Lundi 5 octobre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 21 587 (+ 69 en 24h)
• Nombre de guérisons : 15 014 (+ 30 en 24h)
• Nombre de décès : 844 (+ 3 en 24h)

Politique

Le « Trio toxique » exhorte les manifestants à lancer des œufs et des tomates contre les sièges de plusieurs partis politiques

Le « Trio toxique », composé des trois personnes qui sont parmi les organisateurs des manifestations contre le gouvernement et le procureur général, a appelé les manifestants à s’attaquer aux sièges de plusieurs partis politiques : le GERB, les partis de la coalition des « Patriotes unis » (le FNSB et l’ORIM) et « Volonté ». L’avocat Nikolay Hadjiguénov, membre du Trio, a déclaré les bureaux de ces partis comme « des objectifs légitimes des manifestations dans l’ensemble du pays », en précisant que les protestataires pourraient lancer des œufs, des tomates, de la peinture, voire des engrais, contre les bâtiments. Le sculpteur Vélislav Minékov, autre membre du Trio, sera aujourd’hui à Bruxelles pour coordonner la manifestation de la diaspora bulgare, qui aura lieu pendant le débat au Parlement européen sur une résolution sur l’État de droit en Bulgarie.

La quatrième édition de la « Grande insurrection populaire », organisée samedi soir, s’est déroulée calmement, et sans heurts entre les forces de la police et les manifestants. (tous médias)

Défense

Le ministre de la Défense en visite outre-Atlantique

Krassimir Karakatchanov, vice-premier ministre et ministre de la Défense, s’est rendu en visite de travail aux Etats-Unis, où il signera, avec le secrétaire à la défense Mark Esper, une feuille de route de coopération bilatérale dans le domaine de la défense, pour une période de dix ans. Le programme de la visite, qui se terminera le 10 octobre, comporte des entretiens avec des représentants du Département d’Etat et le directeur de la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), des rencontres au Sénat et un déplacement à Nashville, Tennessee. La semaine dernière, le gouvernement bulgare a annoncé son intention d’acquérir huit autres avions de chasse F-16 (en complément de la commande déjà passée de huit avions d’un montant de 1,2 milliard de dollars) et de nouveaux radars 3D. (Troud, ClubZ)

« Le gouvernement applique strictement la politique de modernisation des armées » : interview de Konstantin Popov, président de la commission de la défense

Monitor publie une interview avec le président de la commission de la défense à l’Assemblée nationale, Konstantin Popov, concernant l’annonce faite par le gouvernement d’acquisition de huit avions F-16 supplémentaires. Rappelant que leur achat était prévu dès la ratification par le parlement des plans de modernisation des forces armées, le général Popov explique que la récente démarche du Conseil des ministres n’a été que de s’enquérir auprès du gouvernement américain du prix et de la disponibilité. Le président de la commission indique également que la livraison des huit avions commandés, intégralement payés en août 2019, est attendue en 2023-2024. En outre, des entretiens sont en cours avec la Macédoine du Nord, en vue de lui proposer une aide en ce qui concerne la protection de son espace aérien. A propos de la modernisation de la marine et de l’armée de terre, le général Popov s’arrête sur les retards accusés du fait de la pandémie du Covid 19. Toutefois, le projet d’achat de deux patrouilleurs multifonctionnels est en voie d’aboutissement, souligne-t-il. (Monitor)

Balkans

Des historiens, scientifiques et intellectuels bulgares demandent une évolution de la pensée historique au sujet de la Macédoine du Nord

Dans une lettre ouverte, des historiens, scientifiques et intellectuels bulgares, écrivent : « Nous ne pensons pas que l’Europe puisse comprendre les théories de certains académiciens bulgares, qui ne parlent ni la langue de l’historiographie contemporaine, ni la langue des sciences humaines et sociales contemporaines (…). Nous n’estimons pas que le seul problème est celui qui se réfère à l’identité idéologique de la Yougoslavie communiste – le problème vient aussi de la domination d’une certaine perception de l’histoire en Bulgarie, qui est arriérée, romantique et mythologique ». Les auteurs de cette lettre se sont opposés au « mémorandum explicatif » que la Bulgarie a envoyé il y a deux semaines aux autres Etats membres de l’UE. Dans ce texte la Bulgarie exprime des positions fermes, et pose des conditions à remplir par la Macédoine du Nord, avant de présenter sa demande d’adhésion à la famille européenne. Les autorités bulgares demandent un changement de l’appellation de la langue macédonienne en « langue officielle de la République de Macédoine du Nord », des précisions sur l’apparition de l’identité nationale du pays, qui est définie dans le texte bulgare comme « une ingénierie ethnique et linguistique ». Enfin, la Bulgarie demande le rejet des prétentions de l’existence d’une minorité macédonienne en Bulgarie. « Nous ne pensons pas que le processus de formation de la nationalité macédonienne, en prenant en compte toutes ses spécificités, diffère en son essence de la manière dont toutes les autres nations sont constituées (…). Nous nous opposons à la présentation simpliste de la constitution de la nation macédonienne uniquement comme résultat de la propagande yougoslave » lit-on encore. (Mediapool)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 07/10/2020

Haut de page