Vendredi 7 mai

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 408 372 (+ 545 en 24h)
• Nombre de guérisons : 345 489 (+ 594 en 24h)
• Nombre de décès : 16 800 (+ 27 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 6 138 (dont 587 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 884 254 (+ 7 130 en 24h)

Politique

Un céréalier accable d’accusations le GERB et le gouvernement Borissov

Mercredi dernier, la réunion de la commission parlementaire ad hoc, présidée par Maya Manolova (LMD) et chargée d’enquêter sur des abus et infractions dans la gestion des fonds publics au cours des dix dernières années, a été bouleversée par les révélations d’un homme d’affaires de Pleven, propriétaire de plus de 15 000 ha de terres agricoles et un des plus grands producteurs de céréales du Nord de la Bulgarie. Après avoir envoyé un signalement à la commission, Svetoslav Iltchovski avait décidé de se rendre en personne au parlement pour témoigner de « l’énorme pression », selon son expression, exercée à son encontre par des membres du gouvernement et du parti GERB. Iltchovski a parlé de racket et d’extorsion de fonds de l’ordre de 10 millions de leva par an, de lobbysme et d’ententes illicites, de menaces appuyées via le visionnage de vidéos de mauvais traitements infligés à des hommes d’affaires détenus, de réunions dans des résidences gouvernementales, lors desquelles, en présence du premier ministre Borissov, le GERB décidait comment « frapper » ou gratifier tel ou tel homme d’affaires, des cadeaux d’anniversaire offerts au premier ministre Borissov par des hommes d’affaires sous forme de lingots d’or et d’une playmate (celle qui avait filmé les lingots dans la chambre de M. Borissov, selon Iltchovski), etc.

Cette réunion de la commission parlementaire, qui initialement ne prévoyait pas l’audition d’auteurs de signalements, avait été boycottée par les députés du GERB et du MDL. Mais les témoignages, et en premier lieu celui d’un grand homme d’affaires, retransmis en ligne, ont fait venir dans la salle des députés du GERB, dont plusieurs anciens ministres. En tapant sur la table et en alléguant haut et fort que la réunion de la commission n’avait pas été annoncée en bonne et due forme, qu’ils n’avaient pas été convoqués ou que l’ordre du jour n’a pas été respecté, ils sont parvenus à empêcher l’auteur d’un des 75 signalements déposés devant la commission parlementaire, de répondre aux questions. La réunion s’est interrompue et a été reportée à aujourd’hui, 7 mai.

Les media rappellent que dès 2012, Svetoslav Iltchovski avait déposé une plainte de racket contre le Dimiter Avramov, député GERB à l’époque. Acquitté par la justice en 2016, M. Avramov est aujourd’hui député du MDL. Au début de 2021, le céréalier a mis ses terres à la vente, expliquant qu’il a l’intention de s’installer aux Etats-Unis. Propriétaire foncier, M. Iltchovski a bénéficié en 2019 et 2020 respectivement de 1,73 millions et de 1,88 millions de leva de fonds européens. (tous media)

Une nouvelle présidente de la Commission électorale centrale a été nommée lors des consultations extraordinaires organisées par le Président de la République

La proposition du parti « Il y a un tel peuple » pour le poste de président de la Commission électorale centrale (CEC), Kamelia Neikova a été retenue. Mme Neikova a été choisie pour le poste, suite au retrait de la candidature proposée par le GERB, Krassimir Tsipov, de peur qu’il ne devienne l’objet de toutes les critiques dans le cas d’éventuels échecs aux prochaines élections. Le GERB ayant été initialement le seul groupe parlementaire à avoir proposé une candidature, le premier ministre sortant a soupçonné un complot des autres partis politiques qui selon lui se préparaient à tendre un piège au GERB. « Comment se fait-il qu’ils aient pu parvenir à un accord sur toutes les commissions au Parlement, sauf pour la CEC ? » avait demandé M. Borissov. Une fois la nomination de Mme Neikova votée, le chef de l’Etat a entamé les consultations avec les 15 nouveaux membres de la Commission. Cette procédure de consultations est depuis peu obligatoire suite à l’adoption d’amendements récents au Code électoral selon lesquels les candidatures des nouveaux membres sont proposées par les partis politiques, mais ils sont désormais nommés par décret du Président de la République. (bTV, Euroactiv)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 07/05/2021

Haut de page