Vendredi 4 janvier

Politique

Vignette électronique : lancement difficile du nouveau dispositif

L’introduction, à partir du 1er janvier dernier, d’une vignette électronique obligatoire pour la circulation en dehors des localités, appelée à remplacer l’autocollant papier pour les véhicules automobiles, a créé un tel chaos dans le pays que, ce matin, le premier ministre Borissov a dû présenter ses excuses aux chauffeurs. En outre, lors d’une réunion avec l’Association des communes bulgares, M. Borissov s’est dit disposé à ce que les vignettes soient supprimées pour les routes dont l’entretien sera assumé par les communes.

Par ailleurs, plusieurs défaillances dans la mise en œuvre du nouveau dispositif ont contraint l’Agence d’infrastructure routière à annoncer un moratoire jusqu’au 15 janvier, pendant lequel on pourra circuler sans risquer d’être verbalisé sur les routes bulgares. Outre les problèmes techniques (paiements en espèces non acceptés, absence de panneaux d’information et de points de vente aux poste-frontières, etc.) l’Agence doit également résoudre ceux provoqués par le désaccord des grandes villes (Sofia, Varna, Plovdiv, Bourgas…), dont certaines artères reliant des quartiers excentrés sont actuellement inclus dans le système des routes payantes. (tous media)

Youlii Pavlov, sociologue : « Il y a aura de la grogne, mais elle ne menacera pas le pouvoir »

Dans une interview dans Standart, le sociologue Youlii Pavlov (Centre pour les analyses et le marketing) prédit une année sans risques majeurs pour le gouvernement. Les protestations continueront, mais avec des revendications fragmentées et souvent insensées. « Il n’existe pas de grands groupes sociaux qui soient touchées par la politique économique du gouvernement. Il n’y a pas de base susceptible de générer de grandes manifestations. N’oublions pas en outre que la coalition gouvernementale formelle ou informelle [avec le MDL], bien que secouée, dans certains de ses segments, par des scandales, dispose toujours d’une majorité impressionnante au parlement », indique M. Pavlov. En ce qui concerne les élections européennes, le sociologue estime que seuls trois partis politiques peuvent être sûrs d’avoir des représentants au prochain parlement européen (GERB, PSB, MDL). Deux autres groupes pourraient également tenter leurs chances de décrocher un siège : les nationalistes (Patriotes unis) à condition de se présenter ensemble, et la « droite citadine » (les petits partis de droite non-parlementaires) à condition, également, de se présenter ensemble. (Standart)

Nationalité bulgare

L’ancienne directrice de la nationalité bulgare au ministère de la Justice, Katia Mateva, révoquée de son poste après avoir dénoncé un trafic de nationalité bulgare impliquant des hommes politiques au pouvoir, a effectué plusieurs rencontres avec des représentants de différentes institutions européennes à Bruxelles afin de les sensibiliser à son cas. Elle a également accordé plusieurs interviews à des médias européens. Capital y consacre un article intitulé « le Cheval de Troie titulaire d’un passeport bulgare » mettant en exergue l’absence de volonté des autorités bulgares à mettre fin à ce trafic qui pourrait constituer un obstacle à l’adhésion de la Bulgarie à l’espace Schengen. (Capital)

Justice

La Cour européenne des droits de l’homme a été saisie de l’affaire Ivantcheva

La maire de l’arrondissement de Mladost Dessislava Ivantcheva et son adjointe Biliana Petrova, accusées de corruption à la suite d’une arrestation spectaculaire et détenues dans de mauvaises conditions de manière infondée, ont saisi la Cour des droits de l’homme à Strasbourg. Les deux requêtes, élaborées par une équipe internationale d’avocats du cabinet d’avocats Savova & Co à Prague, invoquent la violation des articles 3 (interdiction de la torture et des traitements inhumains), 5 (droit à la liberté et à la sûreté), 8 (droit au respect de la vie privée et familiale) et 13 (droit à un recours effectif) de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. A la veille de Noël, Mesdames Ivantcheva et Petrova avaient été assignées à domicile après huit mois de détention. Le Parquet ayant fait appel de ce jugement de la première instance, la Cour spécialisée d’appel doit bientôt se prononcer définitivement sur la nature de la mesure de contrôle judiciaire. Bien que l’affaire ait été déférée en août au tribunal spécialisée, le procès n’a pas encore commencé. (tous media)

Culture

Plovdiv ne sera pas prête pour l’inauguration de la capitale européenne de la culture, selon le ministre Banov

Dans une interview pour la bTV, citée par Sega, le ministre de la Culture, Boïl Banov, a dit qu’une partie des projets initiés dans le cadre de « Plovdiv, capitale européenne de la culture 2019 », ne seront pas prêts pour l’inauguration de l’événement le 12 janvier. « Plovdiv possède un charme naturel et j’espère que le programme culturel sera riche », a commenté le ministre. Le journal note que certains sites pourraient être achevés au deuxième semestre 2019, alors que d’autres ne seront pas terminés avant la fin de l’année. (Sega)

Depuis Facebook

Le député Kristian Viguénine (PSB) sur les problèmes avec le fonctionnement du nouveau système électronique d’achat de vignettes : « Le système de vignette électronique est testé depuis l’été dernier. Six mois plus tard, le chaos règne et il reste encore à installer des appareils aux frontières. Cela serait « normal, comme tout nouveau système électronique », « ces erreurs font partie du processus normal », selon l’API (N.B. l’Agence pour l’infrastructure routière). Non, ce n’est pas normal ! Assez de justifications et d’explications ! »

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 04/01/2019

Haut de page