Les mesures en vigueur en Bulgarie pour contenir la propagation du Covid-19 [bg]

À la date du 16 octobre 2020, 27 507 cas de coronavirus Covid-19 ont été confirmés par les autorités bulgares, dont 944 morts et 16 678 guérisons. Cliquez ici pour voir leur répartition géographique (en bulgare).

L’Ambassade de France à Sofia est mobilisée pour vous informer et vous conseiller au mieux. Nous vous invitons à nous suivre sur Facebook et Twitter et à respecter les recommandations officielles.

Français résidant à l’étranger, en voyage ou de retour de l’étranger, retrouvez ici les réponses aux questions que vous vous posez dans le cadre de la lutte contre le coronavirus – Covid-19.

Un « état d’urgence épidémique » est actuellement en vigueur jusqu’au 30 novembre 2020.

Restrictions d’accès au territoire bulgare

À compter du 1er juin, les voyageurs en provenance de France ne sont plus soumis à quarantaine à leur entrée en Bulgarie.

Pour plus d’informations sur les restrictions d’accès au territoire bulgare, consultez notre article détaillé ici : https://bg.ambafrance.org/Restrictions-d-acces-au-territoire-bulgare

Respect de l’hygiène dans les lieux de travail et port du masque

Le port du masque, à usage unique ou multiple, ou d’un autre moyen de protection couvrant le nez et la bouche (par exemple, une écharpe, une serviette, une visière, etc.) est obligatoire dans tous les espaces publics fermés (hôpitaux, pharmacies, transports en commun, gares ferroviaires et routières, aéroports, magasins, centres commerciaux, stations de métro, lieux de culte, musées, etc.).

Sont dispensés de cette obligation les clients des établissements de restauration, des bars et des salles de sport, ainsi que les intervenants dans le cadre de conférences, de séminaires et d’émissions télévisées. Sont considérés comme publics les espaces librement accessibles et/ou qui sont destinés à l’usage public.

Le port du masque dans les espaces publics en plein air est recommandé.

Dans la mesure du possible, tous les employeurs doivent mettre en place du travail à distance / du télétravail, ou bien des heures de travail flexibles ou recourir au travail posté. Les employeurs sont également tenus d’adopter les mesures antiépidémiques suivantes : désinfection des locaux et des surfaces ; non-admission de personnes présentant des symptômes de maladies infectieuses aiguës ; donner des instructions au personnel relatives à l’hygiène des mains ; assurer de l’eau, du savon et des désinfectants ; assurer une distance d’au moins 1,5 m entre les personnes ; assurer des équipements de protection individuelle (masques, visières, gants, etc.), en fonction des spécificités du travail et du risque de contamination.

En cas de contact direct avec des clients qui ne permet pas de respecter une distance d’au moins 1,5 m, le port d’un masque ou d’une visière est obligatoire. Par dérogation, il est possible de fournir des services aux clients sans masque ou visière, lorsque des barrières mécaniques en verre ou en autre matériau transparent nettoyable et désinfectable ont été installées.

Toutes les personnes physiques ou morales qui sont propriétaires ou qui gèrent des sites d’utilité publique, des sites commerciaux ou autres sites fournissant des services aux citoyens, doivent :

- organiser leurs activités de manière à assurer la possibilité de respecter une distance d’au moins 1,5 m entre les clients, à la fois dans leurs locaux et dans les espaces en plein air attenants ;
- fournir des désinfectants pour les mains à l’entrée de leurs sites ;
- mettre en place un système de contrôle à l’entrée des sites afin d’éviter les rassemblements à l’intérieur et d’assurer le respect de distance ;
- placer des panneaux d’information, ou informer les clients d’une autre manière sur les obligations relatives au respect de la distance physique, à l’hygiène des mains et au port du masque à l’intérieur.

Les personnes n’appartenant pas à la même famille ou au même ménage sont obligées de respecter une distance physique d’au moins 1,5 m entre dans les espaces publics ouverts (dont les arrêts de bus, les rues, les parcs, etc.).

Une ordonnance du ministre de la Santé détaille les instructions pour la désinfection des locaux, le choix des désinfectants, le maintien de l’hygiène des mains et la bonne manière de porter le masque.

