Vendredi 27 novembre

Coronavirus

Bilan

• Contaminés : 136 628 (+ 3 568 en 24h)
• Guérisons : 44 875 (+ 2 255 en 24h)
• Décès : 3 529 (+ 162 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 6 655 (dont 430 en réanimation / soins intensifs)

Le Ministère du Tourisme répond à l’appel de la chancelière Merkel sur la fermeture des stations de ski

Dans un communiqué, le Ministère du Tourisme affirme que les stations de ski de Bansko, Borovets et Pamporovo sont conformes aux exigences en matière de mesures antiépidémiques. Cette déclaration intervient en réponse à l’appel de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui souhaite une approche européenne commune sur la fermeture des stations de ski jusqu’au 10 janvier 2021, afin d’enrayer la diffusion de la Covid-19. Le ministère rappelle l’adoption, le 21 octobre dernier, de règles uniformes sur les mesures antiépidémiques dans les stations de ski, dont le port du masque obligatoire dans les télésièges, leur désinfection régulière et l’introduction d’une limite de 10 personnes pour les groupes dans les écoles de ski. (Dnevnik)

Politique

Le Parlement dissout la commission temporaire chargée d’examiner le projet de nouvelle constitution

Ce matin, l’Assemblée nationale a dissout la commission temporaire chargée d’examiner le projet de nouvelle constitution, sans débats ni déclarations de la part de la présidente de cette commission, Dessislava Atanassova. Le premier motif de cette décision est le vote au parlement de mercredi dernier : la proposition de convoquer une assemblée constituante, seule compétente d’adopter les amendements proposés, n’a pas réuni un nombre suffisant de soutiens. Dans leurs motifs présentés par écrit, les députés évoquent également l’impossibilité d’organiser des consultations publiques sous la forme de conférences et de tables-rondes, en raison de la situation épidémique. « La possibilité d’organiser de tels événements en ligne n’est aucunement évoquée », commente l’hebdomadaire Sega à ce sujet. Enfin, les députés se réfèrent à la plainte déposée par le Président de la République auprès de la Cour constitutionnelle, par laquelle il conteste la légalité de la création de cette commission parlementaire. (Sega, Dnevnik)

Le Parlement a adopté la Loi de finances 2021

L’Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture le projet de Loi de finances 2021. Il prévoit des recettes d’un montant de 27 milliards de leva, des dépenses d’un montant de 15 milliards de leva et des transferts à hauteur de 15,8 milliards de leva. Le taux de croissance attendu du PIB est de 2,5% et le déficit de 5 milliards de leva environ. Un tampon de 600 millions de leva est prévu en cas de dérapage de la situation épidémique. Le nouvel allègement fiscal pour les parents d’enfants est également réglementé : ils pourront déduire de leur assiette fiscale annuelle, à partir de 2022, 4 500 leva pour un enfant mineur, 9 000 leva pour deux enfants mineurs et 13 500 leva pour trois enfants mineurs ou plus. Les parents de tous les enfants scolarisés en première et en huitième année, indépendamment de leurs revenus, auront droit à une allocation forfaitaire de 300 leva, a décidé le parlement.

Il y a deux jours, les députés ont adopté les budgets 2021 de la Caisse nationale d’assurance-maladie et de la sécurité sociale. Dans les conditions de l’épidémie de Covid 19, le budget de l’assurance-maladie inclut des indemnités pour le personnel de soins s’inscrivant dans une fourchette de 120 à 600 leva par mois et par personne. Dans le budget de l’Institut national de sécurité sociale, il a été inscrit que les pensions de retraite minimum et maximum seront revalorisées avec un coefficient de 1,3 à partir du 1er janvier 2021 et les autres pensions, à partir du 1er juillet 2021. La revalorisation coûtera au budget 595 millions de leva et permettra une augmentation de 10% des pensions. La proposition du PSB d’une indexation de l’ensemble des retraites n’a pas été retenue. (tous media)

Médias

Les députés ont voté en première lecture des amendements à la Loi sur les médias

Deux mois après la fin du délai fixé par la Commission européenne, les députés ont adopté, en première lecture, des amendements à la Loi sur la radio et la télévision qui permettent de transposer la directive européenne sur les services audio-visuels. Dorénavant, le Conseil de médias électroniques sera chargé de la régulation des plateformes de partage de vidéos. Parmi les modifications les plus importantes sont i) le renforcement des mesures visant la protection des enfants d’un contenu illicite ou potentiellement dommageable diffusé dans l’espace médiatique, ii) l’encouragement de la production et de la diffusion de contenu européen (les fournisseurs de services de médias audiovisuels sont tenus de proposer au moins 30 % de contenu européen en le plaçant à un endroit visible) et iii) la supression de l’obligation pour les journalistes de déclarer leurs sources d’information. (Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 27/11/2020

Haut de page