un vote informel à Bruxelles, 17 des 22 représentants des États membres de l’Union européenne, participant à la création du nouveau Parquet européen qui enquêtera sur les cas de fraude impliquant des fonds européens, ont soutenu la candidature de la Roumaine Laura Kövesi. À cette occasion, la présidente du PSB, Kornélia Ninova, a salué Mme Kövesi : « Je l’ai toujours appréciée et j’ai toujours soutenu sa candidature, même lorsque certains la rejetaient et qu’elle était soumise à des pressions et des accusations ». En réponse à une question de Sega sur la manière dont l’ambassadeur de Bulgarie auprès de l’UE avait voté, le ministère bulgare des Affaires étrangères a rappelé que le vote avait été secret et qu’il est dans la pratique des États membres de ne pas divulguer leur vote. « La Bulgarie est en faveur à ce que le poste de procureur de l’UE soit pourvu par une personne réunificatrice, soutenue par tous et prête à contribuer à la défense et au renforcement des valeurs de l’UE », a commenté le ministère. (Douma, Sega, Mediapool)

Dernière modification : 20/09/2019

Haut de page