Restrictions relatives à la tenue de certains types d’événements

Des restrictions s’imposent à la tenue de certains types d’événements culturels et sportifs jusqu’au 30 novembre 2020 :

- les événements sportifs en plein air et les compétitions sportives en salle peuvent accueillir du public dans la limite des 50% de leur capacité, en respectant une distance de 1,5 mètres entre les spectateurs et en laissant au moins un siège vide entre eux. Les événements sportifs en plein air peuvent accueillir un maximum de 1 000 personnes par bloc ;
- une exception est prévue pour les matchs de football dans le stade national Vassil Levski : 30% de sa capacité d’accueil du public, en respectant une distance de 1,5 mètres entre les spectateurs et en laissant au moins deux sièges vides entre eux ;
- il est recommandé que les conférences, les séminaires, les congrès et les expositions aient lieu à distance. À défaut, ces événements peuvent se faire dans la limite des 50% de leur capacité d’accueil du public, et en respectant une distance de 1,5 mètres entre les visiteurs ;
- les événements culturels (théâtres, concerts, spectacles, etc.) peuvent être organisés dans la limite des 50% de leur capacité d’accueil du public (à la fois en salle et en plein air) et en respectant une distance de 1,5 mètres entre les visiteurs ;
- les visites aux discothèques, aux boîtes de nuit, aux pianos-bars et aux autres établissements de divertissement nocturne de ce type, à la fois en salle et en plein air, sont autorisées, en assurant une distance d’au moins un mètre carré par personne ;
- les fêtes collectives (mariages, baptêmes, etc.), à la fois en salle ou en plein air, sont autorisées, en respectant une distance de 1,5 mètres entre les personnes.

L’enseignement pré-scolaire et scolaire s’effectue en présentiel, dans le respect des directives du Ministère de l’Éducation et des Sciences.

L’enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur se fait en présentiel, en fonction des exigences propres à chaque établissement, tout en respectant les mesures antiépidémiques générales. Dans la mesure du possible, l’enseignement se fera à distance.

Sont interdites les visites aux hôpitaux, à l’exception des visites aux patients en phase terminale. Les visites aux centres sociaux pour enfants et personnes âgées peuvent être autorisées exceptionnellement, à la discrétion du responsable de chaque institution, et à condition que les visiteurs remplissent une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne sont pas en contact avec des personnes infectées, qu’ils ne présentent pas de symptômes de maladie respiratoire aigüe et qu’ils respecteront les mesures antiépidémiques sur place.

Toutes les activités qui ne sont pas interdites peuvent être organisées dans le strict respect de toutes les mesures antiépidémiques.

Si votre voyagiste doit vous rembourser pour une excursion qui a été annulée avant le 31 décembre 2020 en raison de l’épidémie, il pourra vous proposer un bon comme compensation. Si vous n’acceptez pas ce bon, votre voyagiste est tenu de vous rembourser le montant payé dans un délai de 12 mois à compter de la date d’annulation du voyage en question.

Cliquez ici pour consulter l’intégralité de l’ordonnance du ministre de la Santé.

Durée du confinement à la maison et hospitalisation

Doivent être isolées et hospitalisées les personnes suivantes, testées positives au Covid-19 :

- les personnes de plus de 60 ans, en fonction de leur état ;
- les personnes souffrant de maladies chroniques ou de conditions d’immunodéficience, en fonction de leur état ;
- les personnes présentant des complications (p. ex. dyspnée, essoufflement, hémoptysie) ;
- les personnes qui ne peuvent pas être isolées et traitées chez elles, indépendamment de leur état.

Les personnes susmentionnées peuvent être autorisées à sortir de l’hôpital sur avis du médecin, lorsque leur état de santé s’améliore (p.ex. réduction des signes d’essoufflement et de toux, amélioration des paramètres de laboratoire, absence de besoin d’oxygénothérapie, absence de fièvre au-dessus de 37,8 °C pendant 48 heures sans utiliser d’antipyrétiques, et possibilité d’isolement au domicile, etc.).

Ces personnes restent ensuite confinées à la maison pendant 14 jours.

