Vendredi 22 mai

Coronavirus

Bilan

71 605 tests ont été réalisés depuis le début de l’épidémie dans le pays, a annoncé ce matin le centre opérationnel de crise. Les cas confirmés de Covid-19 sont de 2 372, dont 41 nouveaux cas depuis hier matin. 125 personnes au total sont décédées et 769 ont guéri.

Les ressortissants européens peuvent entrer en Bulgarie

Le ministre de la Santé a signé une ordonnance, en vigueur à partir d’aujourd’hui, qui autorise les ressortissants de l’Union européenne et des pays membres de l’espace Schengen à entrer sur le territoire national. La quarantaine obligatoire de 14 jours pour toute personne entrant en Bulgarie reste en place, avec une nouvelle exception (qui vient s’ajouter à certaines catégories de travailleurs) : les ressortissants bulgares et européens qui sont membres de la famille d’un ressortissant bulgare ou qui se trouvent en situation de concubinage avec un ressortissant bulgare, lorsque la période de leur séjour en Bulgarie ne dépasse pas sept jours. (tous médias)

Politique

Le parlement a nommé une nouvelle Médiatrice de la République

Avec 173 votes pour et trois abstentions, l’Assemblée nationale a nommé Diana Kovatchéva médiatrice de la République. Mme Kovatchéva occupait depuis neuf mois le poste de médiatrice par intérim, suite à la démission de sa prédécesseure (dont elle était l’adjointe), Maya Manolova. Mme Kovatchéva était l’unique candidate à ce poste. (tous médias)

Justice

D’anciens membres du CSM demandent la démission du président de la Cour suprême de cassation Lozan Panov

Onze membres de l’ancien Conseil supérieur de la magistrature (CSM), dont certains avaient voté en 2015 en faveur de la candidature de Lozan Panov à la présidence de la Cour suprême de cassation, ont adressé des lettres au président du CSM Boyan Magdalintchev. Ils y déclarent regretter la « grave erreur » d’avoir soutenu Lozan Panov qu’ils accusent de s’adonner à des « politicailleries » et des « intrigues » au lieu de s’occuper de la juridiction qui lui est confiée. L’ultime preuve en étant l’« énorme scandale », l’« insulte faite à la justice » avec le tournage de la vidéo au Palais de justice, les anciens membres appellent le président de la Cour suprême de cassation à donner sa démission. Après un long débat, le CSM a admis que ces lettres ne lui ont été communiquées qu’« à titre d’information », et qu’aucun acte ne peut en découler. Lozan Panov s’est engagé pour sa part à présenter un compte rendu de son activité durant les cinq ans à la tête de la CSC afin de réfuter par des faits les reproches d’inaction.

Plus tard, l’ancien procureur général Sotir Tsatsarov a indiqué à la presse qu’il partage la position exprimée par ses anciens collègues. « Le fait que ma signature n’y figure pas ne signifie pas que je ne soutiens pas leur demande. La question qui se pose maintenant, est de savoir s’il faut aboutir à une démission du président de la Cour de cassation : une question que je ne peux pas commenter car elle relève de la décision de M. Panov et de la décision des personnes dont dépend cette procédure. Je ne fais plus partie de ces personnes ».

Europe

Un nouveau mécanisme de protection de l’Etat de droit est en cours de préparation

Le vice-président exécutif de la Commission européenne, chargé des questions relatives à l’économie, Valdis Dombrovskis a donné une interview pour la radio nationale au sujet de la levée du mécanisme de coopération et de vérification (MCV) en Bulgarie. M. Dombrovskis a expliqué que le rapport, publié dans le cadre du Semestre européen, qui contient quatre recommandations envers la Bulgarie, n’est pas lié au rapport européen sur le suivi de la réforme judicaire et de la lutte contre la corruption. Le commissaire européen a rappelé que le Semestre européen est un cycle de coordination des politiques économiques et budgétaires au sein de l’UE et que la Bulgarie est le seul pays qui n’enfreint pas les critères de déficit budgétaire pour l’année. Le dernier rapport sur l’état de la justice en Bulgarie conclut que « le pays a rempli toutes les conditions afin que le MCV soit levé et la position de la Commission à cet égard n’a pas changé depuis ». M. Dombrovskis a ajouté qu’un nouveau mécanisme horizontal de protection de l’Etat de droit, englobant tous les Etats-membres, est en cours de préparation, et dans ce contexte, la Commission européenne a élaboré des recommandations relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent dans 11 pays, dont la Bulgarie. (BNR)

Radan Kanev : « La Bulgarie s’éloigne à grande vitesse de la politique commune de l’UE »

Dans une interview sur l’antenne régionale de la BNR à Stara Zagora, l’eurodéputé Radan Kanev fait un lien entre le refus des dirigeants bulgares d’admettre toute idée de suivi européen sur la justice et la corruption et leur « opposition radicale » au Pacte vert promu par la Commission européenne. « Nous savons tous qu’il existe dans le secteur de l’énergie bulgare de sérieux intérêts souterrains et qu’ils constituent le plus grand obstacle devant le Pacte vert. [...] Sur certains indicateurs, la Bulgarie s’éloigne à grande vitesse de la politique commune de l’UE et on observe des signes d’un conflit naissant entre le gouvernement bulgare et la Commission européenne. La Bulgarie semble, premièrement, incapable à utiliser de tels investissements [orientés vers une économie verte], deuxièmement, elle n’en veut pas et, troisièmement, elle est enlisée dans des pratiques de corruption et de dépendance dans le secteur de l’énergie. D’où le lien avec la justice et la corruption », souligne M. Kanev.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 26/05/2020

Haut de page