Vendredi 9 novembre

Transports

Les chemins de fer sur la voie de garage

La direction de la compagnie des chemins de fer (BDZ) a démissionné en bloc à la demande du ministre des transports, Rossen Jeliazkov, qui a invoqué lors d’une conférence de presse « sa communication calamiteuse et son incapacité à travailler en équipe ». Le conflit aurait trouvé sa source dans un rapport faisant état d’abus au sein de la compagnie qu’on aurait tenté de dissimulé au ministre. Au cours des derniers mois, les chemins de fer ont bénéficié de la part de l’Etat, d’une injection financière de près de 200 M leva (prêts à taux zéro) sans pour cela réduire son endettement catastrophique. (tous media)

Par ailleurs :

- D’une part, le récent appel d’offres pour la livraison de 42 nouveaux trains de passagers, d’un montant de 675 M leva, a été suspendu par la Commission pour la protection de la concurrence à la suite des plaintes introduites par Siemens, Skoda et le groupe chinois CRRC.

- D’autre part, la Commission européenne a engagé une action contre la Bulgarie devant la Cour européenne de la justice à Luxembourg pour non transposition du droit européen dans la législation nationale en matière de sécurité des chemins de fer, notamment l’absence de toute autorité indépendante d’enquête sur les transports ferroviaires. (tous media)

Europe

Trois candidatures bulgares au Parquet européen

D’ici la fin de l’année, la Bulgarie proposera trois candidatures au poste de procureur européen, lesquelles devraient être identifiées par une commission ad hoc (composée par un vice-ministre de la justice, quatre magistrats, le directeur de l’Institut national de la justice et un professeur de droit) avant d’être approuvées par le Conseil des ministres avant le 15 janvier 2019 (le parquet européen commencera à fonctionner en 2020). (clubz.bg, legalworld.bg)

La Bulgarie bloque la ratification de la Convention d’Istanbul

« On peut dire qu’à cause de la Bulgarie, c’est l’UE toute entière qui devra renoncer à la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul) », a indiqué au parlement la ministre des affaires étrangères Ekaterina Zaharieva qui a bien précisé que le Conseil des affaires européennes auprès du gouvernement avait déjà approuvée la position bulgare excluant tout soutien à cette convention, du fait de la décision, en ce sens, de sa Cour constitutionnelle. (dnevnik.bg)

Marine Le Pen en visite à Sofia

« Les prochaines élections européennes transformeront de fond en comble toute l’Union européenne », souligne Vesselin Marechki, leader du parti Volonté, dans une interview accordé à Standart. Affilié depuis mars dernier au Mouvement pour l’Europe des Nations et des libertés, le parti de M. Marechki s’apprête à accueillir, dans une semaine à Sofia, Mme Marine Le Pen et d’autres figures du MENL. « La rencontre à Sofia sera un événement emblématique non seulement pour Volonté, mais pour la politique bulgare en général. Une nouvelle vague balaiera l’année prochaine le statu quo en Europe. Nous tous, en tant qu’électeurs bulgares, devons être vigilants de ne plus laisser des traîtres à la Nation ou des lâches nous représenter » insiste M. Marechki. (Standard)

Dernière modification : 09/11/2018

Haut de page