Vendredi 4 mai

Politique

Il y a un an, le 5 mai, le troisième gouvernement Borissov entrait en fonctions. 24 Tchassa en rend compte sous l’intitulé : « Une année : réussites à l’étranger et équilibre fragile au sein de la coalition gouvernementale ». Dans une interview sur Nova TV, accordée à cette même occasion par le premier ministre Borissov, celui-ci résume ainsi sa plus grande fierté et son plus grand sujet de honte de l’année écoulée : la réduction de 2,3 milliards de leva de la dette extérieure et l’échec de la ratification de la Convention d’Istanbul. (24 Tchassa, novatv.bg)

Huit députés de l’ORIM, un du Front national pour le salut de la Bulgarie et un du GuERB ont soumis un projet d’amendement à la Loi sur l’enregistrement civil en vue de la dérogation pour les ressortissants étrangers naturalisés sur la base de la preuve de leurs origines bulgares à la restriction relative au nombre de personnes pouvant être domiciliées à une même adresse, introduite en 2015 afin de limiter le « tourisme électoral ». Si ce projet de loi (n’impliquant pas l’amendement d’autres textes) était adopté, cette restriction qui limite le nombre de personnes pouvant être enregistrées à une même adresse au nombre légal d’occupants d’un logement multiplié par deux, ne sera pas applicable aux ressortissants naturalisés de l’ARYM, de Moldavie et d’Ukraine dont, selon les données du ministère de la justice, entre 10 000 et 15 000 habitants par an demandent sur ladite base la nationalité bulgare, souligne 24 tchassa. Ce média précise que 98 000 citoyens de l’ARYM ont obtenu la nationalité bulgare entre 2001 et 2017. (24 tchassa)

L’intention d’organiser un referendum pour la sortie de la Bulgarie de l’OTAN déclarée par Vesselin Marechki un jour après sa participation à la réunion du Front national avec ses alliés de l’extrême droite à Nice n’a pas été prise au sérieux par les acteurs politiques bulgares. Elle a été qualifiée d’ « impossible » par Tsvetan Tsvetanov du GuERB, de « populiste » par Moustafa Karadaïa du MDL et de « plaisanterie » par Roumen Radev. Kornelia Ninova du PSB lui a réservé son silence. (tous media)

Le site dnevnik.bg analyse les objectifs poursuivis par Marine Le Pen avec la Fête des nations du mouvement pour une Europe des nations et des libertés à laquelle a participé le leader du parti volonté Vesselin Marechki et d’autres leaders de nouveaux partis comme par exemple « le Parti bleu », nouvelle formation de Frauke Petry, élue députée allemande en septembre avec l’AfD, qu’elle a ensuite abandonné et dont les représentants n’ont pas participé à la Fête des nations. (dnevnik.bg)

Sega consacre sa une au prix de l’électricité en Bulgarie qui est, selon les données de la direction générale de l’Energie de la Commission européenne, plus élevée que dans des Etats membres de l’UE comme l’Allemagne, le Danemark, la Finlande et la Suède. A l’origine de ce fait serait l’absence de concurrence sur le marché de l’énergie et de connectivité des systèmes énergétiques. Dans ce contexte, Ikonomist consacre une analyse aux centrales thermiques « Bobov dol », « Maritsa 3 » et « Varna » à qui le Parlement a refusé l’accès au marché régulé de l’énergie mais qui auront tout de même la possibilité de se garantir de recettes de l’ordre de millions de leva en vendant des milliers de Mégawatts d’énergie qui n’est pas produite au titre de la réserve de puissance (capacité de production disponible) au gestionnaire du réseau de transport (ECO) (Sega)

Vesselin Stoynev analyse dans Ikonomist la manifestation organisée par le PSB le 1er mai dont les slogans n’ont fait que bétonner le gouvernement du GuERB et des Patriotes unis. (Ikonomist)

Justice

Lors d’une audition à la commission parlementaire des affaires juridiques, la ministre de la justice Tsetska Tsatcheva a laissé entendre que le gouvernement pourrait renoncer à sa décision de soumettre la justice administrative bulgare à un audit fonctionnel. Après l’audit fonctionnel du Parquet réalisé en juin 2016 par des procureurs de différents Etats membres et le rapport très critique rendu en décembre 2016 par les auditeurs, le gouvernement avait demandé que le système de la justice administrative soit également soumis à une telle analyse par le Service des réformes structurelles auprès de la Commission européenne. Maintenant, certains media analysent les propos de Mme Tsatcheva, selon lesquels il faut laisser au Conseil supérieur de la magistrature de voir si un tel audit serait nécessaire, comme un revirement dans la position du gouvernement. (Sega, dnevnik.bg)