Sont soumises à un confinement et à un traitement obligatoire de 14 jours à la maison (à compter de la date de sortie du test de dépistage) les personnes suivantes, testées positives au Covid-19 :

- les personnes qui ne présentent pas de symptômes ;
- les personnes qui présentent des symptômes légers (fièvre de moins de 38 degrés, toux, perte d’odorat et de goût, malaise, nez qui coule, mal de gorge, des symptômes gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements et/ou diarrhée, sans changement de leur état mental, c.-à-d. confusion ou léthargie, et sans maladies chroniques ou conditions immunodépressives) ;
- les personnes ayant expressément déclaré par écrit leur refus d’être traitées à l’hôpital.

Le confinement à la maison sera terminé à l’issue de ces 14 jours.

Les personnes ayant été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 sont placées en quarantaine dans leur domicile ou un autre lieu d’hébergement qu’elles ont déclaré, pour une période de 14 jours à compter du dernier contact avec un infecté. Si, au bout de cette période, ces personnes ne présentent pas de symptômes, il sera mis fin à leur quarantaine. En cas de présentation de symptômes ou de dégradation de leur état de santé, elles sont tenues de contacter leur médecin traitant ou l’une des inspections régionales de santé.

Les personnes confinées ne doivent pas quitter leur lieu de confinement.

Pour plus de détails, voir l’ordonnance du ministre de la Santé : https://coronavirus.bg/bg/562

Sanctions

Pour les particuliers, le non-respect des mesures antiépidémiques adoptées par le ministre de la Santé ou les directeurs des inspections régionales de santé est passible d’une amende de 300 et 1 000 leva (entre 150 et 500 euros). En cas de récidive, l’amende prévue est de 1 000 à 2 000 leva (entre 500 et 1000 euros).

Pour les entreprises individuelles et les personnes morales, les amendes sont de 500 à 2 000 leva (entre 250 et 1 000 euros), et de 2 000 à 5 000 leva (entre 1 000 et 2 500 euros) en cas de récidive.

Les personnes infectées par le coronavirus qui refusent de se soumettre au confinement et/ou au traitement médical obligatoire, sont passibles d’une amende de 5 000 leva (2 550 euros). La même amende est applicable également aux personnes qui ont été en contact avec une personne infectée, et aux personnes entrées en Bulgarie en provenance de l’étranger qui refusent de se soumettre à une quatorzaine.

Prolongation de la validité de certains titres de séjour

En vertu des dispositions de la loi du 23 mars 2020 sur les mesures pendant l’état d’urgence, la validité de certains titres de séjour permanent et de longue durée de ressortissants étrangers en Bulgarie, ainsi que de citoyens de l’UE et des membres de leurs familles, qui expirent entre le 13 mars 2020 et le 31 octobre 2020, est automatiquement prolongée de 6 mois. Pour la durée de la prolongation, les documents sont considérés comme valides uniquement sur le territoire de la Bulgarie et ne certifient que le droit de séjour. Sur demande des personnes concernées, un nouveau titre de séjour peut être délivré avant l’expiration du délai prolongé de 6 mois.

Conformément à la Loi du 12 mai 2020 portant des amendements à la loi sur la Santé, les ressortissants étrangers, détenteurs d’un permis de séjour permanent ou de longue durée en Bulgarie, dont la validité expirera dans un délai de trois mois suivant la fin de l’état d’urgence (13 mai 2020), peuvent demander le prolongement du droit de séjour dans un délai de trois mois à compter de la levée de l’état d’urgence. Cette période ne sera pas considérée comme une suspension du permis si le ressortissant étranger dépose sa demande de prolongement dans le délai mentionné. Tout ressortissant étranger, dont le permis de séjour de longue durée a expiré dans les trois mois suivant la fin de l’état d’urgence, pourra entrer en Bulgarie sans visa durant les 3 mois suivant la levée de l’état d’urgence.

Informations sur les vols

Si votre vol a été annulé, vous devez contacter directement votre compagnie aérienne ou l’agence de voyage par laquelle vous avez acheté votre billet d’avion.

Pour s’informer sur l’état de votre vol :
Aéroport de Sofia
Aéroport de Varna
Aéroport de Bourgas

Adaptation des activités de l’Institut français de Bulgarie

La médiathèque est de nouveau à ses horaires habituels : du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00 et samedi de 10h00 à 15h00. Sa capacité est limitée à 5 personnes y compris les enfants. Les visiteurs sont priés de bien vouloir respecter les consignes sanitaires mises en place par l’établissement.

