Vendredi 28 décembre

Politique

Renforcement des mesures de lutte contre la corruption

Le décret d’application de la Loi sur les mesures contre le blanchiment d’argent, adopté par le dernier Conseil des ministres de l’année, prévoit le renforcement des contrôles d’origine des fonds dans le cas des personnes occupant ou ayant occupé les postes politiques élevés (Présidents de la République, Premiers Ministres, Ministres, Députés…).

Parallèlement, les établissements financiers seront tenus de divulguer toute information d’opérations, marchés ou clients douteux. Se référant à des sources non révélées, 24 Heures écrit que les filiales bulgares de certaines banques européennes refusent déjà d’ouvrir des comptes de dépôt ou d’exécuter d’opérations financières au nom de clients répondant à la définition de « personnes politiquement exposées », c’est-à-dire occupant des fonctions particulièrement sujettes à la corruption au sens de la loi. (24 Heures)

… et meilleure planification des deniers publics

Des amendements au Règlement de fonctionnement du Conseil des ministres, adoptés hier par le gouvernement, feront obligation aux ministres d’accompagner leur projet d’acte législatif d’une justification financière et d’une étude d’impact budgétaire. (Monitor)

Le PSB accuse le gouvernement de redistribution opaque de fonds

Le PSB a accusé le gouvernement de redistribuer de façon opaque certains fonds aux communes, notamment les 146 millions de leva (75 millions d’euros) de fonds issus de l’excédent budgétaire, approuvés le 19 décembre dernier. Selon le vice-président du parti, Kiril Dobrev, 98 millions de leva seraient destinés aux communes gérées par le GuERB, 25 millions aux communes MDL, 17 millions aux autres communes et 4 millions aux communes PSB. Le PSB a également annoncé que les maires socialistes envisageaient de quitter le conseil d’administration de l’Association nationale des communes. (Mediapool, 24 Heures).

International

Un sapin de Noël russe au centre d’un scandale

Un sapin de Noël offert par la ville de Moscou à la ville de Sofia et érigé sur une place centrale est au cœur d’un scandale. La raison : l’ambassade russe en Bulgarie a partagé sur son compte Facebook un article paru sur le site web class.bg qui utilise des qualificatifs insultants à l’égard d’un groupe de manifestants qui auraient protesté contre le sapin. Dnevnik note que l’auteur de cet article (Kostadin Kostadinov, président du parti politique Vazrajdané et conseiller municipal de Varna) faisait probablement référence au flashmob du dimanche dernier, organisé devant le sapin en soutien aux marins ukrainiens capturés par les forces russes dans la mer d’Azov. Le ministère bulgare des Affaires étrangères a fait part à l’ambassade russe de sa déception quant à la publication d’une « opinion contenant des qualificatifs abusifs à l’égard du peuple bulgare », tout en soulignant que « de tels actes ne contribuent pas à nos relations bilatérales avec la Russie, mais créent plutôt un terrain propice à des sentiments anti-russes chez les citoyens bulgares ». (Dnevnik)

Dernière modification : 28/12/2018

Haut de page