Finances

« Plus vite ce sera fait, mieux ce sera » : commentaire dans Capital sur l’intention du gouvernement de postuler pour la zone euro. L’hebdomadaire consacre également à ce thème son dossier de la semaine, dont une interview avec le ministre des finances Vladislav Goranov. (Capital)

Europe

Le président autrichien, en visite en Bulgarie depuis hier, a souligné que son pays appréciait les efforts de la Bulgarie pour la protection des frontières extérieures européennes. Vienne soutient l’adhésion de Sofia à l’espace Schengen, a ajouté Alexander van der Bellen. M. van der Bellen et son homologue bulgare ont insisté après leur entretien sur le fait qu’une réforme de la politique migratoire européenne était indispensable. Le but serait de créer plus d’opportunités de développement économique et d’intégration sociale dans les pays d’origine des migrants afin de limiter la pression migratoire vers l’Europe. (tous media)

Lors de la conférence de presse conjointe de MM van der Bellen et Radev, le président bulgare a exprimé son contentement du fait que la Bulgarie était « à l’avant-garde de la politique européenne commune à l’égard de la Russie ». L’objectif était de chercher un dialogue ouvert et des projets d’intérêt commun avec la Russie, a ajouté M. Radev. Il a également précisé qu’après sa visite à Moscou, prévue pour la période entre le 20 et le 22 mai, le président Emmanuel Macron se rendra également en Russie. (tous media)

M. Radev a également commenté la proposition de la Commission européenne concernant le prochain cadre budgétaire pluriannuel. Il a affirmé que la défense et la sécurité de l’Europe étaient une priorité catégorique, mais que « sans cohésion et sans convergence réelle se présentait le risque d’approfondissement de la division en Europe ». M. Radev a ajouté qu’il apprécierait un mécanisme de conditionnement de l’octroi des fonds régionaux à l’Etat de droit. Un tel mécanisme pourrait être objectif, mais pourrait avoir également des aspects subjectifs, a ajouté M. Radev en citant comme exemple le MCV pour la Bulgarie, certains des rapports duquel n’étaient pas objectifs, selon lui. (BTA)

« La France, la Pologne et la Suède s’opposent au budget de l’UE », titre Standart un article consacré aux réactions des Etats-membres aux propositions de la Commission européenne concernant le prochain cadre budgétaire pluriannuel (2021-2027). (Standart)

Les présidents de la Bulgarie, de l’Autriche et de la Roumanie se réunissent aujourd’hui à Rousse. Cette réunion informelle des présidents des trois pays assurant la présidence du Conseil de l’UE successive, organisée par le cabinet de Roumen Radev, a pour objectif d’assurer la continuité des priorités de la PBUE. Dans un communiqué de presse, le service de presse de la présidence bulgare a mis l’accent sur la perspective européenne des pays des Balkans occidentaux, la connectivité énergétique et routière de la région ainsi que l’avenir de la politique de cohésion. (Dnevnik)

L’achèvement de l’autoroute Trakia (Sofia-Bourgas), la construction de lignes du métro de Sofia et la modernisation de la ligne ferroviaire Sofia-Plovdiv ont été cités parmi les meilleurs projets réalisés avec le concours européen dans le rapport présenté par l’eurodéputé Andreï Novakov (GERB/PPE) au parlement européen. Le document, qui analyse l’impact des fonds de cohésion sur le domaine des transports pendant la période 2007-2013, indique que ces financements, à hauteur de 81 milliards d’euros, ont produit l’effet le plus fort dans les nouveaux Etats membres de l’Europe centrale et orientale. Le rapport a été approuvé avec une majorité de 75% des voix. (24 Tchassa, Troud)

Balkans

Ikonomist publie un commentaire sur le prochain sommet UE-Balkans qui se tiendra à Sofia le 17 mai, en soulignant que la présidence bulgare du Conseil de l’UE sera jugée dans son intégralité par les résultats et le succès éventuel du forum. L’avenir le plus réaliste pour les Balkans occidentaux, selon l’hebdomadaire, serait l’adhésion de l’ARYM à l’OTAN, car « seuls Etats-Unis ont un plan précis à l’égard de la région et les Etats-Unis sont l’OTAN ». (Ikonomist)

Dernière modification : 04/05/2018

Haut de page