Vendredi 6 décembre

Politique

La loi de finances 2020 : budget record, mais équilibré

Après plus de quinze heures de débats houleux, et des échanges survoltés au sujet notamment des subventions pour les partis politiques, les députés ont adopté hier en seconde lecture la loi de finances 2020. L’année prochaine, la Bulgarie disposera d’un budget record de 46,8 milliards de leva, soit 36,9% du PIB. Sur le plan des revenus, l’année promet une hausse de 10% en moyenne des salaires des enseignants et de la fonction publique, ainsi qu’une légère augmentation des pensions de retraite. Les propositions du PSB de taux différenciés de la TVA et d’adoption d’une imposition progressive pour les personnes physiques, à la place de l’impôt à taux unique de 10% sur les revenus, ont été rejetées. Comme tous les ans, par des dispositions insérées dans les dispositions transitoires et finales de la loi de finances, la majorité parlementaire a amendé plusieurs autres lois. Ainsi, une modification de la loi sur le tourisme prévoit un nouveau régime de traitement des propriétaires utilisant les plateformes de location AirBnb et Booking. D’autres amendements modifient les concours dans l’administration publique, la vidéosurveillance dans les entrepôts de douane ou encore, portent à 350 millions de leva le plafond prévu pour le système de tickets repas des salariés. (tous media)

La subvention publique aux partis politiques passe de 1 lev à 8 leva

Après un débat long et houleux, l’Assemblée nationale a finalement fixé la subvention publique versée aux partis politiques à 8 leva par voix obtenue, à compter de l’année prochaine. Un premier vote a été organisé autour de la proposition du PSB de faire passer la subvention de 1 lev à 8 leva, mais celle-ci a été rejetée (soutien du PSB et des Patriotes unis seulement). La proposition du gouvernement, soutenue par le GERB et « Volonté », de maintenir la subvention à un lev n’a pas non plus recueilli suffisamment de soutiens, ce qui a fait qu’à un moment donné aucune subvention aux partis ne figurait dans la loi. Après une heure de consultations, les députés ont de nouveau voté la proposition du PSB, qui a été soutenue cette fois-ci par tous les partis, à l’exception du MDL. Les représentants du MDL ont quitté la salle en signe de protestation, tandis que le président du parti, Moustafa Karadaya, a accusé le GERB et le PSB de collusion. (tous médias)

Justice

Le gouvernement attend l’avis de la Commission de Venise sur la procédure proposée concernant les enquêtes contre les plus hauts magistrats

Dans le cadre de sa 121e session plénière, la Commission européenne pour la démocratie par le droit, dite Commission de Venise, va entendre aujourd’hui le ministre de la Justice Danaïl Kirilov qui défendra son projet d’amendements au Code de procédure pénale concernant les enquêtes sur les plus hauts magistrats (le procureur général et les présidents des deux cours suprêmes). Le ministre Kirilov propose une procédure commune d’enquête, valable à la fois pour les chefs des deux juridictions suprêmes et le procureur général. Son projet prévoit, en outre, qu’en cas d’un crime ou délit de droit commun, l’enquête soit lancée sur proposition d’au moins trois membres du collège du Conseil supérieur de la magistrature (juges ou procureurs) et sur décision prise par au moins 17 membres du CSM. Il est attendu que la Commission de Venise donne son avis sur les amendements proposés par la partie bulgare. (dnevnik.bg)

Médias

Le budget de la télévision nationale pour 2020 : 71 millions de leva, sur fond d’un déficit de 41 millions de leva

Voté hier par l’Assemblée nationale, le budget de la télévision nationale BNT pour l’année prochaine sera de presque 71 millions de leva, en hausse par rapport à l’année en cours (67.7 millions de leva). Toutefois, la dette de la BNT à la date d’aujourd’hui est de l’ordre de 41 millions de leva. Selon le député du PSB Anton Koutev, ceci constitue une violation de la loi, qui stipule que la dette de la BNT ne peut pas dépasser de plus de 10% son budget. D’après lui, une telle situation conduirait à la dépendance financière et éditoriale de la BNT à l’égard des autorités. Lors des discussions en commissions parlementaires, le directeur général de la BNT, Émile Kochloukov, a souligné que ce montant est loin d’être suffisant. (tous médias)

Sept candidats à la direction de la radio nationale

Sept candidats (cinq hommes et deux femmes), ont déposé leurs candidatures au concours de nomination du prochain directeur général de la radio nationale BNR. Parmi les candidats, on compte : l’actuel directeur intérimaire, deux anciens directeurs généraux, l’ancien responsable de la radio Sofia et l’ancienne cheffe du service comptable. D’ici le 8 janvier, le Conseil pour les médias électroniques (CME) se prononcera sur l’admissibilité des candidats. Les auditions se feront les 20 et 21 janvier, et le nouveau directeur ou la nouvelle directrice sera annoncé le 22 janvier. Pour rappel, le CME avait mis fin au mandat de l’ancien directeur, Svétoslav Kostov, dans le cadre du scandale autour de la coupure du signal de la BNR et de la privation d’antenne de la journaliste Sylvia Vélikova. (tous médias)

International

Un premier secrétaire bulgare a été expulsé de l’Ambassade bulgare à Moscou

En octobre dernier, le premier secrétaire de l’Ambassade de la Russie en Bulgarie avait été renvoyé suite à une accusation d’espionnage, portant atteinte à la sécurité nationale. En se fondant sur le principe de réciprocité, la Russie a déclaré un premier-secrétaire à l’Ambassade de la Bulgarie à Moscou « persona non grata ». Le diplomate bulgare a déjà quitté la capitale russe. Le Ministre bulgare de la défense, Krassimir Karakachanov assure néanmoins que les deux pays continueront à entretenir de bonnes relations en se basant sur le respect mutuel. De son côté, le Premier ministre a souligné que la Bulgarie protège ses intérêts , et respecte la politique commune de l’UE et de l’Otan. (BNR)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 09/12/2019

Haut de page