Les cours de français en présentiel ont repris le 26 septembre 2020 en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

L’Institut est en contact quotidien avec le service consulaire de l’Ambassade de France sur l’évolution de la situation sanitaire du pays et les consignes afférentes.

Rappel des précautions d’usage

Pour les personnes se trouvant ou revenant d’une zone où circule le virus :

• Surveillez votre température 2 fois par jour ;
• Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
• Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
• Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
• Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
• Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) si vous venez d’une zone où circule le virus ou dans les 14 jours suivant votre retour d’une telle zone :

• Contactez les autorités sanitaires locales en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent.
• Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. Contactez votre médecin traitant par téléphone avant tout déplacement dans les services de santé, afin d’être orienté au mieux.
• Évitez tout contact avec votre entourage.
• Portez un masque (sur prescription médicale).

Les gestes barrières

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains très régulièrement.
• Tousser ou éternuer dans son coude.
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
• Utiliser des mouchoirs à usage unique.
• Porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale).
• Éviter les zones surpeuplées.
• Gardez une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes ;
• Limiter l’utilisation des billets et des pièces en optant pour les paiements par carte ou en ligne.

Contacts utiles

- La section consulaire se tient à la disposition des ressortissants qui se trouveraient en difficulté liée à l’épidémie, de manière directe (difficultés médicales) ou indirecte (difficultés d’hébergement, de séjour…) :

- Portail officiel unique (uniquement en langue bulgare), recensant les informations liées au Covid-19 (statistiques, mesures restrictives, réponses aux questions fréquentes, etc.).

- Pour obtenir des informations sur le coronavirus, contacter la hotline du ministère bulgare de la Santé au +359 2 807 87 57 (depuis l’étranger) ou au 02 807 87 57 (depuis la Bulgarie), joignable 24/7.

- Pour plus d’information sur les mesures mises en place par les autorités bulgares pour limiter la propagation du virus, contactez le numéro d’urgence 112 (24/7).

- Ligne de consultations médicales gratuites (jusqu’à la fin mai 2020) pour les personnes souffrant de maladies chroniques : 0800 14 515. Les consultations se font par des spécialistes dans les domaines de l’endocrinologie, de la cardiologie, de l’oncologie et des maladies infectieuses. Les cas d’urgence ne sont pas traités.

- Le ministère du Travail et de la Politique sociale offre des consultations psychologiques gratuites aux personnes âgées et aux personnes handicapées, tous les jours de 9h00 à 17h00 : 0800 88 001. Cette hotline continuera de donner des informations sur les mesures sociales prises dans le cadre de l’état d’urgence (organisation du travail, aides sociales, droits des travailleurs, etc.).

- Pour obtenir des informations sur les restrictions de voyage dans des pays tiers, contactez le ministère bulgare des Affaires étrangères aux numéros suivants (24/7) :

  • +359 2 948 24 04 ;
  • +359 2 971 38 56.

Les lignes du ministère des Affaires étrangères pouvant être saturées, il convient alors d’écrire à l’adresse email suivante : crisis@mfa.bg.

- Nous invitons les voyageurs français actuellement en Bulgarie à s’inscrire sur le portail Ariane du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et européennes. Cette inscription, gratuite, permettra à l’ambassade de :

  • tenir informé(e)s les Français et les Françaises présent(e)s sur le sol bulgare des dernières recommandations de sécurité par mail ou par SMS ;
  • les contacter en cas de crise.

Pour créer votre compte sur Ariane, merci de cliquer ici.

À noter : l’inscription des voyageurs sur le site Ariane ne crée aucune obligation d’intervention du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il est le seul juge de la nécessité d’organiser ou non une opération de secours à l’étranger en fonction des circonstances.

Mesures en France

Les recommandations de prévention, les conseils aux voyageurs et toutes les informations utiles concernant la situation et les mesures prises en France, peuvent être consultées sur le site du Gouvernement, actualisé régulièrement.

La sécurité de tous et en particulier celle des publics fragiles (personnes âgées ou souffrant de pathologies) dépend de notre vigilance collective.

Soyez assurés de la pleine mobilisation de nos équipes.

Dernière modification : 16/10/2020

Haut de page