Vendredi 24 novembre

Politique

Emil Hristov, député GERB, a été élu vice-président de l’Assemblée nationale, à la place de Tsveta Karayantcheva, devenue présidente. (tous médias)

Combien de ressortissants bulgares purgent des peines ou se trouvent en détention provisoire dans des prisons turques ? Cette question de Sega est restée sans réponse, le ministère bulgare des Affaires étrangères n’ayant pas été en mesure d’y apporter la moindre clarté. Dans le même temps, selon la presse turque, d’autres Bulgares se trouvent également incarcérés en Turquie sur des accusations de trafic de « gulenistes », à part les trois hommes arrêtés la semaine dernière près d’Edirne. (Sega)

Selon un sondage de Gallup International Bulgarie, 73% des Bulgares approuvent la démission de l’ancien président de l’Assemblée nationale Dimitar Glavtchev. 79% des sondés considèrent qu’actuellement, la nécessité d’élections législatives anticipées ne se présente pas. (Standart)

Dans une interview pour Sega, le président du groupe parlementaire du GERB Tsvetan Tsvetanov commente la démission de M. Glavtchev et les commentaires sur l’ingérence de Boïko Borissov dans le travail du Parlement. M. Tsvetanov souligne que le premier ministre n’a exercé aucune pression sur M. Glavtchev pour qu’il démissionne, mais qu’en tant que président du GERB il était normal qu’il prenne position sur les décisions du groupe parlementaire de son parti. (Sega)

Economie

« Pour la première fois, la dette baissera de 600 millions de leva » : interview de la présidente de la commission du budget et des finances sur les éléments du budget 2018, en cours d’examen au parlement. (Troud)

Le projet de Belene, peut-il être réanimé ?, demande Ikonomist, alors que l’hebdomadaire Capital consacre un commentaire désabusé aux efforts de ressusciter un projet enterré il y a des années. (Ikonomist, Capital)

Santé

Le système de soins bulgare n’est pas efficace, indique un rapport sur l’état du secteur de la santé dans les Etats membres, élaboré par la Commission européenne. 20 000 morts auraient pu être évitées en 2014 en Bulgarie, estiment les experts en calculant le taux de mortalité évitable à 19%. Parmi les autres déficits pointés du doigt figurent le budget insuffisant de l’assurance-maladie, la mortalité trop élevée dans certaines maladies (cardio- et cérébro-vasculaires, cancer, diabète…), le nombre trop important des hospitalisations, etc. D’après ce dernier indicateur, la Bulgarie se range première parmi tous les Etats membres avec 320 admissions en hôpital par an pour 1000 habitants. (tous médias)

Balkans

Les médias rendent largement compte de la réunion conjointe des gouvernements bulgare et macédonien qui s’est tenue hier à Stroumitsa (ARYM). Neuf accords ont été signés, parmi lesquels sur la coopération énergétique, la formation de militaires macédoniens dans des écoles spécialisées bulgares et sur le renforcement de la coopération dans les domaines de la politique des visas, du contrôle des frontières et de la migration. Un des points forts sur lesquels les journaux mettent l’accent est la signature du mémorandum sur la baisse des prix du roaming. (tous médias)

La diplomatie religieuse figurait en digne place pendant la visite du gouvernement bulgare à Stroumitsa. MM. Zaev et Borissov se sont entretenus en tête-à-tête au monastère de Vodoča et, avant cela, dans une ambiance solennelle, le premier ministre bulgare a reçu l’ordre de l’éparchie de Stroumitsa des mains de l’évêque de cette ville, Naoum. (tous médias)

L’Eglise était aussi au cœur de la visite rendue hier par le président de la République Roumen Radev au Patriarche de Bulgarie Néophyte. Ils ont abordé la demande de reconnaissance officielle adressée le 9 novembre dernier par l’Eglise orthodoxe macédonienne à l’Eglise orthodoxe bulgare. L’Etat et l’Eglise bulgares restent unis dans leur volonté de voir s’approfondir les relations entre la Bulgarie et la Macédoine, ont déclaré les deux interlocuteurs à l’issue de leur entretien. La question de la reconnaissance de l’Eglise macédonienne, qui n’a été reconnue par aucune autre Eglise orthodoxe après l’autoproclamation de son autocéphalie en 1967, sera examinée par le Saint-Synode le 26 novembre. (tous journaux)

Dernière modification : 24/11/2017

Haut de page